Icon Sport

Trajectoires diverses

Trajectoires diverses
Par Rugbyrama

Le 14/08/2020 à 16:58Mis à jour Le 14/08/2020 à 16:59

AMICAUX - Montauban et Colomiers sont deux équipes aux trajectoires diamétralement opposées la saison dernière. Qui sait, si elles ne sont pas amenées à se croiser.

Il y a deux saisons de ça, Montauban et Colomiers, se maintenaient au bout du suspens de la 30e et dernière journée pour un et quatre petits points. Une saison inachevée plus tard, les trajectoires des deux équipes sont bien différentes. L’USM est resté scotché dans les bas-fonds du championnat, même si le maintien semblait déjà acté, quand la colombe, elle, a pris son envol. Leader à l’arrêt du championnat, il s’agit de la révélation de la saison. "Je crois que le travail qui a été fait du côté de Colomiers est louable. Ils ont remis de l’identité et de la cohésion tout en prônant un jeu attractif et ça leur a souri. C’est un modèle et une trajectoire que beaucoup leur envie." affirme Florian Ninard nouveau responsable du sportif de l’USM. "On ne se déplace pas sur la pelouse de Sapiac avec l’étiquette de leader, rétorque Julien Sarraute, manager de Colomiers Rugby. Tous les compteurs sont remis à 0. L’an passé, on a réalisé un joli brouillon, c’était une bonne expérience, à nous d’en profiter. Pour jouer à ce niveau, c’est un équilibre très fragile." Jusqu’au bout, Julien Sarraute martèle et minimise son nouveau statut de favoris. "Dire que l’on se sent capable de rééditer la même performance que l’an passé ce serait un peu prétentieux. Nos résultats étaient singuliers et exceptionnels. On sait à quoi à cela ça tient."

Un match haché ?

Après de longs mois de troubles les équipes vont pouvoir s’étalonner, mais les deux hommes ne s’attendent pas à un grand spectacle. "Le retour à l’entraînement a été compliqué. Maintenant on sait que tout ne sera pas parfait, le jeu ne sera pas léché, il va falloir retrouver les automatismes. Je m’attends à une rencontre très engagée mais hachée. Avant tout j’attends de mes joueurs qu’ils produisent une belle performance rugbystique. C’est un gros test pour nous, Montauban a toujours été au rendez-vous en championnat." poursuit l’entraîneur principal de l’USC. Du côté de Sapiac, beaucoup de choses ont changé l’an passé. La présidence, le staff… Aux prémices d’un nouveau cycle, l’USM espère également la manière, avant le résultat. "Il faudra au moins le minimum syndical, c’est-à-dire de l’engagement, être fidèle à ce que représente Sapiac. Retrouver le rythme, et tester notre capacité physique. On est au tout début d’une nouvelle aventure. Il faudra du temps pour que les joueurs assimilent le projet. Il faudra de la patience et de la pratique." conclut Florian Ninard.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés