Midi Olympique

Les Bayonnais accueillis en héros à la mairie

Les Bayonnais accueillis en héros à la mairie

Le 06/06/2022 à 22:12Mis à jour Le 06/06/2022 à 22:27

PRO D2 - Une foule nombreuse et bruyante s’est réunie, en fin de journée, pour fêter le titre de champion de France de Pro D2 glané par l’Aviron bayonnais, et l’accession qui en découle.

24 heures après s’être largement imposé face au Stade montois (49-20) et avoir validé son ticket en Top 14, l’Aviron bayonnais a eu un accueil digne de ce nom, en fin de journée, dans la cité du Roi Léon. Avant ça, le groupe bayonnais avait atterri, vers 13 heures, à l’aéroport de Biarritz. C’est ensuite au domicile de leur manager, Yannick Bru, que les ciel et blanc ont poursuivi les festivités, avant, donc, de se diriger vers la mairie.

Monribot s’occupe des vêtements !

Ils sont arrivés à pied sur la place de la mairie à 18 h 45, où une foule nombreuse et bruyante les attendait. Depuis le balcon de l’hôtel de ville, on vit alors les supporters former une haie d’honneur pour escorter leurs héros jusqu’aux escaliers de la mairie.

La file indienne des joueurs de Bayonne

La file indienne des joueurs de BayonneMidi Olympique

Tous les joueurs et le staff portaient la même tenue blanche accompagnée d’un béret bleu ciel. Une initiative signée Jean Monribot qui, en amont, avait commandé, dans le secret, toutes ces tenues. D’ailleurs, elles n’étaient pas sans rappeler celles que l’Aviron arborait le soir de la victoire en finale d'accession face à Aurillac, en 2016.

Bru : "Ce sont des moments hyper émouvants"

Applaudis chaleureusement à leur arrivée dans la mairie, les Bayonnais ont été remerciés par le maire de la ville, Jean-René Etchegaray. “Hier, l’Aviron était au rendez-vous de la victoire, mais aussi du panache. C’est une victoire pleine, sans doute la plus belle de la saison, alors merci, Messieurs, pour ce grand moment de rugby et d’émotion, a déclaré l’homme politique. Vous êtes une source d’inspiration et je vous remercie pour ces moments uniques qui restent dans nos mémoires.” Pendant son discours, Etchegaray a aussi remercié Philippe Tayeb “pour son travail et sa détermination” et Yannick Bru pour “la rigueur et le souffle amenés au club”.

Jean-René Etchegaray

Jean-René EtchegarayMidi Olympique

Les Bayonnais sont ensuite apparus sur le balcon de l’hôtel de ville, pour présenter le bouclier à leurs supporters et, pendant de longues minutes, c’est tout le peuple bleu et blanc qui a pu communier en chanson, avec, notamment, un vibrant “Hegoak” ou une puissante “Pena Baiona”. “Cet accueil est à l’image du public bayonnais, a souligné Yannick Bru. Il a été chaleureux, affectueux. Ce sont des moments hyper émouvants. À Bayonne, on a la chance d’avoir un public comme ça. Il est, aussi, très exigeant, mais dans les moments de bonheur, il envoie des marques d’affection permanentes.”

La fête fut donc belle, en ce lundi soir, du côté de Bayonne. Elle durera encore plusieurs jours. Comme il y a trois ans, date du dernier titre remporté par l’Aviron, les fêtes de Bayonne sont une nouvelle fois en avance.

Contenus sponsorisés