Icon Sport

Oyonnax renverse Colomiers et rejoint Perpignan en demie

Oyonnax renverse Colomiers et rejoint Perpignan en demie

Le 22/05/2021 à 12:49Mis à jour Le 22/05/2021 à 15:40

PRO D2 - Malmené en première période et derrière au score à la mi-temps (12-19), Oyonnax a complètement inversé la tendance pour venir à bout de Colomiers (28-22) dans ce premier barrage de PRO D2. Les Oyomen retrouveront Perpignan dimanche prochain en demi-finale à Aimé-Giral.

Du public, du soleil, une banda et quelques coupes de cheveux peroxydées, après trente longues journées dont la majorité à huis-clos, cette phase finale de PRO D2 démarrait dans les meilleures conditions avec un choc entre Haut-Bugey et Haute-Garonne. Absents des terrains depuis deux semaines après plusieurs cas de COVID, les Columérins ont démarré très fort en prenant leurs hôtes à la gorge. Aussi relâchés qu'agressifs, ils marquaient d'ailleurs le premier essai de la partie après une superbe séquence de 60m et un ultime pick and go de Sheklashvili (12e).

Indiscipliné dans sa moitié de terrain et réduit à 14 dans la foulée après le carton jaune pour Leiataua (16e), Oyonnax donnait beaucoup d'occasions à Jules Soulan de montrer sa maîtrise du tir au but. Avec un 5/5 au pied dans ce premier acte dont neuf points marqués en supériorité numérique, il permettait à son équipe de mener les débats à la mi-temps (12-19). Malheureusement, l'ouvreur, buteur et maître à jouer de l'USCo sortait blessé à la main (37e) et son remplaçant, Thomas Girard, écopait d'un carton jaune (38e). Un véritable tournant dans ce premier barrage alors que Le Bourhis gardait les siens au contact avec une quatrième pénalité réussie juste avant la pause.

Les Oyomen ont tenu la distance

"On va voir si on est courageux et solidaires comme on l'a été toute la saison" déclarait le capitaine columérin, Anthony Coletta, à la mi-temps à nos confrères de Canal+. Mais malgré beaucoup de valeurs collectives, les joueurs de Julien Sarraute ont pris la marée au retour des vestiaires. Avec un essai rapide de Fall (43e) et une nouvelle pénalité de Le Bourhis, Oyonnax revenait à hauteur pendant sa supériorité numérique (19-19, 44e). Ultra-dominateurs dans les duels, l'occupation, en mêlée et en défense, les joueurs de Joe El Abd séquestraient leurs adversaires dans leur camp et récupéraient des pénalités pour faire le break juste avant l'heure de jeu (25-19, 56e) soit un 16-0 infligé en 17 minutes.

Malgré une grosse occasion de marque à la 65e et une pénalité de Girard à la 74e, Colomiers ne s'en relevait pas. Avec l'apport d'un banc expérimenté à l'image de Lionel Beauxis, les Oyomen tenaient les Columérins sous pression avec du jeu au pied haut et l'ouvreur international sécurisait l'écart au score dans le money time (28-22, 74e). Deux mois après s'être incliné à domicile face à Colomiers, Oyonnax a tenu la distance pour s'imposer (28-22) dans ce barrage.

Même si la première période a été très compliquée, ce premier succès à Charles-Mathon face à un membre du top 6 arrive au meilleur des moments car les joueurs aindinois rejoignent Perpignan en demi-finale de PRO D2. Avec beaucoup d'absents et 15 jours sans jouer, les Columérins n'ont pas tenu le rythme jusqu'au bout mais ont montré un visage courageux, jeune et fougueux plein de promesse pour la prochaine saison.

Contenus sponsorisés