Icon Sport

Nevers corrige Provence, Colomiers sur sa lancée... Les résultats de la soirée

Nevers corrige Provence, Colomiers sur sa lancée... Les résultats de la soirée
Par Rugbyrama

Le 24/01/2020 à 22:29Mis à jour Le 25/01/2020 à 09:55

PRO D2 - Pour cette 18ème journée de Pro D2, Colomiers s'offre une cinquième victoire de rang, Montauban s'incline à Soyaux, Béziers n'y arrive toujours pas...Voici les résultats de la soirée de Pro D2 en ce vendredi 24 janvier 2020.

Soyaux Angoulême - Montauban: 35-16

Soyaux Angoulême attaquait cette rencontre pied au plancher. Sur leur première offensive, les hommes d’Adrien Buononato finissaient dans l’en-but adverse avec un essai d’Anthony Coletta (5-0, 2e). Sept minutes plus tard, Pierre Lafitte était le plus rapide après un coup de pied à suivre d’Iban Etcheverry et Angoulême prenait déjà le large (12-0, 9e). Hyper-réalistes, les locaux réalisaient une entame idéale. Montauban tentait d’y répondre, mais se heurtait à une défense agressive et bien organisée. Du coup, les visiteurs se contentaient de la botte de Jérôme Bosviel pour débloquer leur compteur, puis recoller un peu au score (15-6, 27e). Dorian Jones, pour Soyaux, venait inscrire un troisième essai à la demi-heure de jeu (22-6, 33e) et Bosviel, juste avant la sirène, ramenait son équipe à treize unités (22-9).

Au retour des vestiaires, la rencontre perdait en intensité à cause de nombreux ballons égarés. Montauban, dominateur en mêlée fermée, mettait à mal le pack local, mais ne parvenait pas à réduire l’écart, à cause du rideau défensif adverse en place. Les coéquipiers de Stéphane Muñoz trouvaient finalement une faille à l’heure de jeu, alors que le SA XV jouait à 13 et Jérôme Bosviel, après une percée de Kimani Sitauti, relançait la fin du match (22-16, 63e). Trop maladroits en touche et indisciplinés sur la fin, les Sapiacains n’arrivaient pourtant pas à reprendre les devants et Dorian Jones, très bon ce soir, assurait la victoire à son équipe grâce à deux pénalités sur la fin (28-16, 73e). Avant que Léo Halavatau, sur la sirène, ne fasse parler sa force pour inscrire l’essai du bonus offensif. Soyaux s’impose 35 à 16.

Vidéo - Soyaux-Angoulême avec le bonus contre Montauban

03:16

Aurillac - Rouen : 23-6

Si le terme est peu apprécié, voire proscrit, au sein des vestiaires professionnels, cette rencontre entre Aurillac et Rouen avait tout d'un match à la vie à la mort, puisque le 15e recevait le 14e du ProD2. D'autant que lourdement battus une semaine plus tôt par l'USAP, les Aurillacois savaient qu'ils n'avaient le droit à l'erreur face à leur principal concurrent pour le maintien.

Et comme retrouvés, les joueurs de Romeo Gontineac (promu en début de semaine) démarraient la rencontre pied au plancher et prenaient l'avantage au score dès la 8e minute de jeu, par un essai du talonneur Luka Nioradze (7-0), avant que Marc Palmier ne permette à son équipe de faire un premier break quelques minutes plus tard (20e, 10-0). En suivant les débats s'équilibraient, mais Rouen ne trouvait de solution face à une défense cantalienne bien en place, et seul Michallet pouvait réduire l'écart juste avant la pause (39e, 10-3). Au retour des vestiaires les locaux remettaient la main sur le ballon et étaient récompensés pour leur jeu d'initiative par un premier essai de l'ailier Aj Coertzen (51e, 15-3). Rouen retrouvait ensuite de l'avancée, sans pour autant trouver de solution. Pire pour les visiteurs, ils encaissaient un nouvel essai de l'ailier sud africain à la 75e minute de jeu, synonyme de bonus. Au terme d'une rencontre qu'ils auront dominé de bout en bout, les Aurillacois s'imposent finalement 23-6, et réussissent à chiper la précieuse 14e place du ProD2 à leurs adversaires du soir, à une semaine d'un périlleux déplacement du côté de Mont de Marsan. De son côté, Rouen aura sans nul doute à cœur de relever la tête à domicile contre Béziers, pour continuer à croire en ses chances de maintien.

