Icon Sport

Oyonnax retrouve la victoire à Mathon

Oyonnax retrouve la victoire à Mathon

Le 08/04/2021 à 20:36Mis à jour Le 08/04/2021 à 20:54

Malgré un nouveau carton rouge reçu à la 33ème minute, Oyonnax a nettement dominé Béziers ce jeudi soir en ouverture de la 26ème journée de PRO D2 (38-20). Même s'ils ratent le bonus offensif d'un rien en fin de partie, les Oyomen retrouvent la victoire à Mathon après quasiment deux mois de disette à domicile et consolident leur sixième place.

Il ne reste plus que cinq journées, le sprint final est lancé en PRO D2 et ce duel était déjà déterminant dans l'optique des barrages. Après deux défaites à domicile et un revers à Grenoble la semaine dernière, Oyonnax se devait de réagir ce soir pour rester dans le top 6. Surtout qu'il s'agissait quasiment d'un seizième de finale ce soir face à Béziers, huitième à sept points au classement du club de l'Ain.

Ce sont justement les joueurs aindinois qui ont vite pris le score et profité de l'indiscipline biterroise en marquant deux essais transformés signés Taieb (3e) après pick and go puis Herjean (15e) dans la continuité d'une belle percée de Leiataua. Mené 17-0 et privé de munitions, l'ASBH a réussi à s'installer une fois dans les 22m adverses pour envoyer un ballon porté dans l'en-but avec un essai accordé à Pinto Ferrer (22e). Maîtres de ce premier acte (17-7), les Oyomen se sont finalement compliqués la tâche en écopant d'un carton rouge après un raffut au cou de Tommy Raynaud (33e). Mais cette troisième exclusion définitive en trois matchs, après celles de Tyrell et Geledan, n'a pas eu d'effet sur la fin de la première période car c'est Le Bourhis sur pénalité qui donnait treize longueurs d'avance à son équipe à la pause (20-7).

Oyonnax a tenu mais rate le bonus

Malgré l'infériorité numérique, la domination des joueurs de Joe El Abd s'est confirmée en deuxième période avec la très bonne réussite au pied de Le Bourhis (7/9, 18 points) qui gardait l'écart dans un premier temps (23-13, 53e). Puis les Biterrois se retrouvaient aussi à quatorze après le carton jaune de Maxime Espeut (55e) pour un acte d'anti-jeu en l'air sur Callandret. Cinq minutes plus tard, Chris Feauai récompensait une longue séquence dans l'axe avec un troisième essai pour son équipe (60e). Clairement galvanisés par la perspective du bonus offensif, les Oyomen campaient dans les 22m héraultais et après deux essais logiquement refusés sur pick and go, l'intervalle s'ouvrait encore pour l'ailier néo-zélandais (68e). Avec ce quatrième essai, les Oyomen se dirigeaient vers une victoire à cinq points mais cela n'a pas duré très longtemps. Comme en première période, il aura fallu un seul ballon dans les 22m adverses dans le money time pour qu'un nouveau maul biterrois aille en terre promise. Un deuxième essai accordé à Anthony Aléo (74e) et à l'ASBH qui ne pourra se satisfaire que de ses deux séquences ainsi que d'avoir enlevé le bonus offensif à Oyonnax.

Les joueurs de l'Ain terminaient le match sur la ligne d'en-but adverse en vain. Après quasiment deux mois sans gagner à la maison, les Oyomen retrouvent un succès à Charles-Mathon (38-20) et grimpent provisoirement à la cinquième place. Un résultat important alors que se profile un déplacement à Nevers la semaine prochaine, leur autre principal poursuivant dans la course au top 6. En revanche, Béziers manque complètement cette sortie et enchaîne un deuxième revers de suite. Probablement celui de trop pour garder l'espoir d'une qualification au finish surtout que dans une semaine, c'est l'un des co-leaders de Pro D2, Perpignan, qui se déplacera au stade Raoul-Barrière.

Contenus sponsorisés