Icon Sport

Carcassonne s’offre une victoire bonifiée face à Montauban

Carcassonne s’offre une victoire bonifiée face à Montauban

Le 27/01/2022 à 22:46Mis à jour Le 28/01/2022 à 08:52

PRO D2 - Alors que Carcassonne ne comptait que quatre points d’avance en début de seconde période (10-06), les Audois ont profité du carton rouge adressé à Taleta Tupuola (44e) pour faire craquer Montauban et l’emporter avec le bonus offensif, 31-06.

Vainqueur d’un match particulier à Rouen le week-end dernier, Carcassonne vient d’enchaîner un second résultat positif. Opposés à Montauban, les garçons de Christian Labit l’ont emporté 31-06. Cette deuxième victoire bonifiée consécutive permet aux Carcassonnais d'intégrer provisoirement le top 6. Ils sont désormais cinquièmes, à égalité avec Montauban (6e) et Nevers (7e), qui joue demain.

Dans un stade Albert Domec, où un vent fort soufflait dans le dos des Audois en première période, Carcassonne et Montauban proposaient un début de match plaisant. Les deux équipes, ambitieuses dans leur jeu, n’hésitaient pas à déplacer le ballon et Jérôme Bosviel (8e) puis Dorian Jones (17e) marquaient les premiers points de ce match.

Si à la moitié de ce premier acte, et en dépit des intentions, le score n’était que de 3-3, c’est avant tout car les équipes peinaient à rentrer dans les 22 mètres adverses et que les gratteurs, des deux côtés, se montraient terriblement efficaces dans le jeu au sol. Ainsi, il fallait attendre la 38ème minute pour voir le premier essai du match. Sur une longue séquence offensive des locaux, Jordan Puletua accélérait, feintait la passe puis servait Sione Tui en bout de ligne. D’un crochet, l’ailier éliminait le dernier défenseur et permettait aux siens de mener 10-3 à la pause.

Deux plaquages hauts, deux cartons

Si dès le retour des vestiaires, Jérôme Bosviel ramenait son équipe à quatre points (10-6, 41e), l’USM allait être contrainte d’évoluer presque toute la seconde période en infériorité numérique. Pour cause, Taleta Tupuola, après un plaquage haut sur Aaron Carroll, recevait logiquement un carton rouge (44e).

Carcassonne profitait rapidement de cette supériorité numérique, puisque dans la foulée Benoît Jasmin permettait à son équipe de faire le break (17-6, 48e). Malgré l’appui du vent, l’USM ne parvenait pas à se sortir de la pression mise par les garçons de Christian Labit et subissait les assauts des locaux pendant tout le second acte. Derrière un Benoît Jasmin en forme, un Sione Tui intenable sur son aile ou un Maxime Gianet plutôt en jambes, les Audois étouffaient l’USM qui croulait sous les fautes.

À l’heure de jeu, Guillaume Martocq inscrivait l’essai du bonus offensif (24-6, 60e). Sur l’action suivante, Mirian Burduli recevait un carton jaune après un plaquage haut. À quinze contre treize, l’USC, par le biais de son ouvreur Dorian Jones, alourdissait un peu plus la note (31-06, 71e). Ce sera le score final.

Contenus sponsorisés