Icon Sport

La finale de Pro D2 en duels : les trois-quarts

La finale de Pro D2 en duels : les trois-quarts
Par Rugbyrama

Le 03/06/2021 à 12:44Mis à jour

PRO D2 – La finale du championnat de France de deuxième division, c’est samedi. À 17h30, Perpignan et Biarritz se disputeront le titre de Pro D2, ainsi qu’une place en Top 14 l’année prochaine. Zoom sur les principaux duels de cette finale. Après les avants, place aux trois-quarts.

Perraux – Volavola, les maestros polyvalents

Touché lors du match de barrage face à Grenoble et incertain jusqu’aux derniers jours avant la finale, Ilian Perraux devrait être titulaire à l’ouverture avec le BO. Suppléé par Gilles Bosch la semaine dernière lors de la demi-finale, le joueur formé à Montpellier apporte bien autre chose que son compère dans le jeu. Capable de jouer centre, Perraux (29 ans) a été remplacé à l’ouverture cette saison grâce à son animation offensive et ses prises d’initiatives. Bon défenseur, ce qui n’est pas à négliger dans une finale, il affirme que sa polyvalence est un réel atout dans son jeu.

Face à lui se dresse un autre ouvreur polyvalent, le Fidjien Ben Volavola (30 ans). Capable de jouer au centre et à l’arrière, celui qui a connu le Top 14 avec le Racing 92 et l’Union Bordeaux-Bègles va tout faire pour pouvoir re-goûter à la première division sous le maillot perpignanais. Fantasque, il est un joueur imprévisible, capable de fulgurances décisives. Volavola a les capacités de faire basculer cette finale en pesant de tout son poids sur le jeu. Un grand Volavola annonce un grand Perpignan.

Saili – De la Fuente, ça déménage

Sorti sur commotion et lui aussi incertain, Jeronimo de La Fuente devrait bel et bien jouer cette finale. Et tant mieux pour Perpignan ! Arrivé cette saison en Catalogne, l’Argentin est devenu le leader indiscutable attendu par les Perpignanais. Excellent défenseur et joueur très dur au contact, il est un point d’appui sûr dans les moments importants pour son équipe. De la Fuente (1m84, 96kg) a inscrit quatre essais cette saison et voudra certainement améliorer ce total, surtout après sa sortie prématurée en demi-finale.

Mais voilà, le centre de l’USAP aura en vis-à-vis un mastodonte : Francis Saili. Lui aussi novice cette saison en Pro D2, le All Black (2 sélections) est assurément un des meilleurs joueurs du championnat. Extrêmement puissant et véloce (1m80, 100kg), il fait la différence sur les points d’impacts, avançant continuellement au contact. Sa lecture du jeu et sa compréhension des défenses pourrait obliger les Perpignanais à se concentrer sur lui, laissant des espaces pour les autres. Avec De la Fuente, ils devraient donc nous livrer un duel de feu.

Jaminet – Lonca, la jeunesse face à l’expérience

L’un est la révélation de la saison, l’autre est le revenant. Melvyn Jaminet et Romain Lonca possèdent deux styles propres à chacun, qui correspondent parfaitement au jeu de leur équipe cette saison. L’arrière de l’USAP (21 ans) est un véritable feu follet, auteur de coups de grâce et d’accélérations foudroyantes. Sa vision du jeu, couplée à des appuis de feu, est un énorme atout. Au physique plutôt chétif (1m80, 80kg), il est l’homme de la demi-finale, et sûrement celui de la saison côté perpignanais. Sa réussite face aux perches est aussi à souligner, lui qui est le quatrième réalisateur du championnat.

Pour contrer la fougue de la jeunesse, Biarritz pourra de son côté compter sur Romain Lonca. Lui qui est revenu de nulle part en cette fin de saison, après avoir été blessé depuis octobre 2018. Il apporte aux Rouge et Blanc une sérénité dans le fond du terrain, ainsi qu’une gestion quasi sans faute. L’arrière est celui qui a initié l’essai de la victoire face à Vannes en demi-finale, grâce à une course tranchante, risquée mais efficace. Lonca vit une fin de saison émouvante et veut renouer avec les Basques aux joies du Top 14 la saison prochaine.

Qui est le meilleur ouvreur ?

Sondage
3592 vote(s)
Ilian Perraux
Ben Volavola

Qui est le meilleur centre ?

Sondage
3582 vote(s)
Jeronimo De la Fuente
Francis Saili

Qui est le meilleur arrière ?

Sondage
3577 vote(s)
Melvyn Jaminet
Romain Lonca
Contenus sponsorisés