Icon Sport

Colomiers renverse Bayonne qui n’est plus invaincu !

Colomiers renverse Bayonne qui n’est plus invaincu !

Le 14/10/2021 à 22:53Mis à jour Le 14/10/2021 à 23:07

PRO D2 – Colomiers retrouve le goût de la victoire et s’impose au forceps face à Bayonne (27-26), grâce à un essai après la sirène. L’Aviron concède sa première défaite de la saison à l’issue de cette rencontre qui ouvrait la 7e journée de championnat, et doit se contenter du bonus défensif.

On a vécu une fin de match complètement folle dans un stade Michel-Bendichou à guichets fermés, et forcément animé par ces derniers instants. Alors que l’on pensait que l’Aviron se dirigeait vers un sixième succès en sept matchs, il a perdu son invincibilité et ce match qu’il maitrisait. Pour preuve, les Basques menaient encore de 13 points à moins de 3 minutes de la fin mais un premier essai d’Alexis Palisson sur un coup de pied à suivre d’Edoardo Gori a relancé le suspens (77e, 18-26). Mieux pour les Haut-Garonnais, à force de détermination après la sirène, c’est un essai de pénalité pour un maul écroulé par Matt Luamanu – également sanctionné d’un carton jaune – qui a été accompagné d’un essai de pénalité synonyme de succès pour Colomiers (84e, 27-26), sa sixième victoire cette saison. Et ce alors que Bayonne a montré une solide réaction durant l’essentiel de la seconde période.

En effet, les Bayonnais étaient menés à la pause après un autre essai de pénalité concédé également après la sirène, suite au travail de la mêlée columérine (40’+3, 13-10). Pour autant, le collectif basque a montré de très belles ressources au retour des vestiaires pour maintenir l’adversaire sous pression, mettre du rythme et de l’intensité pour jouer à son rythme, dicter le tempo et voir les joueurs de Yannick Bru rapidement prendre les commandes. Que ce soit par les coups de pied de Maxime Lafage et Manuel Ordas, et par cette réalisation sublime de Théo Costossèque sur une percée d’Uzai Cassiem, et un numéro de Joe Ravouvou auteur d’un service décisif en chistera (44e, 13-15). Clairement, entre l’apport de son banc et sa capacité à maintenir l’adversaire sous pression par une défense agressive, on pensait alors que l’Aviron Bayonnais filait vers une victoire.

Colomiers y a cru jusqu’au bout

Le mérite des hommes de Julien Sarraute réside véritablement dans cette capacité à y avoir toujours cru, renforcés par une bonne mêlée, et ce malgré une touche sur courant alternatif. Car il a sans cesse fallu évoluer dans la réaction du côté des Haut-Garonnais, qui ont encaissé le premier essai de la partie, œuvre d’Asier Usarraga après un numéro de funambule de Joe Ravouvou à la réception d’un par-dessus de Peyo Mursarditz (16e, 3-5). Et même à 15 contre 14 après le carton jaune à l’encontre de Talakai (40e), rien n’a a été simple pour Colomiers qui a encaissé 10 points en supériorité numérique. Pour autant, l’équipe a tenu, a résisté, y a cru, et renverse un "gros" du championnat dans ce qui était un des principaux chocs de cette première partie de saison. Les Columérins retrouvent la gagne après leur défaite à Nevers, tandis que les Bayonnais chutent donc pour la première fois.

Contenus sponsorisés