Other Agency

Pépite du Pro D2 – Pauvert : "Ici, je suis très satisfait"

Pépite du Pro D2 – Pauvert : "Ici, je suis très satisfait"
Par Rugbyrama

Le 20/01/2021 à 17:02Mis à jour Le 20/01/2021 à 17:11

PRO D2 - Au cœur de la magnifique saison que réalise le Rugby Club de Vannes, Anatole Pauvert se régale. Dans un collectif parfaitement huilé, le jeune centre est une des raisons pour lesquelles Vannes se trouve à cette seconde place au classement. Après un passage au Racing 92, il s’épanouit complètement dans son nouvel environnement.

Vannes est actuellement second du classement, derrière le leader Perpignan. Malgré leur défaite face à Biarritz, seulement la troisième de la saison, les Vannetais entendent bien jouer les troubles fêtes. 2e meilleure attaque du championnat, Vannes surprend. Au cœur de cette formation, un joueur se révèle. Ce joueur c’est Anatole Pauvert. Arrivé en provenance du Racing 92, cet été, le jeune centre de 23 ans s’est parfaitement adapté : " Personnellement j’arrive à avoir du temps de jeu, je suis très satisfait. Le club me convient, la ville également ".

Après un début de carrière du côté de Niort et un passage par Saint-Nazaire, Anatole Pauvert est recruté par le Racing. Avec les Ciel et Blanc, il est seulement coucher 2 fois sur la feuille de match en 3 ans. Pourtant, il raconte avoir appris énormément : " J’ai vécu de super moments, j’ai côtoyé des joueurs incroyables, j’ai rencontré de supers entraîneurs. Tout était nouveau pour moi. De passer de Saint-Nazaire au Racing ça m’a complètement changé, notamment au niveau de la vision du rugby, parce que je suis arrivé dans un club professionnel "

Anatole Pauvert sous le maillot du Racing 92

Anatole Pauvert sous le maillot du Racing 92

Le départ pour Vannes

Après 3 ans au sein du club francilien, le Deux-Sévrien, qui est né dans une famille de footeux et qui avait d’abord opté pour le ballon rond, rejoint Vannes cet été. Il confie : " Je cherchais du temps de jeu parce qu’au Racing c’était très compliqué. J’arrivais à un âge où je ne pouvais plus jouer en espoir ", avant de poursuivre " Je me suis mis d’accord avec les coachs, ils étaient ok et trouvaient ça tout à fait normal que je veuille partir pour trouver un nouveau projet, notamment en Pro D2, pour m’aguerrir et engranger un maximum de temps de jeu ". Avec Vannes, Anatole s’éclate, puisqu’il a déjà participé à 9 rencontres en étant 6 fois titulaire. Une situation qui lui convient parfaitement, dans un collectif qui surprend beaucoup de monde, mais pas le jeune centre qui affirme : " C’est vrai que c’est un peu une surprise pour pas mal de gens, mais on possède un excellent groupe ".

Un parcours en dehors des clous

Anatole Pauvert n’a pas effectué un parcours de formation comme tous les autres. Sa première licence de rugby, il la prend à Chauray, dans les Deux-Sèvres, en Poitou-Charente. Après cela, direction Niort où " On pouvait se mesurer aux meilleurs joueurs de la région. J’en garde un très bon souvenir ". Un premier palier est franchi. Le centre, qui jouait à la base en tant que demi d’ouverture, change de poste lorsqu’il arrive à Saint-Nazaire : " Quand je suis arrivé à Saint-Nazaire, je suis passé centre et un peu à l’aile. C’est un coach qui m’a dit que j’avais les qualités pour jouer centre, j’ai essayé et j’ai adoré parce que ça correspondait plus à mon style de jeu ". Le jeune homme de 23 ans n’a jamais effectué de pôle de formation ni de sélections, c’est donc une véritable fierté pour lui d’être arrivé à faire partie d’une équipe comme le Racing et de désormais jouer au plus haut niveau.

" On arrive à enchaîner les victoires"

Après une excellente première partie de saison, les Vannetais possèdent 54 points, à seulement 4 petits points du leader Catalan. Pourtant, Anatole Pauvert ne s’enflamme pas et affirme les objectifs de l’équipe " On veut prendre les matchs après matchs, essayer d’être dans les 6, jouer les phases finales. Avec cette première partie de saison, l’objectif c’est vraiment d’être dans les 6 premiers du championnat ". Avec 14 points d’avance actuellement sur le sixième qu’est Nevers, les Bretons seront, sauf catastrophe, dans ces six-là. La suite ? Une fin de saison qui s’annonce extrêmement acharnée : " J’essaie d’engranger de la confiance ainsi que du temps de jeu ". Pour revenir en Top 14 ? " Ce n’est pas la priorité absolue, bien sûr rejouer en Top 14 serait formidable, mais ce n’est pas ma priorité ". Vannes et Anatole Pauvert comptent bien jouer le coup à fond lors de cette fin de saison et pourquoi pas venir accrocher les grosses écuries de cette Pro D2 pour monter en Top 14.

Par Yohan Lemaire

*Crédit de la photo en Une : Damien Kilani

Contenus sponsorisés