Icon Sport

Perpignan gagne pour la toute première fois à Nevers

Perpignan gagne pour la toute première fois à Nevers

Le 15/10/2020 à 22:42Mis à jour Le 15/10/2020 à 23:08

PRO D2 - C'est une première au Pré Fleuri ce jeudi soir avec l'ouverture de la 6e journée. L'Usap s'y est imposée pour la première fois de son histoire 25-22 au prix d'un comeback, entre autre permis grâce à puissance et à son banc de touche. Les Nivernais se consolent avec un bonus défensif.

Ce jeudi soir, la 6e journée du Pro D2 a vu Perpignan remporter pour la toute première fois de son histoire un succès à Nevers (25-22). Les Catalans étaient menés 16-6 à la pause et se sont remis à l’endroit. Les Bourguignons obtiennent tout de même un bonus défensif

10 pénalités, un carton jaune et un essai suite à une pénal’touche : l’indiscipline a couté cher à l’Usap lors du premier acte achevé par un logique 16-6 à la pause. Des débuts catastrophiques ont donc envoyé Faasalele sur le banc durant 10 minutes avant un essai de Cotte sur pénal’touche.

A ce sujet, la conquête comme la discipline étaient dans le camp des Nivernais. Logique que les Neversois aient ainsi tourné avec 10 points d’avance à la pause, tant ils étaient sérieux et appliqués dans les pas de trois ballons volés en touche et d’un Reynolds, leur buteur sud-africain, qui finira avec un 6/6 niveau statistiques.

Mais le deuxième acte a proposé une Usap avec un autre visage. Le collectif catalan s’est mis en branle, proposant des actions plus longues et provoquants plus de fautes. Perpignan a alors proposé un 16-6 en deuxième mi-temps pour revenir à 22-22 avant le money time.

Deux "Monts" à venir

Pour ce faire, Perpignan s’est remis dans le bon sens aussi avec Deghmache occupant bien au pied, grâce à la puissance des hommes de capitaine Acebes et dans le sillage de son banc de touche. Lemalu a apporté son punch, Walcker a glané trois fautes au sol avec ses grattages. Aussi, après avoir insisté au près sous les poteaux avec les avants, Melvin Jaminet a contourné toute la défense adverse avec ses jambes pour servir son ailier Pujol sur cet essai du retour.

Les tournants du match ont alors eu lieu aux alentours de la 68e. Alors que les Sang et Or allaient bénéficier de la pénalité de la gagne, cette dernière est retournée pour une faute du Perpignanais Philippart, ex Nivernais. Trois minutes plus tard, les Neversois ont opté pour la pénal’touche mais sans succès plutôt que de prendre les trois points. Enfin, à la 72e, Walcker obtient "sa" troisième pénalité sur grattage, la pénalité de la gagne que passe Volavola pour ce 25-22 final pour l’Usap.

Le calendrier proposera une réception de Montauban en suivant pour l’Usap qui devra confirmer quand Nevers aura la lourde tâche de devoir se relancer à Mont-de-Marsan.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés