Icon Sport

Soyaux-Angoulême répond à Jacky Lorenzetti

Soyaux-Angoulême répond à Jacky Lorenzetti
Par Arnaud Beurdeley via Midi Olympique

Le 23/04/2021 à 14:58Mis à jour Le 23/04/2021 à 15:11

PRO D2 - Après la parution ce vendredi dans les colonnes de Midi Olympique de l’interview de Jacky Lorenzetti, président du Racing 92, le président du SAXV Didier Pitcho a souhaité démentir certains propos. Explications.

L’élection à la présidence de la LNR, qui a vu l’ancien président du Stade toulousain René Bouscatel battre notamment Vincent Merling, patron du Stade rochelais, n’a pas fini de faire parler. Ce vendredi, le président du Racing 92 Jacky Lorenzetti, principal soutien de Vincent Merling durant la campagne, a livré son analyse sur cet épisode marquant du rugby professionnel. "Notre camp a manqué d'humilité, voilà tout, a-t-il expliqué. On a cru que la victoire était dans la poche et en face, ils ont fait une très bonne campagne et des promesses qu'ils ne tiendront pas."

Et de développer : "Pour s'assurer les voix des clubs de Pro D2, ils avaient parlé d'un élargissement de la deuxième division à dix-huit clubs, ce qui aurait permis de sauver tout le monde. Evidemment, ce n'est plus d'actualité aujourd'hui... L'idée a même été totalement balayée au premier comité directeur de la Ligue... Remarquez, ça prouve qu'ils ont un bon sens politique : les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent, n'est-ce pas ?"

En lisant ces lignes, le président du SAXV Didier Pitcho a souhaité réagir. Et pour cause : ce dernier compte parmi ces présidents de PRO D2 ayant décidé de porter leur voix sur René Bouscatel lors du scrutin du 23 mars dernier, notamment dans un souci d’apaisement des relations FFR-LNR. "Mais, on ne m’a jamais fait la moindre promesse au sujet d'une Pro D2 à 18 clubs pour qu'aucune équipe ne descende, jure-t-il. C’est totalement faux."

L’homme fort de Soyaux-Angoulême s’est évidemment senti visé par les propos de Lorenzetti, son club pointant actuellement à la dernière place, malgré un joli succès jeudi sur Colomiers (24-15). Toutefois, selon nos informations, lors d’une réunion des présidents des clubs professionnels qui s’est déroulée mercredi soir, le gel de la saison 2020/2021 de Pro D2 a été évoqué. Certains présidents militent effectivement afin qu’aucun club de Pro D2 ne soit relégué à l’issue de la présente saison, l'argument financier et la solidarité entre les clubs en cette période exceptionnelle étant notamment avancés. Mais rien ne dit que le nouveau comité directeur de la LNR suivra cette voie. A suivre.

Contenus sponsorisés