Icon Sport

Nevers irrésistible, le bon coup de Carcassonne, Vannes leader… Les enseignements de la soirée

Nevers irrésistible, le bon coup de Carcassonne, Vannes leader… Les enseignements de la soirée
Par Quentin Put via Midi Olympique

Le 29/01/2021 à 21:07Mis à jour Le 29/01/2021 à 21:44

PRO D2 – Le RC Vannes qui passe en tête, Nevers qui se rapproche encore et toujours du podium et Carcassonne qui décolle en bas de tableau... Découvrez les enseignements de cette soirée de Pro D2.

Nevers passe la cinquième

Sans trop éprouver de difficultés, les Neversois ont su rapidement se mettre à l'abri (dès la 6e minute). Proche de l'heure de jeu, alors que le doute aurait pu s'installer, l'USON a su en remettre une couche avec un ballon porté et un autre essai cruciaux dans l'issue du match.
La belle attaque neversoise, l'une des plus redoutables du championnat, a permis aux hommes de Xavier Péméja de glaner le point de bonus offensif. Celui-ci s'avère précieux alors que Colomiers a perdu contre Biarritz. Cette cinquième victoire d'affilée confirme le statut de Nevers qu'il faudra prendre très au sérieux lors de cette phase retour. Côté montois, on regrettera le manque d'efficacité alors que les intentions, notamment en première période, étaient bien là.

Vannes prend la tête

Ce qu'on peut désigner comme un choc de la soirée a longtemps tenu en haleine. La première mi-temps provençale est valeureuse, avec un essai de Ledevedec. Mais sans paniquer, les Bretons réagissent immédiatement. Trop souvent mis à la faute, Provence rugby a peut-être trop laissé tourner le chronomètre alors que le score était vannetais. Dans les zones de marque, le RC Vannes n'a pas eu de difficulté à enfoncer le clou.

L'écart se creuse entre le top 6 et ses poursuivants dont fait partie Aix-en-Provence. En attendant le déplacement de l'Usap à Sapiac, les Bretons passent tête et mettent la pression aux Catalans.

La belle opération de Carcassonne

Ce duel entre prétendants au maintien a commencé avec un essai somptueux de Benoît Jasmin, bien lancé dans l'intervalle qui a usé d'un cadrage-débordement d'école. Mais il faut attendre l'heure de jeu pour entrevoir un vainqueur, tant les Carcassonnais ont vendangé. De retour des vestiaires, le pack rouennais, après une belle opposition, a fini par céder. L'essai sur ballon porté à la 72e scellera même le bonus offensif, premier de la saison pour l'USC qui fait la belle opération de la journée en bas de tableau. Rouen au contraire n'a pas su tenir la distance et perd peu à peu l'avance qu'il avait engrangé.

Grenoble assure l'essentiel

L'essai de Rawaca quasiment sous les poteaux aurait pu relancer la soirée pour les Biterrois, qui n'avaient marqué que par le pied d'Adrien Latorre. Mais à dix minutes du terme, l'écart était trop grand à combler. Grenoble, grâce à un Capuozzo des grands soirs, a remporté ce match du ventre mou et grappillé plusieurs places au classement. Par sa vitesse remarquable, l'arrière italien de 21 ans a parfaitement conclu les deux actions suite à des ballons de récupération. Avec ce quatrième revers de rang, l'ASBH continue de s'enliser... Tout n'est pas à jeter cependant dans la prestation des coéquipiers de Thibault Bisman qui devront montrer plus de pragmatisme à l'avenir.

Drômois et Angoumoisins dos à dos

Quelle sensation que cette fin de match ! Dorian Jones avait la pénalité de la gagne, à plus de 40 mètres en coin, mais la balle passe juste en dessous des barres. On saluera l'enthousiasme de tous les acteurs, qui ont offert un spectacle renversant quand on sait les enjeux que la rencontre représentait. On reproche souvent à la pression inhérente au maintien d'exercer une chape de plomb sur l'initiative des équipes. Il n'en fut rien dans ce match à 50 points. En prenant deux points les deux équipes repartent presque bonnes amies. Elles restent complètement en vie avec les défaites de Rouen et Mont-de-Marsan.

Contenus sponsorisés