Icon Sport

Bousculé, Biarritz assure l'essentiel

Bousculé, Biarritz assure l'essentiel

Le 20/11/2020 à 23:05Mis à jour Le 20/11/2020 à 23:13

PRO D2 - Au terme d’un match automnal, le Biarritz Olympique s’est imposé face à Soyaux-Angoulême (15-6) à Aguilera. Malmenés par la défense charentaise, les Biarrots ont marqué deux essais sur maul (Olmstead et Armitage) pour s’assurer ce deuxième succès consécutif. Le SA XV s’est retrouvé dans le combat et la solidarité mais a été beaucoup trop indiscipliné ce vendredi soir.

Après six défaites consécutives, les Charentais de Vincent Etcheto devaient montrer un nouveau visage à l’approche de ce déplacement périlleux sur la côte basque. Et les coéquipiers de Quentin Witt avaient vraiment les crocs au sol comme en défense avec un premier rideau très haut qui a posé de gros soucis aux offensives biarrotes. C’est simple, les premiers points étaient marqués par Gilles Bosch sur pénalité à la 22e minute de jeu Dans des conditions humides, les fautes de main étaient légions et donc les phases statiques également. Peu de rythme et peu d’envolées dans ce premier acte fermé, c’est l’indiscipline angoumoisine qui a finalement amené le premier essai du match.

Coupable d’un acte d’anti-jeu sur le relayeur en sortie de ruck, Robin Copeland laissait ses coéquipiers à 14 (29e) et le deuxième ligne canadien du BO, Evan Olmstead, aplatissait dans la foulée (30e). Les joueurs de Matthew Clarkin menaient donc à la pause (10-3).

Le BO a tenu le cap

Malgré une nouvelle pénalité réussie par Jones (10-6), le deuxième acte a grandement ressemblé au premier. Dans des conditions humides et avec deux défenses hermétiques, les options de jeu étaient clairement réduites. Les Biarrots s’en sont donc remis à leur puissance sur ballon porté et même s’ils ont été contrés plusieurs fois, Steffon Armitage marquait le deuxième essai sur une énième "cocotte" (71e). Là-encore, Soyaux-Angoulême payait cash son indiscipline avec deux nouveaux cartons jaunes consécutifs pour Boutaty (62e) et Ayestaran (70e). Le SA XV aura donc encaissé 12 points en infériorité numérique.

Biarritz a poussé en toute fin de partie pour aller chercher le bonus offensif, le duo Saili-Speight n’était pas loin d’aller en terre promise par deux fois, en vain. Bousculés dans le combat mais plutôt réalistes en zone de marque, les joueurs basques ont assuré l’essentiel. Avec ce deuxième succès consécutif en Pro D2 (15-6), ils restent au chaud dans le top 6. En revanche, Soyaux-Angoulême enchaîne une septième défaite de suite et reste engluer tout en bas du tableau malgré un état d’esprit retrouvé dans le combat.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés