Icon Sport

Colomiers assure l'essentiel face à Béziers

Colomiers assure l'essentiel face à Béziers

Le 18/02/2021 à 22:44Mis à jour Le 18/02/2021 à 23:04

Au terme d'un match âpre et sans essai, Colomiers est venu à bout de Béziers (12-9) en ouverture de la 20ème journée de PRO D2. Les Columérins ont tremblé mais grimpent provisoirement à la quatrième place. Les Biterrois grappillent un précieux bonus défensif.

Beaucoup de tension ce jeudi soir à Michel-Bendichou. Avec seulement une victoire lors de leurs trois dernières réceptions, les Columerins n'avaient franchement pas le droit à l'erreur s'ils voulaient contenir le retour grenoblois aux portes du top 6. Réalistes et avec le vent dans le dos, ils menaient rapidement grâce au pied de Queheille puis de Poët (6-0, 13e). Mais Béziers aussi était venu avec de grosses intentions de jeu et de combat. Les deux défenses se sont rendus coups pour coups si bien que l'intensité et le rythme étaient là mais pas les franchissements. C'est donc l'indiscipline qui faisait évoluer le score. Latorre permettait finalement à son équipe de revenir à hauteur de son hôte (6-6, 35e) alors que Massot écopait d'un carton jaune (38e). Coupable d'avoir écroulé un ballon porté haut-garonnais, il payait pour les fautes répétées des siens, le seul bémol pour l'ASBH qui a pourtant tenu face au vent jusqu'à la mi-temps (6-6).

Colomiers n'a pas craqué

L'infériorité numérique n'aura finalement coûté que trois points à Béziers (9-6 à la 47e) car le deuxième acte s'est révélé être la copie conforme du premier. Deux défenses hermétiques et deux équipes qui perdaient leur rythme après plusieurs temps de jeu à taper sur un mur. Seul Rokoduguni trouvait la brèche à la 55e après une pénalité jouée vite par Gori dans les 30m biterrois. L'ailier haut-garonnais était décalé et aplatissait en coin. Mais après arbitrage vidéo, l'essai était refusé car il avait un genou en touche. Symptomatique ce jeudi soir, chaque offensive en zone de marque se concluait par une faute ou un grattage adverse. C'est donc Soulan qui creusait l'écart à l'heure de jeu sur pénalité (12-6). Toujours à remonter les ballons et à contre-attaquer à la main y compris de leurs 22m, les Biterrois ont finalement été récompensés par une pénalité d'Uruty (12-9 à la 76e).

Et si le spectre de la fin de match catastrophe face à Biarritz a plané sur les trois dernières minutes haletantes, Colomiers n'a pas craqué. Les Haut-Garonnais enchaînent un deuxième succès de suite après celui à Rouen et grimpent provisoirement à la quatrième place. Béziers arrache le bonus défensif et c'est amplement mérité car les Biterrois n'étaient pas loin de créer la surprise à Michel-Bendichou. Avec dix longueurs d'avance sur la zone rouge, l'ASBH n'est pas encore sauvée mais a montré un solide état d'esprit avant la réception de Provence Rugby.

Contenus sponsorisés