Icon Sport

La finale de Pro D2 en duels : les avants

La finale de Pro D2 en duels : les avants
Par Rugbyrama

Le 01/06/2021 à 17:04Mis à jour Le 01/06/2021 à 17:07

PRO D2 - Samedi, à 17h30 au GGL Stadium de Montpellier, Perpignanais et Biarrots vont s’affronter lors d’un ultime duel pour déterminer qui décrochera sa place pour le Top 14 la saison prochaine. Zoom sur les principaux duels de cette finale, avec aujourd'hui les avants.

Lam - Peyresblanques, les piles électriques

Seilala Lam (32 ans) et Lucas Peyresblanques ont marqué cette saison de Pro D2. Le Samoan s’est montré à la hauteur de son statut et a réalisé une saison impressionnante, avec 19 matches pour 15 titularisations et 4 essais inscrits. Des charges fudroyantes aux plaquages dévastateurs, le talonneur catalan sera l’un des atouts de l’Usap dans cette finale, face à un jeune espoir, qui a franchi un cap cette saison.

Débarqué à 15 ans au Biarritz Olympique, Lucas Peyresblanques, d’abord numéro 8, il est ensuite repositionné au poste de talonneur. Remplaçant derrière Da Ros ou Ruffenach tout au long de la saison, le jeune landais (23 ans) a démarré la rencontre de barrages face à Grenoble et a inscrit un essai en sortie de maul, tout en mettant systématiquement son équipe dans l’avancée. A Vannes, en demi-finale, il fait une entrée remarquée, et c’est lui qui perce le rideau breton après la sirène, avant de transmettre pour l’essai biarrot. Polyvalent et ''plein de gaz'', il sera un impact player dans les rangs du BO, samedi.

Eru - Dyer, un duel du Pacifique

L’autre duel se situe au poste de deuxième ligne mais pourrait tout aussi bien se décaler en troisième ligne, tant les deux protagonistes sont capables de faire beaucoup de choses sur un terrain de rugby. Solides physiquement, Shahn Eru (1,96m – 111kg) et Johnny Dyer (1,90m – 112kg) n’en restent pas moins mobiles et agiles, ce qui n’est pas très répandu dans l’antichambre du Top 14. L’ex baby all-black et l’international fidjien ont créé des brèches dans les défenses de Pro D2 cette saison, et ont terminé avec 5 et 4 essais au compteur. A l’aise avec la balle entre les mains, ils ont aussi permis à leurs coéquipiers de jouer après eux avec le offload, en capacité développée.

Lemalu – Armitage, on a pas le même physique, mais on a la même passion

Les deux troisième-ligne centre présents en finale sont les deux meilleurs du championnat. Deux références qui partagent beaucoup de choses, mais pas la meme taille. Genesis Mamea Lemalu, culmine à 1,95m alors que son homologue biarrot Steffon Armitage, ne dépasse pas le mètre 80 (1,78m). Outre cette différence, ils partagent le même total sur la balance avec 115 kg. Le tracteur catalan a fait avancer les Sang et Or sur 24 matches cette saison, et a été à l’origine de 12 essais (8 marqués). En face, Armitage, fort de son expérience au plus haut niveau européen, peut aussi se vanter d’avoir réaliser une saison 2020-2021 pleine avec 30 rencontres disputés et 3 essais inscrits. Le capitaine basque sera un poison dans les rucks, face à une troisième ligne catalane qui a performé cette saison.

Qui est le meilleur talonneur ?

Sondage
6564 vote(s)
Seilala Lam
Lucas Peyrseblanques

Qui est le meilleur deuxième-ligne ?

Sondage
6254 vote(s)
Shahn Eru
Johnny Dyer

Qui est le meilleur numéro 8 ?

Sondage
6657 vote(s)
Genesis Mamea Lemalu
Steffon Armitage
Contenus sponsorisés