Icon Sport

Nevers remporte le bras de fer contre Perpignan

Nevers remporte le bras de fer contre Perpignan

Le 31/10/2019 à 22:39Mis à jour Le 01/11/2019 à 08:52

PRO D2 - Le Pro D2 voyait sa 9e journée proposer un Nevers - Perpignan ce jeudi. Dans une rencontre cadenassée où les mauls ont été rois, ce sont les Bourguignons qui ont gagné 14-10 avec patience quand les Catalans ont été sanctionnés par leur indiscipline qui ne leur a permis de glaner qu'un bonus défensif.

Ce jeudi soir débutait la 9e journée de Pro D2 avec ce Nevers – Perpignan au Pré-Fleuri. Ce sont les Bourguignons qui l’ont emporté 14-10 contre les Catalans qui ont tout de même ramené le bonus défensif sans pouvoir espérer mieux en raison de leur indiscipline. Les hommes de Péméja qui comptent aussi un match en moins se rassurent.

D’un côté, on trouvait des Nivernais en quête de points après un début de saison plutôt manqué (même si avec un match en moins), eux qui ambitionnent de se qualifier. De l’autre, il s’agissait du relégué catalan de Top 14 et son désir de l’emporter en déplacement.

Ce sont les Neversois qui ont inscrit le premier essai du match et d’un premier acte plutôt avare d’actions d’envergures. Un carton jaune à Roussel pour fautes à répétition et un maul plus tard, le talonneur Elliott récompensait les Jaune et Bleu. Mais avec Zack Henry dans un mauvais soir au pied, le score n’était que de 5-3 à la pause.

Dès l’entame du deuxième acte, Perpignan a retrouvé des repères avec ses avants après pénal’touche. Eru puis Faleafa ont proposé des avancées significatives avec un essai en force de ce dernier.

Le carton rouge tournant du match

Mais deux tendances n’ont pas changé par la suite : les soucis de discipline de Perpignan et les échecs au pied du buteur Zack Henry, qui a tout de même réussi trois pénalités décisives au final.

Et alors que Perpignan semblait en capacité d’aller chercher la victoire, notamment grâce à son banc de touche, un fait de jeu s’est transformé en tournant du match. Pour un déblayage tête contre tête, le talonneur Charles Géli a écopé d’un carton rouge, laissant les siens à 14.

Les hommes d’Arlettaz ont ainsi laissé passé l’opportunité de nouveau succès en déplacement, déplacement tout de même récompensé d’un bonus défensif. Dans le camp adverse, l’Uson s’éloigne un peu du bas du classement avec un bilan comptable à l’équilibre de quatre succès pour autant de défaites, et donc, un match en moins à disputer.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0