Icon Sport

"Arrêter le pillage", "retrouver les bases de notre sport" : Goutta présente son projet agenais

"Arrêter le pillage", "retrouver les bases de notre sport" : Goutta présente son projet agenais
Par Leo Faure via Midi Olympique

Le 04/01/2022 à 10:38Mis à jour Le 04/01/2022 à 10:40

PRO D2 - Nommé mi-décembre à la tête de l'effectif professionnel du SU Agen, au soir de la victoire face à Provence rugby (20-18), Bernard Goutta a dirigé son premier entraînement dimanche. Alors qu'il sera officiellement présenté à la presse ce mardi, il s'est confié en exclusivité à Midi Olympique. Où il est question de projet de jeu, mais aussi de "stopper l'hémorragie" des départs de jeunes.

Ce mardi 4 janvier, le nouveau manager du SU Agen sera présenté à la presse. Sans surprise, il s'agit du Catalan Bernard Goutta, libéré de ses obligations contractuelles par l'ASM Clermont, dont le nom avait été officialisé mi-décembre par le président Jean-François Fonteneau et qui a dirigé son premier entraînement ce dimanche (2 décembre).

"Une grosse conquête, une grosse défense, de la discipline"

Dans les colonnes de Midi Olympique ce lundi, l'ancienne idole de l'Usap a d'ores et déjà présenté les contours de son projet et son discours. Lesquels graviteront d'abord autour du mot "confiance" : "Quand une équipe n’est pas en confiance, tu le vois immédiatement. Notamment par les entames. Sur les bases aussi. Et c’est grâce à ces repères communs que la confiance va revenir. Il y a de très bons joueurs de rugby dans ce club, le potentiel est énorme. Il y a du caractère, on l’a vu lors des victoires contre Colomiers et Aix. Mais tout réside dans le manque de confiance."

Dans les faits, le travail des joueurs agenais sous la responsabilité de leur nouveau manager va donc se centrer d'abord sur des choses simples : "On va se retrouver sur les bases de notre sport. J’ai analysé les secteurs défaillants sur lesquels nous devons axer notre travail, pour rentrer dans les hauts standards de ce Pro D2. Il nous faut une grosse conquête, une grosse défense, de la discipline et des bonnes sorties de camp. Mon premier objectif va être de maîtriser cela. Avant de parler de jeu."

Bernard Goutta.

Bernard Goutta.Icon Sport

"Quelque chose qu’il va falloir arrêter à Agen : se faire piller"

Une fois ces fondations posées, Goutta espère pouvoir regarder à moyen terme. "De la stabilité et essayer de construire sur le long terme. Il faut vite amener de la clarté aux joueurs en fin de contrat. Il y en a beaucoup. Et puis, il y a quelque chose qu’il va falloir arrêter à Agen : se faire piller. […] Pour stopper l’hémorragie, il faut présenter [aux joueurs] des objectifs personnels et collectifs de qualité. Se maintenir avant de retrouver le haut voire très haut niveau, cela va en ce sens."

Chaque chose en son temps. Tout commencera effectivement par assurer le maintien du SUA en Pro D2. Ce qui, pour l'instant, n'a rien d'acquis. Actuel quatorzième, Agen ne compte que quatre victoires en quinze matchs et quatre points d'avance seulement sur le premier relégable, Bourg-en-Bresse. Pour l'aider dans cette première mission, Goutta sera épaulé de Christophe Deylaud, "en charge des entraînements spécifiques" et des adjoints Sylvain Mirande et David Ortiz.

Contenus sponsorisés