Icon Sport

Perpignan gagne à domicile, Soyaux-Angoulême n’y arrive pas à Chanzy… Les enseignements de la soirée

Perpignan gagne à domicile, Soyaux-Angoulême n’y arrive pas à Chanzy… Les enseignements de la soirée
Par Rugbyrama

Le 18/09/2020 à 23:25

PRO D2 – Six matchs étaient au programme ce vendredi soir pour cette troisième journée de championnat et il ne faisait pas bon jouer à domicile. Au total, trois équipes se sont imposées à l’extérieur. Grenoble a été tenu en échec à domicile par Montauban. Pour son retour à Aimé-Giral, Perpignan a eu du mal face à Rouen mais s’est tout de même imposé.

Soyaux-Angoulême tombe une deuxième fois à domicile

Sur leur pelouse de Chanzy, le SAXV n’y arrive pas cette saison. Deux matchs deux défaites à domicile. Ce soir, c’était contre une équipe d’Oyonnax réaliste et qui l’emporte 8 à 16. La différence s’est faite en fin de première période avec l’essai de Taylor Paris avec un service de Charlie Cassang. L’essai de Paul Belzons à la 57e minute ne change rien, Oyonnax a été trop solide pour les Angoumoisins.

Colomiers domine le vent à Jean-Alric

Pour son deuxième match de la saison, Colomiers lance sa saison en s’imposant 14 à 19 sur la pelouse d’Aurillac. Le vent dans le dos en première mi-temps, les Hauts-Garonnais ont su prendre les points dès qu’ils le pouvaient pour mener 0-16 à la pause. Plus en difficulté face au vent en seconde période, les Columérins ont été plus solides défensivement et ont su garder la tête malgré les deux essais de Sagote et Saghinadze pour Aurillac. Une belle victoire pour Colomiers qui a sans doute profité d’un peu plus de fraîcheur après le report du match contre Rouen prévu la semaine dernière.

Grenoble et Montauban dos à dos

Dans un match plutôt haché avec de nombreuses fautes techniques, surtout côté Grenoblois, c’est Montauban qui a dominé le premier acte grâce à un essai opportuniste de Maxime Mathy et à la botte de Jérôme Bosviel. Avec une avance 6 à 16 à la pause, Montauban a longtemps cru à un exploit au stade des Alpes. Si les pénalités de Bosviel en seconde période ont laissé les Tarn-et-Garonnais en tête une grande partie de la rencontre, les deux essais de Glénat et Fifita mais surtout le troisième de Fourie à la 79e ont permis à Grenoble de recoller. Les Isérois peuvent même regretter la transformation manquée de Glénat sur le dernier essai qui aurait pu donner la victoire à son équipe. Les deux formations repartent donc avec les deux points du match nul.

Vannes réussit le gros coup à Mont-de-Marsan

C’est ce qu’on appelle le match parfait à l’extérieur. Les Vannetais ont réalisé une performance digne de ce nom à Guy-Boniface pour s’offrir les quatre points de la victoire. Face à des Montois fébriles et réduits à 14 dès la 26e minute de jeu après le carton rouge écopé par Naituvi, Vannes a enchaîné une cinquième victoire consécutive face aux joueurs de Patrick Milhet. L’essai des Bretons a été inscrit par Kevin Burgaud. Ils signent leur deuxième victoire de la saison, en revanche, les Montois subissent leur première défaite de la saison à la maison.

Valence-Romans solide à la maison grâce à ses recrues

Les Drômois se sont bien renforcés cet été. Ce sont d’ailleurs deux des recrues de Valence-Romans, Jody Jenneker et Juan Segundo Tuculet, qui ont inscrit les deux essais du VRDR. L’ouvreur Maxime Javaux a lui fait le reste avec une belle huit tentatives réussies face aux perches (6 pénalités et 2 transformations). De son côté, Carcassonne a toujours été derrière dans cette rencontre. Les Audois, toujours aussi solide devant, ont tout de même inscrits deux essais par Sauveterre et Futeu. Avec ce deuxième succès en trois rencontres, Valence-Romans confirme qu’après le difficile apprentissage de la Pro D2 la saison dernière, le club est désormais prêt à lutter à armes égales avec les autres formations du championnat.

Perpignan retrouve Aimé-Giral et renoue avec la victoire

Ce n'était sûrement pas le retour à la maison qu'ils espéraient. De retour à la maison pour la première fois depuis la crise de la Covid-19, L'USAP a vraiment eu du mal à s'imposer face à Rouen (20-14). Dans un match où les fautes techniques étaient plus présentes que les envolées des trois-quarts, Perpignan a inscrits deux essais par Tisley et Lemalu. Ben Volavola a passé deux pénalités et a transformé les deux essais de son équipe. De son côté, Rouen part d'Aimé-Giral avec quelques regrets puisque, même si eux aussi ont eu du mal à mettre en place du jeu, les Normands ratent de peu le bonus défensif. Surtout que les Rouennais ont marqué un essai sur la dernière action du match mais Michallet a manqué sa transformation en coin pour quelques centimètres. Un match peu rassurant pour Perpignan mais un match qui leur permet de gagner pour la première fois de la saison en Pro D2 après la défaite à Biarritz lors de la première journée et le report de la réception de Mont-de-Marsan.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés