Icon Sport

Pro D2 - Vite réduit à 14, Brive a tenu face à Biarritz

Vite réduit à 14, Brive a tenu face à Biarritz

Le 10/01/2019 à 22:43Mis à jour Le 11/01/2019 à 08:53

PRO D2 - La reprise du Pro D2 après les fêtes de fin d'année a confirmé la bonne forme de Brive à domicile. Malgré un carton rouge tôt dans la partie, les Corrèziens sont venus à bout de Biarritz (36-26) et grimpent provisoirement à la deuxième place.

Ce premier match de Pro D2 de l'année 2019 a été plutôt dingue dans le scénario. Malgré le carton rouge pour Giorgadze dès la 14e minute de jeu, le CAB a réalisé un gros premier acte (24-7) avec deux essais signés Giorgadze (5e) et Hervé (21e) ainsi que le bon jeu au pied de Laranjeira (14 points). Mais le BO a su revenir avec un essai de Poï en fin de première période et surtout trois réalisations dans la deuxième dont un doublé pour Artru. Mais l'indiscipline ce soir a eu raison des Biarrots qui n'ont pas réussi à faire un coup en Corrèze.

Déjà au match aller, les deux équipes n'avaient pas réussi à se départager (33-33) alors cette deuxième confrontation de la saison était aussi animée. "Ce soir, on a fait preuve d'une belle solidarité". La voix fatigué du capitaine corrèzien, Saïd Hirèche, a bien résumé cette première réception de l'année 2019 pour le CAB. Tout avait bien démarré avec un contre de quasiment 100m conclu par Giorgadze. Mais ce même troisième ligne géorgien se rendait coupable dix minutes plus tard d'une percussion coude en avant dans le visage du troisième ligne Sven Bernat qui sortira définitivement sur l'action. Carton rouge, la sanction de Mr Noirot a été aussi logique qu'immédiate. Mais bien qu'à 14 pendant 65 minutes, les Brivistes ont tenu bon grâce à leur défense et surtout la botte de leurs buteurs (17 points pour Laranjeira, 9 points pour Olding).

Encore une fois, le BO n'était pas loin

Pour son cinquième match à la tête du groupe basque, Matthew Clarkin avait envie que son équipe existe face à l'ancien pensionnaire du Top 14 et démarre bien cette deuxième partie du championnat. C'est raté sur le plan comptable mais pas sur le contenu. Excepté la première période plutôt insipide, les Biarrots ont réalisé un deuxième acte de haut-vol notamment grâce au coaching avec une association Doubrère - Maxime Lucu à la charnière ultra-rapide et dangereuse à chaque ballon. Grâce à leurs quatre essais marqués, ils ont même cru arracher un match nul doublement bonifié en toute fin de match. Malheureusement, l'indiscipline a encore coûté cher au club basque avec deux cartons jaunes (Poï et Martinez) et surtout beaucoup trop de pénalités concédées dans leur moitié de terrain. Des points laissés beaucoup trop facilement à leurs hôtes, ce qui a fait la différence à la fin.

Brive a encore prouvé que sa défense à domicile était l'une des plus solides malgré les 26 points encaissés car pour le moment, seul Oyonnax est venu chercher un point à Amédée-Domenech. Un neuvième succès à la maison cette saison (36-26) qui permet de démarrer ce bloc de trois matchs du bon pied et de grimper provisoirement à la deuxième place. Biarritz n'a pas réussi à reproduire son exploit sur la pelouse d'Oyonnax, son seul succès à l'extérieur de la saison, et reste éloigné du top 6. Ce jeudi soir, le BO peut clairement se mordre les doigts de rentrer les poches vides sur la Côte basque.

Contenus sponsorisés
0
0