Icon Sport

"Il faut faire face à ses responsabilités" : et si Bru quittait l'Aviron bayonnais ?

"Il faut faire face à ses responsabilités" : et si Bru quittait l'Aviron bayonnais ?
Par Rugbyrama

Le 13/06/2021 à 19:31Mis à jour Le 17/06/2021 à 09:15

PRO D2 - Très marqué par la fin de saison de son club et plus particulièrement par sa relégation en Pro D2, actée samedi soir au terme d'un match totalement fou face au voisin basque Biarritz, Yannick Bru n'a pas fermé la porte à un éventuel départ. S'il est sous contrat pour les trois prochaines saisons, sa situation pourrait être tranchée dans les prochaines heures.

Le manager de l’Aviron avait signé un contrat de quatre ans. Il lui en reste trois. Mais une clause libératoire en cas de descente pourrait lui permettre de quitter le club. Interrogé samedi à l’issue du match quant à son avenir à Bayonne, sa réponse n’a pas été catégorique. Il a d’abord évoqué le projet du club : "C’est un projet basé sur la jeunesse, la formation. C’est la voie qui doit être suivie à l’Aviron bayonnais. C’est un échec puisque le projet repart de l’étage inférieur et après tous les échecs, il faut tirer des enseignements et en assumer les responsabilités."

Quant à la question de sa présence à la tête du projet la saison prochain, rien n’est encore de formel. "Il faut faire face à ses responsabilités dans la vie, continue-t-il. Je l’ai toujours dit. Mon cas personnel n’est pas important aujourd’hui. Ce que je sais, c’est que j’ai mis toute mon énergie depuis trois ans dans le travail du club et l’Aviron bayonnais a de beaux jours devant lui. Mais en tant que responsable sportif du projet, il faudra assumer ses responsabilités."

Ses propos n’ont donc ni confirmé ni infirmé sa poursuite de l’aventure en Pays basque. Sollicité par plusieurs clubs, dont Clermont au coeur de l'hiver, le manager bayonnais avait poliment tout décliné pour se concentrer sur le projet de l'Aviron. Cette fois, il pourrait très bien continuer sa carrière sous d’autres cieux.

Contenus sponsorisés