Icon Sport

Biarritz a eu chaud mais enchaîne à Aguilera

Biarritz a eu chaud mais enchaîne à Aguilera

Le 15/02/2021 à 22:28Mis à jour Le 15/02/2021 à 22:56

Au terme d'un match très disputé ce lundi soir, Biarritz a réussi à venir à bout de Provence Rugby (29-24) à Aguilera. Les joueurs basques se sont fait peur avec un gros retour des Aixois en deuxième période mais ils signent un cinquième succès de suite en PRO D2.

L'ambiance était torride pour ce match décalé en début de semaine sur la Côte basque. C'était le lendemain de la Saint-Valentin, les températures étaient aussi très douces dans le Sud-Ouest mais les Biarrots et les Aixois ne se sont vraiment pas fait de caresses tout au long de la partie. Le BO a mieux démarré avec un essai rapide de Barry (7e) suite à une belle transversale rasante au pied de Perraux. Mais il a fallu attendre quasiment la demi-heure de jeu pour que les joueurs du trio Clarkin-Sowerby-Nadau ne soient récompensés de leur maîtrise sur ce premier acte grâce notamment à deux cartons jaunes pour Provence Rugby : Sola (25e) et Zambello (32e). A 15 contre 13, Da Ros filait dans l'en-but après un bon ballon porté (33e) puis Knight était à la conclusion d'un joli mouvement basque à 14 contre 15 (37e). Trois essais à zéro à la mi-temps, bonus offensif en poche, 20-3, Biarritz pensait avoir fait le plus dur mais allait se faire surprendre...

Les Aixois n'étaient vraiment pas loin

Fabien Cibray, l'entraîneur principal de Provence Rugby, avait affiché sa volonté "de battre un gros" plutôt que la recherche d'un match référence. Et ses joueurs ont bien failli atteindre cet objectif avec un essai de Bau en infériorité numérique dès le retour des vestiaires (41e) après une percée de Burotu. Dix minutes plus tard, l'ancien centre biarrot était à la conclusion du deuxième essai aixois de la soirée (51e) qui relançait tout. 20-17 avec la transformation de Bézy (impeccable au pied, 3/3) et un carton jaune pour Plessis-Couillaud qui laissait le champ libre à tous les espoirs côté provençal. Mais il était écrit que la supériorité numérique ne serait pas complètement un avantage ce lundi soir. Car c'est également à 14 que le BO retrouvait des couleurs à l'heure de jeu. Perraux marquait trois points (23-17) puis Viiga se rendait coupable d'un geste d'anti-jeu et écopait du troisième carton jaune aixois (64e). L'occasion pour Biarritz de nouveau à 15 de creuser l'écart grâce à son buteur (26-17) avant un énième rebondissement...

Trois minutes plus tard, encore à 14, Charles Brousse marquait le troisième essai des siens après une chandelle bien négociée par Charlat et une passe décisive de Burotu. 26-24 puis 29-24 pour Biarritz qui était plus réaliste dans ce duel très âpre avec une nouvelle pénalité de Perraux après le renvoi (5/7, 14 points). La partie filait à son terme sur la ligne basque où échouait les Provençaux sur le fil dans une ambiance tristement houleuse la faute à deux fautes non signalées qui auraient pu faire basculer l'issue de ce duel : un déblayage dangereux du type "ippon" de Djossou sur Knight et un en-avant d'Armitage à la sortie de l'ultime mêlée du match. Le BO s'en sort bien, enchaîne un cinquième succès consécutif en PRO D2 et garde sa troisième place à seulement quatre points de Perpignan (2e). En revanche, Provence Rugby échoue encore aux portes d'un succès chez un concurrent au Top 6 après Grenoble samedi dernier (21-20). Les Aixois doivent encore se consoler avec le bonus défensif mais c'est une troisième défaite de suite et les places de barragistes restent à dix points avant la solide réception d'Oyonnax.

Contenus sponsorisés