Icon Sport

Perpignan domine un Grenoble trop indiscipliné

Perpignan domine un Grenoble trop indiscipliné

Le 24/11/2019 à 16:04Mis à jour Le 24/11/2019 à 16:37

PRO D2 - En clôture de la 12e journée, l’USAP accueillait Grenoble. Et Perpignan glane un 6e succès en autant de matchs joués à Aimé-Giral, avec une victoire 20-13. L’affiche s’annonçait somptueuse entre le 3e et le leader du championnat. Elle a été riche au niveau de l’engagement. Les Catalans ont su mettre à la faute leurs adversaires pour l’emporter.

Perpignan à l’usure

Vent dans le dos, les Catalans multiplient les temps forts. S’ils mènent rapidement par un premier coup de patte de Bousquet (8e), ils connaissent ensuite du déchet au moment de concrétiser leurs offensives. Touche non trouvée sur pénalité, en-avant sur une pénalité vite jouée, lancer en touche à 5 mètres gâché sur une incompréhension, en-avant de passe sur une belle combinaison derrière mêlée au moment de marquer par Dubois (26e) ou encore oubli de Bousquet par Farnoux sur un essai tout fait (30e). De nombreuses munitions laissées en cours de route… Mais les Catalans dominent alors largement leur sujet, notamment en mêlée et Bousquet finit par concrétiser un nouveau temps fort (6-0, 33e). Si les Grenoblois défendent ardemment, ils concèdent aussi de nombreuses pénalités, et récoltent trois cartons jaunes dans le premier acte (Kubriashvili, Taufa, Capelli). Dans les ultimes secondes de cette première période, l’USAP finit par faire sauter le verrou isérois sur une mêlée enfoncée en l’absence de la poutre Capelli. Un essai de pénalité qui valide enfin les innombrables temps forts des Usapistes et leur permet de mener 13-0 à la pause.

Un FC Grenoble trop indiscipliné

Les Isérois pensent peut-être avoir laissé passer l’orage quand ils réussissent à marquer suite à une interception de Selponi. En effet, après celle-ci et 60 mètres plus loin, ils obtiennent une mêlée à 5 mètres derrière laquelle l’ouvreur file marquer son premier essai sous les couleurs iséroises (13-7, 56e). Mais décidément, les Grenoblois se montrent trop indisciplinés. Une nouvelle faute juste devant leur en-but entraîne un nouveau carton jaune, pour Fifita cette fois (63e). A nouveau en infériorité numérique, le FCG concède un nouvel essai, signé Eru sur une énorme avancée de Taumoepuau (67e). Les Grenoblois trouvent les ressources pour se mettre en chasse d’un bonus défensif au moins et scorent sur deux ultimes pénalités de Selponi (70e et 76e). Mais émoussés, les joueurs de Stéphane Glas ne peuvent aller arracher ce point de bonus et s’inclinent 20-13.

Oyonnax seul en tête, Grenoble et Perpignan sur le podium

L’USAP peut souffler et reste l’une des 4 dernières équipes invaincues à domicile dans ce championnat de Pro D2. Et en effet, à la maison, les Catalans engrangent les points, avec un total de 28 sur 30 points possibles dans leur antre d’Aimé-Giral. Lors de la prochaine journée, Perpignan jouera à nouveau à domicile, avec l’accueil de Biarritz jeudi 5 décembre. En face, Grenoble sera à la relance vendredi 6 décembre face à Rouen au stade des Alpes. Au classement, Oyonnax profite de la situation pour demeurer seul en tête du championnat avec 42 points. Grenoble suit à 3 longueurs, tandis que Perpignan revient sur la troisième marche du podium avec 36 unités.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0