Icon Sport

Valence-Romans enchaîne, Perpignan déroule... Les résultats de la soirée

Valence-Romans enchaîne, Perpignan déroule... Les résultats de la soirée
Par Rugbyrama

Le 08/11/2019 à 22:49Mis à jour Le 10/11/2019 à 16:31

PRO D2 - Pour le compte de la 10ème journée, une seule équipe s'est imposée à l'extérieur, Oyonnax à Rouen. Voici les résultats de la soirée du vendredi 8 novembre 2019.

Provence Rugby - Nevers : 15-8

Après deux défaites consécutives en championnat, Provence a renoué avec la victoire en battant Nevers 15-8 au terme d’un match qui ne restera pas dans les mémoires. En première période, les locaux, dominateurs en mêlée, avaient la main sur le ballon, mais ils se heurtaient à une défense de Nevers bien en place. Il fallait donc se contenter de la botte de Florent Massip pour voir le score évoluer. Mais ces quarante premières minutes étaient surtout marquées par de nombreux ballons tombés des deux côtés. Le jeu au pied offensif, très utilisé par l’attaque de Provence, ne donnait rien malgré plusieurs tentatives et à la pause de ce premier acte loin d’être exceptionnel, les locaux menaient logiquement 9-0.

La deuxième mi-temps ne sera guère plus emballante. Malgré de meilleures intentions, les Nivernais ne trouvaient pas de solution face à une défense de Provence très agressive. Pire encore, ils reculaient sur la plupart de leurs offensives. Provence, de son côté, profitait du 100 % de Florent Massip pour prendre le large. Mené 15-3 à cinq minutes de la fin, et après avoir manqué trois pénalités, Nevers inscrivait finalement le seul essai du match par Bonvalot en bout de ligne, mais s’inclinait logiquement 15-8. Avant deux déplacements qui s’annoncent compliqués à Carcassonne puis à Biarritz, Provence a assuré l’essentiel. Nevers, qui reste dans la seconde partie du classement, pourra regretter longtemps les onze points au pied laissés en route.

Vidéo - Provence renoue avec la victoire face à Nevers

00:39

Perpignan - Vannes : 47-17

Après Soyaux-Angoulême et Mont-de-Marsan, ce sont les Bretons de Vannes qui ont mordu la poussière ce vendredi soir du côté d'Aimé-Giral. Battu de peu à Nevers avant la trêve (14-10), Perpignan voulait se retrouver à domicile et n'a pas mis longtemps à prendre les rênes de la partie avec trois essais de Cocagi (5e), Dubois (12e) et Taumoepeau (37e) dans le premier acte. Seul un trou d'air catalan permettait aux Vannetais de marquer un essai signé Gratien (17e) mais l'USAP était déjà bien installée en tête à la pause (21-10).

En deuxième période, la domination des Usapistes s'est confirmée avec quatre nouveaux essais accordés à Dubois (47e), Eru (52e), Pujol (80e) ainsi qu'un essai de pénalité (78e). Bonnefond était également allé en terre promise (68e) pour le RCV qui n'a eu cesse de tenter ballon en main mais c'était insuffisant pour espérer mieux dans l'antre de l'ancien pensionnaire de Top 14. Bonne opération donc pour l'USAP dans ce début de bloc avec une victoire à cinq points qui confirme sa place sur le podium de Pro D2.

Vidéo - Perpignan impérial à Aimé-Giral contre Vannes

03:49

Rouen - Oyonnax : 3-28

À l’usure, Oyonnax l’a emporté (3-28). Sur le papier, le duel pouvait paraître déséquilibré entre l’avant-dernier du championnat Rouen et le 2e de Pro D2, Oyonnax. Mais à domicile, les Normands ont déjà fait mordre la poussière à l’USAP, Valence-Romans ou encore Carcassonne et espéraient bien faire trébucher l’équipe de l’Ain. Les Normands choisissent de défier frontalement l’équipe de Joe El Abd. Les protégés de Richard Hill prennent les devants grâce à une pénalité de Jordan Michallet (19e), venant concrétiser un long temps fort des Rouennais. En face, les Oyonnaxiens se procurent deux occasions de revenir à hauteur de leurs adversaires. Mais Yohan Le Bouhris laisse deux pénalités en route (22e, 33e). Ainsi, le score est de 3-0 à la pause.

Dans le deuxième acte, changement total de physionomie. Les Oyonnaxiens sont dominateurs en mêlée et malmènent la défense rouennaise. Ils compilent des essais par Credoz (51e) et Geledan (72e) tout en garnissant le tableau d’affichage par la botte retrouvée de Le Bourhis, notamment auteur d’un joli drop (60e). Les joueurs de Joe El Abd déroulent alors, asphyxiant peu à peu les Normands. Dominateurs devant dans la foulée de Grice, ils envoient ensuite des flèches comme Millet et Callandret semer le désordre dans la défense rouennaise. Un dernier essai de Crédoz (78e) offre le bonus offensif aux Oyonnaxiens. Un succès 3-28 qui permet à l’équipe de l’Ain de rester dans les hauteurs du classement après une quatrième victoire consécutive. En face, l’équipe de Rouen reste scotchée en zone rouge.

Vidéo - Oyonnax à l'usure en Normandie

02:36

Valence-Romans - Aurillac : 21-19

Après sa première victoire historique en Pro D2 la semaine dernière contre Soyaux-Angoulême, Valence-Romans a enchaîné avec une deuxième victoire à domicile contre Aurillac (21-19). Les 21 points ont été marqués par l'ouvreur Maxime Javaux. Le joueur formé au Racing 92 a été excellent avec un 100% et sept pénalités passées (3e, 17e, 24e, 30e, 40e, 57e, 70e).

Il a tout simplement puni les Auvergnats pour leur indiscipline. Les joueurs de Thierry Peuchlestrade et Andre Bester repartent de Valence avec un point de bonus arraché à la 73e minute de jeu grâce à un essai de son troisième ligne Shaun Adendorff entré en cours de jeu. C'est une très bonne opération pour le promu qui se rapproche de Rouen à trois points... et d'Aurillac à cinq points.

Vidéo - Javaux porte Valence-Romans contre Aurillac

02:24

Soyaux-Angoulême - Mont-de-Marsan : 21-6

Dès l’entame de match, les deux équipes s’observent et misent sur le jeu au pied d’occupation. Après un round d’observation Angoumoisins et Montois se libèrent, le jeu est alors plaisant mais les défenses sont impériales. Finalement c’est le pied de Dorian Jones, l’ouvreur Angoumoisin qui débloque le compteur sur une pénalité (3-0, 26). Mais derrière les Charentais se mettent à la faute, Sutiashvili écope d’un carton jaune. Dans la foulée Loustalot égalise d’une pénalité de près (3-3, 30). Fort de sa supériorité numérique, Mont-de-Marsan prend l’ascendant grâce à une autre pénalité de Loustalot (3-6, 36). Mais sur la sirène Jones remet les deux équipes dos à dos d’une pénalité (6-6, 40). À la pause le score de parité est plutôt logique (6-6).

Au retour des vestiaires, Soyaux-Angoulême change de braquet prend le jeu à son compte. Après une énorme séquence, les Angoumoisins filent à l’essai grâce à Aveï, Jones transforme (13-6, 54). Les Charentais sont sur un temps fort et font le break dans la foulée grâce à Laulhé qui transperce la dernière ligne défensive Montoise, Jones cette fois ne trouve pas les poteaux (18-6, 58). Mont-de-Marsan n’a plus les armes pour rivaliser, Jones entérine le succès des Angoumoisins d’une nouvelle pénalité (21-6, 70). En toute fin de rencontre, les Charentais se mettent en quête d’un troisième essai synonyme de bonus. En vain, Mont-de-Marsan tend les barbelés. Le SA XV doit se satisfaire des quatre points, les Montois rentrent bredouilles dans les Landes.

Vidéo - Soyaux-Angoulême au forceps contre les Landais

02:35

Grenoble - Béziers : 25-18

Les Biterrois se sont accrochés tant qu’ils ont pu mais repartent tout de même bredouille du Stade des Alpes. Bien contré par la défense héraultaise durant la première période et mené à la pause (6-8), le FCG a dû se montrer patient alors que son buteur Franck Pourteau a par ailleurs connu des ratés.

Nathanaël Hulleu (47e) a répondu à l’essai précoce de Viiga (3e) et Dupont (78e) a assuré la victoire des siens sur une interception en fin de match (78e) tandis que Latorre a réduit l’écart presque quatre minutes après la sirène (80e+4). Un essai pour rien pour l’ASBH qui enchaîne un troisième revers d’affilée.

Colomiers - Carcassonne : 40-15

Pour la clôture de la dixième journée de Pro D2, Colomiers défiait Carcassonne au stade Michel-Bendichou. Les Haut-Garonnais enchaînent un troisième succès consécutif en s’imposant 40-15. Après sa victoire à Béziers il y a une semaine, l’USCo espérait confirmer. Et l’a fait avec la manière. Les Columérins maîtrisent parfaitement les 25 premières minutes au terme desquelles ils mènent 10-0 après un essai de Vici (11e). L’USCo malmène son adversaire, que ce soit dans les rucks ou bien dans le secteur de la mêlée fermée. Avec la patte de Girard, l’écart se creuse.

Mais les Carcassonnais ne veulent pas lâcher et réussissent à réagir en marquant par Civil après une belle percée de Marrou et un relais en puissance de Landman (29e). Colomiers remet toutefois la marche avant en fin de première période, un retour au premier plan validé par une pénalité de Girard (13-7 à la pause). Dans le deuxième acte, les Columérins continuent de construire leur match avec application. Sur une percée de Poet, Perrin fait rebondir vers son compère du centre Maurino, pour le deuxième essai de l’USCo (43e). Les Haut-Garonnais imposent ensuite une grosse défense à leurs adversaires sur laquelle ces derniers se cassent les dents.

A l’opposé du terrain, les Carcassonnais se montrent eux indisciplinés lorsque les Columérins reviennent les défier dans leur camp. Du pain béni pour l’artilleur Thomas Girard, auteur d’un 100 % au pied ce dimanche (8 sur 8). Les Columérins peuvent même alors lorgner sur un point de bonus offensif mais il se relâchent légèrement. Suffisant pour que le Carcassonnais Coulson vienne inscrire un essai. Il récompense une belle combinaison en touche où Doumenc est servi et un effort des avants audois en suivant (77e).

En toute fin de match, le Columérin Queheille enflamme tout de même une dernière offensive. En jouant une pénalité à la main, il file marquer un ultime essai. Avec 4 réalisations à 2, l’USCo ne peut s’offrir le point de bonus offensif mais décroche un joli succès 40-15 face à un concurrent direct dans le haut du classement.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0