Vidéo - Victoire bonifiée d'Aurillac dans le match de la mort contre Rouen

02:25

Colomiers - Vannes : 23-7

Dans ce match entre les 4e et 6e du classement, Colomiers s’est imposé 23-7 en son stade Michel-Bendichou. Les essais des Haut-Garonnais ont été marqués par Girard (18 points au total) et Poet sur interception. Dans cette rencontre hachée de bout en bout, les Bretons ont été trop indisciplinés ou maladroits pour espérer un exploit.

Rayon bonus, rien n’a été marqué. La Colombe n’a pas su profiter du carton rouge de Muarua pour inscrire un troisième essai quand dans les arrêts de jeu, Carmond a marqué l’essai de l’honneur en force et au près pour les Vannetais. Avec ce résultat, la Colombe renforce sa place sur le podium du classement de la Pro D2.

Vidéo - Colomiers renforce sa place sur le podium

02:55

Nevers - Provence Rugby: 43-13

Superbe opération pour l’USON. Vainqueur 43-13 avec le bonus de Provence Rugby dans un Pré-Fleuri garni par plus de 5 000 personnes, Xavier Péméja et ses hommes passent de la 7e place à la 5e place en doublant Vannes et Biarritz qui ont perdu à Colomiers et Oyonnax. Battus à Béziers la semaine dernière, les Nivernais ont passé leurs nerfs sur les Aixois en marquant six essais par Julien Blanc (12e, 45e), un essai de pénalité (26e), un essai de Joris Cazenave (49e) et un essai de Jean-Baptiste Manevy (51e). Comme toujours, l’ouvreur anglais Zach Henry (11 points, 2 passes décisives), qui va aller jouer en Premiership la saison prochaine, a été excellent. En défense, la performance d'Ilikena Bolakoro est notable.

Ecrasé à Oyonnax (51-10) il y a deux semaines, vaincu à domicile par Mont-de-Marsan (15-20) la semaine dernière, Provence Rugby a pris un nouveau KO technique. L’indiscipline a été catastrophique. En tout, les joueurs de Fabien Cibray ont été pénalisés 20 fois. Evidemment, le carton rouge pris par Loick Jammes dès la 24e minute a énormément pesé. Mais avant cela, le pilier Mohamed Loukia (23e) avait déjà pris un jaune. Adrien Warion (80e) a lui pris 10 minutes. A certains points du match, l’USON aussi a pris des jaunes (Frank Bradshaw (64e), Terry Philippart (24e)), mais les Aixois ont manqué d’idées pour marquer des essais quand les deux équipes étaient à 14 contre 14. L’essai de Seremaia Burotu (15e) est anecdotique. Nouveau directeur général aixois depuis cette semaine, Frédéric Paquet a du boulot pour relancer le 4e budget du championnat.

Béziers - Grenoble : 16-25

Les Grenoblois ont fait honneur à leur statut de meilleure défense du championnat, car elle leur aura permis d’aller chercher une cinquième victoire cette saison à l’extérieur.

Les Biterrois ont été beaucoup trop indisciplinés, offrant donc l’opportunité à Gaëtan Germain de soigner son retour avec 20 points marqués (7 sur 8). Surtout que le FCG a vite fait une différence, profitant de la belle vision de son ouvreur Enzo Selponi, auteur d’un petit coup de pied par-dessus le rideau défensif pour venir récupérer après rebond dans l’en-but (7’). Si l’indiscipline a donc rythmé une bonne partie de ce duel, au même titre que les scories, l’ASBH s’est offert un petit espoir en fin de duel, grâce à Vitolio Manukula derrière un ballon porté (66’). Finalement insuffisant pour espérer quoi que ce soit. Grenoble s’impose logiquement et met ainsi la pression sur Perpignan, reprenant provisoirement la tête de cette Pro D2.

Vidéo - Grenoble réalise une 5e victoire à l'extérieur

03:35
Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés