Icon Sport

La pépite du Pro D2 - Glénat (Grenoble), l'Isère dans le sang

La pépite du Pro D2 - Glénat (Grenoble), l'Isère dans le sang
Par Rugbyrama

Le 07/04/2021 à 17:03Mis à jour Le 07/04/2021 à 17:07

PRO D2 - Un derby ça ne se joue pas, ça se gagne, surtout quand une place dans les six est en jeu. Lors de la victoire du FC Grenoble face à Oyonnax la semaine dernière, le jeune ouvreur Corentin Glénat a inscrit 11 points, montrant à son entraîneur Stéphane Glas qu’il a raison de compter sur lui depuis le début de la saison.

C’est à quarante kilomètres à l’ouest de Grenoble que Corentin Glénat lace ses premiers crampons, à l’âge de cinq ans. L’US Vinay accueille le fils d’une famille de rugbyman, et permet au jeune garçon de tater le ballon ovale avec ses cousins et ses copains d’enfance. En passant les classes d’âge, Corentin Glénat est repéré par le FC Grenoble en 2013, et s’engage avec le club rouge et bleu à l’âge de quatorze ans. Depuis, l’enfant du pays n’a pas bougé.

Quatre ans après son repérage par le FCG, l’étudiant en technico-commercial joue son premier match chez les pros en Challenge Cup face aux Harlequins. Lors de cette même saison 2018-2019, le tout jeune numéro 10 découvre les joutes du Top 14 contre Clermont. "J’ai eu la chance de faire quelques matchs en top 14 avec mon club et j’en garde un très très bon souvenir." Le natif de Vinay sait de quoi il parle et entend bien retrouver l’Élite avec son club. "J’espère pouvoir y rejouer le plus rapidement possible avec mon club mais pour cela il faut passer par la Pro d2 et batailler pour ses places de qualification."

Lucide, Corentin Glénat ne perd pas de vue le classement resserré entre Grenoble et Oyonnax à égalité de points (61) et Nevers (56) en embuscade. Dans cette saison irrespirable du côté des Alpes, le buteur évoque un match fondateur cette saison… à Oyonnax en janvier dernier : "Cette victoire à l’extérieur [27-35, ndlr] nous a totalement relancé dans notre saison et je pense que le groupe a repris confiance lors de ce match. Nous avons pu enchaîner derrière avec beaucoup de victoires et cela nous a fait énormément de bien dans la tête et au classement."

Pro D2 - Corentin Glenat (Grenoble)

Pro D2 - Corentin Glenat (Grenoble)Icon Sport

Un épanouissement total cette saison

D’un point de vue personnel, la fin de saison est une réelle réussite pour Corentin Glénat. L’Isérois de naissance a débuté huit des dix dernières rencontres du FCG. Mieux, son nom apparaît sur 24 des 25 feuilles de match du FCG depuis le début de saison. Doté d’un profil solide (1m88 pour 92 kg), Glénat a joué six fois à l’arrière, affirmant son profil polyvalent à tout juste 21 ans. Une intégration réussie pour celui qui ne manque pas de saluer ses coéquipiers, avec un zeste d’ambition. « Je me sens très bien dans cette équipe. Beaucoup de jeunes issus de la formation ont du temps de jeu et les plus anciens nous intègrent très bien. Nous sommes passés au travers de notre début de saison et nous avons dû batailler très dur pour revenir au classement maintenant que nous sommes proche de cette qualification aux phases finales j’espère qu’on pourra vivre avec ce groupe quelque chose de beau avec ce groupe. »

Le Top 14 ou rien

L’accession est évidemment dans toutes les têtes, alors que le Pro D2 entame son sprint final avec seulement cinq matches restants. Parmi eux, un choc de haute-voltige attend les Grenoblois avec la réception de Vannes dans deux semaines. Mais pour Corentin Glénat pas de calcul, « Tous les matchs sont cochés. Chaque point compte jusqu’à la fin de saison, à nous de batailler pour pouvoir nous qualifier ». Les Isérois sont attendus au tournant.

Par Clément LABONNE

Contenus sponsorisés