Icon Sport

Deux visages et une victoire bonifiée pour l’USAP

Deux visages et une victoire bonifiée pour l’USAP

Le 08/09/2019 à 16:14Mis à jour Le 08/09/2019 à 16:48

PRO D2 - Les Catalans voulaient présenter un meilleur contenu après leur défaite à Provence Rugby. Ils auront tout proposé, d’abord beaucoup de déchet puis beaucoup d’essais. L’USAP valide un succès qui aura été long à se dessiner. Pendant 35 minutes, Colomiers gêne largement son adversaire (0-10). Mais ensuite, la révolte des Catalans permet de renverser complètement le cours de la partie.

L’USAP d’abord bousculée

En début de partie, les Usapistes sont bousculés par des Columérins incisifs. Fontaine d’un essai et Soulan au pied valident le temps fort des visiteurs (0-10, 19e). En face, les Catalans laissent des points en route (deux échecs de Suchier sur pénalités), perdent rapidement Bousquet et Faleafa sur blessure et se font fortement sanctionner en mêlée. Résultat, le pilier gauche Enzo Forletta récolte un carton jaune (17e).

Malmenés en conquête et imprécis dans le jeu, les Usapistes sont même un peu inquiétants. Mais à la demi-heure de jeu, les Catalans se réveillent enfin et poussent à la faute les Columérins. Alexandre Manukula récolte un carton jaune pour placage haut sur Thibauld Suchier (36e). La réaction des locaux passe par un essai signé Dubois (7-10,38e). A la pause, l’USAP est sur les talons de Colomiers.

La réaction de Perpignan

Il règne encore quelques minutes de flottement dans ce match en début de deuxième période mais progressivement, les Catalans prennent le dessus. Dans un temps fort, ils poussent à la faute Colomiers (carton jaune pour Fontaine, 55e) et s’appuient sur une mêlée retrouvée (carton jaune pour Djehi, 59e). Les visiteurs se retrouvent à 13 contre 15 et Perpignan en profite pour inscrire un essai en force par Chouly derrière son pack (62e) puis sur une offensive longue distance parfaitement initiée par Rodor et conclue par Tilsley (22-13, 64e).

Dès lors, les Catalans se nourrissent de chaque ballon laissé en route par les Columérins et marquent encore sur deux contre-attaques. A chaque fois par l’ailier Pujol (69e et 75e). Ainsi, l’USAP valide même un succès bonifié 34-13 (5 essais à 1). Plutôt insipide dans le premier acte puis plus inspirée et réaliste, l’USAP boucle donc cette partie avec un précieux bonus offensif. En face, Colomiers pourra regretter d’avoir craqué dans le deuxième acte mais peut se satisfaire d’avoir rivalisé pendant une heure à Aimé-Giral.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0