Icon Sport

Sérieux et appliqué, Perpignan fait tomber Grenoble

Sérieux et appliqué, Perpignan fait tomber Grenoble

Le 10/10/2020 à 18:06Mis à jour Le 10/10/2020 à 18:35

PRO D2 - L’USAP est logiquement venue à bout de Grenoble cet après-midi. Sérieux et appliqués, les Catalans n’ont jamais été vraiment inquiétés par une équipe de Grenoble pas franchement convaincante. Les Catalans ont inscrit deux essais par Pujol et Jaminet. Mais les Grenoblois, globalement dominés jusque-là, se sont réveillés en fin de rencontre et ont marqué deux essais en cinq minutes (26-18).

Ben Volavola ouvrait rapidement le score, après un bon pressing défensif de ses coéquipiers et une pénalité qu’il convertissait sans trembler (3-0, 3e). L’ancien de la maison, Jonathan Bousquet, lui répondait huit minutes plus tard (3-3, 11e), mais globalement ce sont les locaux qui dominaient les débats. La bande à Mathieu Acebes n’hésitait pas à proposer du jeu sur les extérieurs, montrant ainsi quelques beaux mouvements, mais leurs intentions n’étaient pas converties. Les Grenoblois ? En difficulté dans le secteur aérien (3 ballons perdus en touche), ils ne parvenaient pas à se montrer dangereux dans le camp catalan.

Il fallait attendre la demi-heure de jeu pour voir Jean-Bernard Pujol, à la retombée d’une belle transversale de Ben Volavola, marquer le premier essai du match. La transformation de l’ouvreur fidjien permettait à l’USAP de réaliser un petit break (10-3, 30e). Alors qu’on se dirigeait tranquillement vers la mi-temps, Clément Ancely recevait un carton jaune sur la sirène, pour un geste d’anti-jeu, et ses partenaires, menés au score, allaient devoir disputer le début du second acte en infériorité numérique…

À la reprise, Ben Volavola réussissait une pénalité lointaine pour donner dix points d’avance aux siens (13-3, 46e). La suite était hachée, pas franchement emballante et ce sont les buteurs des deux équipes qui étaient chargés de faire grimper le score. À ce jeu-là, Volavola passait deux nouvelles pénalités, Selponi une, et l’USAP menait 19-6 à un quart d’heure de la fin.

Heureusement, l’issue du match était plus animée. Alors que Grenoble était sur un temps fort dans les 22 mètres adverses, Pujol interceptait une passe d’Escande et offrait un ballon d’essai à Melvyn Jaminet (26-6, 70e). On pensait alors les Catalans partis dans la quête d’un bonus offensif. Mais les Isérois, vexés, ne se laissaient pas faire. Séguret, en force, sauvait l’honneur à cinq minutes du terme (26-13), avant qu’Ange Capuozzo, après une relance de 90 mètres, n’inscrive le dernier essai du match. L’ailier de Grenoble, par la même occasion, permettait à son équipe de terminer la rencontre sur une bonne note. Une des rares de l’après-midi pour le FCG. Perpignan, de son côté, prend provisoirement la tête du championnat.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés