Icon Sport

Colomiers impressionne à Nevers, Carca' et Béziers se font peur... Les résultats de la soirée

Colomiers impressionne à Nevers, Carca' et Béziers se font peur... Les résultats de la soirée
Par Rugbyrama

Le 06/12/2019 à 22:35Mis à jour Le 07/12/2019 à 08:23

PRO D2 - Provence doit s'employer pour battre le promu drômois, l'ASBH, Vannes et Carcassonne s'imposent en fin de match, et Grenoble facile contre Rouen... Voici les résultats de la soirée de Pro D2 en ce vendredi 6 décembre 2019.

Provence Rugby - Valence-Romans : 26-23

Dans cette rencontre entre deux équipes de la seconde moitié du classement, les visiteurs ouvraient le score dès la septième minute par une pénalité de Maxime Javaux (0-3). Mais les promus ne gardaient l’avantage au score que quelques secondes puisque, sur l’action suivante, Hikairo Forbes interceptait une passe de Javaux et le talonneur inscrivait le premier essai du match (7-3, 8e). Après une pénalité réussie des deux côtés, une dizaine de minutes plus tard, Quentin Gobet perçait le rideau défensif adverse, puis l’arrière de Valence servait Eddie Sawailau, qui filait jusqu’à l’en-but adverse (10-13, 18e). Dans une première période légèrement dominée par les visiteurs et pendant laquelle le jeu au pied était beaucoup utilisé, Massip et Javaux étaient chargés de faire ensuite évoluer le score et à la pause, les deux équipes étaient dos à dos, 16-16.

Au retour des vestiaires, les locaux, pendant dix minutes, multipliaient les pénaltouches à 10 mètres de l’en-but adverse. Les joueurs de Johann Autier multipliaient les fautes, François Uys était prié de rejoindre le banc pendant dix minutes et sur l’action suivante, Loick Jammes, après un nouveau ballon porté, allait à dame (23-16, 51e). Dominateurs dans ce second acte, les Provençaux monopolisaient le ballon et, un quart d’heure plus tard, Maxime Javaux recevait à son tour un carton jaune pour une faute dans un ruck. Florent Massip en profitait pour donner dix points d’avance aux siens (26-16, 64e). Alors qu’on pensait la rencontre pliée, les Drômois se révoltaient et, en supériorité numérique suite à un carton adressé à Annetta, revenaient à trois petits points après un essai en force accordé à Giorgi Sharashidze (26-23, 75e). Malgré une dernière possession dans les 22 mètres de Provence, les visiteurs ne parvenaient pas à marquer à nouveau. Ils repartent du sud-est avec un point de bonus défensif mérité. Provence, de son côté, a rempli sa mission en renouant avec la victoire.

Vidéo - Provence se fait peur contre le promu Valence-Romans

02:57

Nevers - Colomiers : 6-24

Après avoir enchaîné trois victoires très encourageantes et rafraîchissantes pour le moral des Nivernais, l'USON est retombé dans ses travers à domicile, et a craqué face à une solide équipe de Colomiers.

Les visiteurs ont tout de suite pris le match à leur compte, et profitent d'un très mauvais premier quart d'heure de l'USON pour marquer les premiers points grâce à la botte soignée de leur arrière, Thomas Girard, qui porte en cinq minutes le score à 6-0. Nevers réagit, et Colomiers, équipe la plus indisciplinée de cette saison en Pro D2, se voit une nouvelle fois sanctionnée d'un carton jaune, le 19e de la saison.

Le 20e suit bientôt juste avant la mi-temps. Mais Nevers ne profite pas de cette double supériorité numérique, et souffre en mêlée. Le pack columérin, au courage, limite la casse et parvient à rester devant à la mi-temps (3-6).

Au retour des vestiaires, Nevers semble retrouver un second souffle. Mais l'illusion ne dure qu'un temps. Après avoir égalisé grâce au coup de pied du demi d'ouverture Zack Henry, plutôt maladroit dans cette rencontre, les Nivernais se mettent coup sur coup à la faute et offrent sur un plateau deux pénalités et 6 points à Thomas Girard qui n'en demandait pas tant. En supériorité numérique, Colomiers ne transige pas, et l'arrière va même s'offrir une soirée complète en inscrivant un essai en bout de ligne après un excellent travail de son demi-de mêlée Gori.

A 6-17 pour les visiteurs la messe est presque dite, et s'avère bénie suite à un essai, de pénalité celui-là, qui vient définitivement éteindre les espoirs des locaux. Sur la sirène, ces derniers inscrivent un essai pour l'honneur et réduisent la sanction à 13-24, score final.

Colomiers reste accroché en haut de tableau. Nevers de son côté va devoir se ressaisir pour rester dans les clous de ce championnat de Pro D2.

Vidéo - Colomiers fait un gros coup à Nevers

04:00

Béziers - Montauban : 28-25

Ce vendredi au stade Raoul-Barrière de Béziers (13e journée de Pro D2), c’est l’ASBH qui a empoché les quatre points de la victoire (28-25), Montauban glanant le bonus défensif.

Pourtant, c’est bien l’USM qui a mené 12-3 à la pause avec un Bosviel habile face aux poteaux en mode longue distance. Mais dans les pas d’un Porical solide dans son occupation et face aux poteaux, les Biterrois ont petit à petit sanctionné les fautes adverses dans le deuxième acte. Malgré cinq ballons volés en touche et une défense agressive, Montauban n’a pu éviter les charges de Rawaqa et l’essai tout en patience et petit côté de Douglas (55e).

Un exploit individuel de Bosviel traversant le terrain seul avec une faute en zone de marque devenant essai de pénalité a fait croire à un probable match nul (77e). Mais sur un dernier renvoi, les Sapiacains se sont encore mis à la faute et c’est Porical qui a signé le 28-25 final d’une dernière pénalité.

Vidéo - Montauban à un cheveu de faire un coup à Béziers

03:05

Vannes - Soyaux-Angoulême : 26-18

Courte mais précieuse victoire de Vannes. Première période fermée pour c'est Vannes qui bascule en tête.

La seconde mi-temps sera plus emballante. Soyaux-Angoulême prend le score à son avantage par Laulhé. Mais Vannes va profiter du carton de Aveï pour inscrire 14 points en 10 minutes (23-13). Mais les Charentais ne se laissent pas démonter et Lafitte va inscrire son doublé. Mais entre ces deux essais, Hilsenbeck glisse une pénalité. Vannes s'impose d'un petit point (26-25) et remporte ce match d'une courte tête. Les Charentais ont été trop indisciplinés pour l'emporter et glissent dans le ventre mou de cette Pro D2.

Vidéo - Vannes au bout du suspense contre Soyaux-Angoulême

04:07

Carcassonne - Aurillac : 21-16

Alors qu'elle se dirigeait vers une victoire difficile face à une équipe d'Aurillac très indisciplinée, Carcassonne s'est fait quelques frayeurs en fin de match. Menant 18-3 à l'heure de jeu, l'USC s'est faite surprendre par un retour héroïque des Cantaliens revenus à 2 points seulement ( 18-16 ) à 5 minutes de la fin de la rencontre. Les hommes de Christian Labit emportent finalement une troisième victoire consécutive et confortent leur place dans le Top 6. Malgré de gros problèmes d'indiscipline, Aurillac repart avec un point de bonus défensif précieux.

Dans un match haché par les fautes, le premier essai est inscrit par Sauveterre (37e) qui permet à Carcassonne de mener 10-3 à la mi-temps. Sanctionnés par deux cartons jaunes en 1ère mi-temps, les Aurillacois subissent et encaissent un nouvel essai après une superbe relance audoise conclue par Jasmin (44e). Menant ensuite 18-6, l'USC déjoue et fait des fautes. Après deux pénalités de Salles, Aurillac revient à 18-16 (73e) après un essai de pénalité pour une série de fautes de Carcassonne sous ses poteaux. Se remettant de nouveau à la faute avec un carton jaune, contre Nostadt (75e), Aurillac s'incline finalement 21-16.

Vidéo - Carcassonne enfonce Aurillac dans la crise

03:15

Grenoble - Rouen : 46-3

Grenoble reprend provisoirement le fauteuil de leader de Pro D2. En attendant le match entre Oyonnax et le Stade Montois dimanche, le FCG n'a fait qu'une bouchée du promu rouennais (46-3). Comme plus ou moins attendu, le match des extrêmes entre le relégué de Top 14 et le champion de France de Fédérale 1 a tourné court. Très court. Si les Lions de Rouen ont ouvert le score sur pénalité en début de partie (4e), ils n'ont ensuite plus marqué le moindre point ! Grenoble s'en mis en mode rouleau compresseur dès le renvoi. Marquant sept essais, au total.

La vitesse de ses arrières (9e, 17e, 41e) la puissance de ses avants (29e, 39e), les deux combinés (49e, 68e)...Malgré de nombreuses approximations, Grenoble a sorti toute sa panoplie pour régaler son public du Stade des Alpes. Et écœurer une équipe normande aucunement dangereuse dans les 22m adverses. Les sorties sur blessures du capitaine Vincent (25e) puis de Domenech n'ont rien arrangé. Le groupe de Richard Hill, qui s'est globalement bien comporté en mêlée fermée (55e, 73e), encaisse sa plus lourde défaite de la saison. Une semaine avant la réception capitale de Vannes, dans la course au maintien.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0