Other Agency

Rachat de Béziers : la mise au point présidentielle

Rachat de Béziers : la mise au point présidentielle
Par Nicolas Augot via Midi Olympique

Le 18/05/2020 à 10:03

PRO D2 - Les deux présidents de Béziers, Cédric Bistué et Pierre-Olivier Valaize, ont publié un communiqué pour faire un point sur la situation du club alors que le projet de Christophe Dominici, appuyé d’un puissant investisseur d’Abou Dabi déchaîne les passions.

Le club de Béziers est au centre de toutes les attentions. Même le chroniqueur politique Jean-Michel Aphatie s'est amusé de ce possible rachat du club de la ville dirigée par Robert Ménard par un investisseur venu des Emirats Arabes Unis. Un groupe de supporters a de son côté appelé sur les réseaux sociaux, à manifester pour demander la démission des présidents qui "doivent laisser leur place à de nouveau investisseur ambitieux, nous les avons, ne les ratons pas !!!! Une nouvelle histoire doit s'écrire c'est a nous de forcer le destin..."

Face à cette situation, les co-présidents Cédric Bistué et Pierre-Olivier Valaize ont tenu à faire un point via un communiqué pour tenter de clarifier la situation : "Au nom de l’ensemble du club et de ses dirigeants, nous tenons tout d’abord à nous excuser pour ce silence forcé durant cette période de confinement et surtout sur cette éventuelle reprise du club par de mystérieux milliardaires émiratis. Vu la haine de certains et par la diffusion d’informations infondées, que ce soit dans la presse ou bien sur quelques réseaux sociaux, nous nous devons dans l’optique d’apaiser les tensions, de rassurer nos partenaires, mais plus largement l’ensemble de nos supporters et leurs associations, d’avancer notre communication plus tôt que prévu". Ils reconnaissent néanmoins travailler à la possible reprise du club : "le club travaille depuis plus de dix mois sur la possibilité de reprise ou d’une évolution capitalistique de la SASP. Plusieurs dossiers nous ont été proposés, du plus sérieux au plus fantasque. Nous serons en mesure, d’ici la fin de la semaine prochaine, de vous confirmer l’option retenue."

Les deux présidents confirment aussi les propos du maire de la Ville Robert Ménard dans les colonnes de Midi Olympique sur les discussions avec un investisseur émirati. Il a assisté à cette rencontre : "Dire que ces deux réunions se sont bien passées serait un mensonge. Quand ils se sont quittés, ça ne ressemblait pas à un "au revoir" mais à un "on s’est tout dit, ciao". Pour moi, ce fut une fin de non-recevoir." Cédric Bistué et Pierre-Olivier Valaize sont aussi revenus sur ce dernier rendez-vous du 28 avril avec les réprésentants de la société Sotaco : "Ces derniers nous ont été présentés comme des sponsors potentiels mais la conversation s’est vite transformée en une reprise du club ! Seul un échange très peu constructif en est sorti, sans projet ni réelles certitudes sur un budget. Les co-présidents ont tout de même laissé une porte ouverte à une proposition concrète de leur part, restée sans réponse à cette heure." Mais les co-présidents biterrois laisse la porte ouverte à Christophe Dominci pour qu'il vienne présenter de vive voix "un projet tout en donnant des certitudes sur l’existence réelle et la capacité financière de ses partenaires."

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés