Icon Sport

Un nul qui n’arrange ni Mont-de-Marsan, ni Valence-Romans

Un nul qui n’arrange ni Mont-de-Marsan, ni Valence-Romans

Le 18/03/2021 à 22:55Mis à jour Le 18/03/2021 à 23:34

PRO D2 – Le Stade Montois et Valence-Romans se sont quittés sur un match nul (23-23) ce jeudi soir, au stade André-et-Guy-Boniface, en match en retard de la 9ème journée. Et malgré l’enjeu crucial pour le maintien, les deux équipes ont proposé du jeu.

Alors que l’on pouvait craindre que l’enjeu tue le jeu, c’est l’inverse qui s’est produit. Car Landais et Drômois auront tenté, auront essayé, et se seront laissés porter par leurs intentions qui auront pris le dessus sur quelconque forme de peur ou de stress. Emmanuel Saubusse pour Mont-de-Marsan sur pénalité (77e) et Mathieu Lorée pour Valence-Romans d’un drop (79e) ont tous les deux raté la balle de match, et la déception était ainsi perceptible dans les deux rangs au coup de sifflet final.

L’indiscipline aura également eu son importance, dans le premier acte lorsque le demi de mêlée Nicolas Faure a été averti (18e), puisque Mont-de-Marsan a alors réalisé un 10-3 avec une pénalité de Christophe Loustalot et surtout cet essai de Yann Brethous en profitant d’espaces dans la défense et en visant les extérieurs (28e). Puis au retour des vestiaires, suite à l’avertissement contre le pilier Carlos Muzzio (61e), Valence-Romans a de son côté inscrit un 12-3 avec le premier essai de Christopher Lacour en sortie de mêlée et après un ballon bien écarté à l’aile (62e), puis une autre réalisation de Willy N’Diaye en force sur une longue séquence (68e).

Chaque équipe a dominé une période

Si l’on veut caricaturer un peu la physionomie du duel, on notera que les deux formations ont chacune dominé une période, prenant notamment le dessus sur l’aspect physique et dans les intentions de jeu. Ce fut d’abord le SMR, puis le VRDR. Et dans ce scénario de match, Mont-de-Marsan a tout de même longtemps mené la danse, grâce aussi à l’essai rapide de José Luis Gonzalez sur un enchainement de charges dans un jeu au près efficace (5e). Avant la pause, Poff Van Lill a quant à lui permis à Valence-Romans de continuer d’y croire, en force également suite à un ballon récupéré en mêlée (35e). Mais les 7 points lâchés au pied par le Drômois Lucas Chouvet (3 sur 6) ne pourront être occultés, même si sa transformation (68e) faisait passer les siens devant, jusqu’à l’égalisation d’Emmanuel Saubusse (70e)...

Au classement, Mont-de-Marsan et Valence-Romans ne font pas forcément une bonne opération. Le SMR remonte à la 13e place (39 points), autant que Rouen, tandis que le VRDR reste 16e (31 points), autant que Soyaux-Angoulême.

Contenus sponsorisés