Icon Sport

Oyonnax réussit sa première à domicile, Aurillac surprend Montauban… Les enseignements de la soirée

Oyonnax réussit sa première à domicile, Aurillac surprend Montauban… Les enseignements de la soirée
Par Rugbyrama

Le 25/09/2020 à 23:02Mis à jour Le 25/09/2020 à 23:40

PRO D2 – Cinq matchs étaient au programme ce vendredi soir pour cette quatrième journée de championnat. Biarritz et Aurillac se sont imposé à l'extérieur, Vannes a été supérieur à Valence-Romans et Oyonnax a réussi son retour à Charles-Mathon.

Aurillac se reprend à Sapiac

Après avoir perdu à la maison contre Colomiers la semaine dernière, Aurillac s’est bien repris en s’imposant 11-20 sur la pelouse de Sapiac. Les Cantaliens ont profité des nombreuses maladresses et fautes de Montauban pour scorer par la botte de Thomas Vincent et de Thomas Salles. En face, Montauban est longtemps resté proche au score, notamment grâce à un essai du talonneur remplaçant Cyril Deligny à la 57e minute. Mais Aurillac a su mettre un dernier coup d’accélérateur en fin de match avec un essai d’Alania. Une victoire qui permet aux Auvergnats de ne pas s’enfoncer au classement. Montauban s’incline pour la première fois de la saison à domicile.

Un carton rouge qui coûte cher à Soyaux-Angoulême

Durant 50 minutes, Soyaux-Angoulême regardait Nevers dans les yeux et faisait même douter les Nivernais sur leur pelouse du stade du Pré Fleuri. La première mi-temps a été très hachée avec peu de points inscrits par les deux équipes (3-6 à la pause). Au retour des vestiaires, Ole Avei, le talonneur du SAXV, engage un peu trop son épaule sur le visage d’un adversaire. L’arbitre, après arbitrage vidéo, n’a pas d’autre choix que d’exclure le talonneur angoumoisin. A partir de là, Nevers a pris le match à son compte et a profité des espaces pour inscrire trois essais (Roelofse, Lolohea et Fabrègue). Nevers a bien su capitaliser sur son avantage numérique pour glaner son second succès de la saison.

Biarritz, première à l’extérieur

Pour la première fois de la saison, le Biarritz Olympique s’est imposé à l’extérieur. Le BO avait échoué de peu il y a deux semaines sur la pelouse de Montauban. Cette fois, les Basques ont bien su profité des nombreuses fautes de Rouen pour capitaliser. Au total, l’ouvreur Gilles Bosch a passé six pénalités qui ont fait la différence dans cette partie. Barnabé Couilloud a rapidement inscrit un essai pour Biarritz permettant de prendre l’avantage au score. Mené toute la partie, Rouen a toutefois montré du caractère en fin de match avec un essai après la sirène. Pour leur retour au stade Jean-Mermoz, les Normands espéraient forcément mieux. Surtout, le RNR reste à zéro point dans ce championnat avec deux défaites et deux matchs reportés.

Vannes trop fort pour Valence-Romans

Valence-Romans est tombé sur un os ce soir à la Rabine. Après un bon début de saison, le VRDR a cette fois lourdement chuté. Vannes a tout simplement été trop fort. Dès l’entame de la partie, les Vannetais ont pris le score avec un essai d’Edwards et une pénalité de Popelin à la 11e. Malgré un retour à cinq points en début de seconde période, le carton jaune de Ndiaye a été fatal aux espoirs des Drômois. Vannes profite de l’avantage numérique pour inscrire deux essais coup sur coup avant de conclure le match avec un dernier essai juste avant le coup de sifflet final de l’arbitre 36-10. Vannes s’impose logiquement avec le bonus offensif et confirme son excellent début de saison.

Oyonnax gagne pour sa première à Mathon

Pour cette quatrième journée de Pro D2, Oyonnax recevait pour la première fois de la saison dans son stade de Charles-Mathon. Sous une pluie battante durant la totalité du match, Oyonnax a étouffé un Provence Rugby alors invaincu jusque-là. Après une première période serrée, les Oyomens ont mis la pression aux Provinçaux et ont obtenu de nombreuses pénalités. Grâce à ce succès, les hommes de Joe El Abd sont désormais les derniers à être invaincus en Pro D2 (avec un match en retard). De son côté, Provence termine ce premier bloc avec une note négative mais avec trois victoires en quatre rencontre, on imagine les hommes de Fabien Cibray satisfait du début de saison.

Par Damien Souillé.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés