Icon Sport

Biarritz enfonce Soyaux-Angoulême, Provence Rugby s'exporte bien... Les enseignements de la soirée

Biarritz enfonce Soyaux-Angoulême, Provence Rugby s'exporte bien... Les enseignements de la soirée
Par Rugbyrama

Le 20/11/2020 à 22:46

PRO D2 – Provence gagne pour la troisième fois de la saison à l’extérieur sur la pelouse de Valence-Romans, Soyaux-Angoulême enchaîne une septième défaites consécutives et Masilevu sauveur de Grenoble … Voici les enseignements de la soirée de Pro D2.

Aurillac retrouve le sourire

Face à des Montois en manque de rythme après un mois sans jouer, les Aurillacois ont retrouvé le goût de la victoire après quatre défaites en championnat. Dans un match qui s’est résumé par un duel de buteurs en première période, Aurillac a toujours été devant au score. Tout s’est accéléré en seconde période, les Cantaliens ont inscrit leur premier essai de la soirée par l’intermédiaire de Nioradze à la suite d’un ballon porté.

Malgré la réaction des Montois grâce à Goneva, le troisième ligne rouge et bleu Hewat a éteint les derniers espoirs landais à la 69ème minute de jeu. Dix dernières minutes compliquées pour les Montois qui ont logiquement pêché au niveau physique. Les joueurs de Roméo Gontinéac auraient pu aggraver le score mais quelques imprécisions sont venues annihiler les phases de domination aurillacoises. Une victoire finale 32-11 d’Aurillac qui se relance dans ce Pro D2 et se donne de l’air au classement.

Masilevu libère Grenoble

Mauvaise opération pour Rouen. Dans une rencontre où ils ont toujours été au contact au score, les Normands n’ont pas réussi à conserver le score pour obtenir un succès en terre grenobloise. La première mi-temps a été très fermée avec des défenses qui ont pris le pas sur les attaques. Devant au score dès la huitième minute après une pénalité de Bousquet, il faut attendre les cinq dernières minutes avant la pause pour voir des évolutions à la marque. Rouen passe une pénalité à la 35e et Grenoble répond directement par un essai de Rossi avant que Rouen réduise le score avec une seconde pénalité avant la pause pour revenir à deux points.

Le second acte se résume à un échange de pénalité entre Bousquet et Lydon. Rouen est légèrement devant à 3 minutes de la fin du match et pense tenir l’exploit de venir s’imposer au stade des Alpes mais sur une dernière attaque Benito Masilevu crucifie tous les espoirs de victoire des Normands avec un essai après un excellent coup de pied au sol pour lui-même. Rouen repart de Grenoble sans point de bonus défensif après la transformation de Bousquet qui fait passer le score à 21 à 15. Cruel final pour les joueurs de Richard Hill qui auraient sans doute mérités mieux ce soir. Grenoble reste invaincu à domicile cette saison.

Carcassonne n’a pas tenu le choc à Nevers

Après un week-end de relâche la semaine dernière, les deux équipes se sont retrouvés au stade du Pré-Fleuri pour cette rencontre de la dixième journée. Dans cette rencontre, Carcassonne n’a pas réussi à calmer les velléités offensives de Nevers. Très vite dans cette partie, les Nivernais ont rapidement trouvé le chemin de l’en-but avec un essai de l’ouvreur Tanguy Ménoret dès la huitième minute. Malgré cette réalisation, Carcassonne rivalise pendant une bonne partie du premier acte et concrétise par quatre fois avec des pénalités de Mouchous. Malheureusement pour les Audois, les joueurs de Nevers marquent un deuxième essai par Camou à quelques minutes de la pause leur permettant de creuser le score. 20-12 à la mi-temps.

Le début du second acte met définitivement un terme aux espoirs des Carcassonnais avec un essai de Cazenave à la 53e. Avec déjà trois essais à rien, les locaux sécurisent le bonus offensif en fin de match avec un essai de l’ailier Raisuqe. Les joueurs de Christian Labit, au courage, sauvent l’honneur sur la dernière action avec un essai mais la réaction est trop tardive et Nevers s’impose 34 à 22. Un succès qui permet aux Nivernais de se relancer dans la course au Top 6.

Provence dompte le vent

Dans une rencontre où le vent a été l’un des acteurs majeurs, les deux équipes ont eu une mi-temps pour faire la différence. Dans une première période totalement à l’avantage de Valence-Romans avec le vent dans le dos, les Provençaux résistent plutôt bien aux nombreux assauts des locaux et sont menés 13-0 à la pause après un essai de Faltrept ainsi que deux pénalités et une transformation de Javaux.

Avec le vent de face, les Drômois n’avancent plus dans le second acte et c’est Provence Rugby qui maîtrise le tempo du match. Les Aixois reviennent au score d’abord par une pénalité puis par un essai de l’artilleur maison Florent Massip dans les dix premières minutes de la deuxième période. En profitant de vent et de l’indiscipline de Valence-Romans, Massip passe deux autres pénalités et fait gagner son équipe d’un petit point. Provence confirme sa réussite à l’extérieur cette saison. Le club entraîné par Fabien Cibray et Romain Lauga a déjà remporté trois rencontres en cinq déplacements.

Biarritz difficile vainqueur de Soyaux-Angoulême

Dans une rencontre hachée et sans trop de rythme, Biarritz démarre mieux et met la main sur le ballon face à de valeureux angoumoisins encore trop indiscipliné ce soir. Les Basques profitent des fautes de Soyaux-Angoulême pour prendre le score avec deux pénalités de Bosch. Trop souvent sanctionné, Copeland écope d’un carton jaune à la 29e et l’action qui suit cette action amène le premier essai de Biarritz par Olmstead. Bosch transforme et le BO mène alors 10 à 0 avant la réduction du score de Jones à quelques minutes de la pause.

Soyaux commence mieux la seconde période et est récompensé avec trois points de Jones qui remet son équipe à quatre points de Biarritz. Le SAXV est plutôt dominateur mais est imprécis offensivement et n’arrive pas à franchir la défense adverse. Comme en première mi-temps, l’indiscipline coûte cher aux Angoumoisins. Tour à tour Boutaty puis Ayestaran écopent de dix minutes de suspensions. C’est le moment où Biarritz, à l’aide d’un ballon porté, marque un deuxième essai par Armitage. Biarritz remporte un difficile succès (15 à 6) à Aguiléra et confirme ainsi la victoire obtenue la semaine dernière à Jean-Alric contre Aurillac. Par contre, cette septième défaite consécutive complique encore un peu plus la situation de Soyaux-Angoulême.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés