Icon Sport

Nevers finit par chuter, Montauban s'exporte enfin… Les enseignements de la soirée !

Nevers finit par chuter, Montauban s'exporte enfin… Les enseignements de la soirée !
Par Rugbyrama

Le 12/02/2021 à 21:27Mis à jour Le 12/02/2021 à 22:57

Pro D2 – La très belle opération de la soirée pour Grenoble, Sapiac qui débloque enfin son compteur à l'extérieur, la victoire tactique de Béziers et le regain de forme de Colomiers… Les enseignements de la soirée.

Le bon coup de Grenoble

Dans des débats de haut vol, les Neversois ont peu à peu perdu le fil du match. Leur défense a longtemps tenu et devant, le ballon porté fut l'arme fatale des hommes de Xavier Péméja (Blanc, 15e). Mais la pression du FCG s'est intensifié à mesure que la fin du match approchait. Et les locaux se sont fait prendre à leur propre jeu à une minute du terme par un autre maul, celui-ci marqué par Jérôme Rey. Avec ce succès majuscule chez un concurrent qui restait sur une série de cinq victoires, Grenoble se replace idéalement dans la course à la qualification. Les Neversois marquent ainsi un coup d'arrêt dans leur bel hiver.

Colomiers se reprend

Comme dans la Nièvre, tout s'est joué dans les dix dernières minutes de la rencontre. L'essai de pénalité acquis par les avants columérins fut décisif, Palma-Newport sécurisant la balle de match dans un ruck un instant plus tard.

Cette bonne opération pour Colomiers efface la double défaite contre Biarritz, qui avait touché les esprits. Surtout, avec la victoire grenobloise ce soir, il était impératif de s'imposer pour ne pas laisser de terrain aux poursuivants. Côté rouennais, on regrettera cette fin de match cruelle mais logique. Les résultats sur les autres pelouses sont cependant très favorables aux Normands.

Montauban brise la malédiction

Rapidement, et ce malgré un groupe touché par les blessures en tout genre, l'USM prend ses marques grâce à Salles, encore lui (6 essais). Solides devant, les Montalbanais maintiennent l'écart. Le carton rouge de Tufele (27e) galvanisera les troupes de Florian Ninard. Bosviel, très en jambes, a encore fait profiter son équipe de son jeu au pied. D'abord, par ses 19 points au pied, puis par la chandelle qui amena l'essai casquette de Sayerse.

Sapiac s'impose pour la première fois à Mont-de-Marsan depuis le 8 octobre 2005. Et avec cette victoire à l'extérieur, la première cette saison, les partenaires de Stéphane Munoz se placent tout doucement dans la lutte pour la sixième place. Mont-de-Marsan en revanche fait du surplace. Le déplacement à Valence-Romans sera déterminant.

Perpignan enchaîne sans briller

Malgré un grand Tilsley, Perpignan n'a pas brillé ce vendredi soir dans le derby. Largement dominateurs, les Catalans ne sont pas parvenus à concrétiser leurs nombreuses occasions. Les deux formations ont souffert d'une trop grande indiscipline pour offrir un spectacle digne de ce nom mais le combat était féroce. Carcassonne perd une place au profit de Béziers tandis que

l'Usap continue son train infernal.

Béziers assure et s'éloigne de la zone rouge

Valence-Romans n'a pas tenu sur la durée face à Béziers qui a fait preuve de patience. Son buteur, Latorre, a démontré une grande efficacité face aux perches dans une rencontre qui ne permettait guère plus d'envolées. La défense biterroise fut remarquable et mit régulièrement à la faute les Drômois.

Statu quo en bas de classement ; le VRDR demeure avant-dernier. Avec ce succès l'ASBH, désormais 11e, s'en dégage.

Vannes garde la tête

Dans le Cantal aussi, le ballon porté est une arme redoutable. Les pensionnaires de Jean-Alric l'ont appris à leurs dépens avec l'essai juste avant la pause de Leafa. De retour des vestiaires, les Bretons gèrent et poursuivent leur mainmise sur les débats. Le troisième essai, inscrit par Béziat dix minutes avant le terme de la rencontre, est venu réduire à néants les espoirs des Cantaliens.

Ceux-ci perdent du terrain dans le milieu de classement. Vannes en revanche répond du tac au tac à leurs rivaux catalans et demeure leader du Pro D2.

Contenus sponsorisés