Icon Sport

Gori, Le Bail, Cazenave... Élisez le demi de mêlée de la saison

Gori, Le Bail, Cazenave... Élisez le demi de mêlée de la saison
Par Rugbyrama

Le 23/06/2020 à 11:40Mis à jour Le 23/06/2020 à 11:41

SONDAGE - En cette période d’arrêt des compétitions rugbystiques en France, Rugbyrama vous propose d'élire votre XV type de cette saison avortée du Pro D2 2019-2020. En fonction des étoiles attribuées tout au long du championnat par Midi Olympique, nous avons sélectionné huit joueurs et c'est à vous de désigner le meilleur. Aujourd'hui, focus sur le demi de mêlée.

Edoardo Gori (Colomiers, 20 étoiles)

Après neuf saisons au Benetton Trévise, l'international italien (69 sélections) avait décidé de se lancer un nouveau défi en rejoignant l'hexagone. L'entreprenant demi de mêlée a réussi son pari, puisqu'il a été titularisé à 15 reprises en 22 rencontres. À 30 ans, Gori n'a rien perdu de sa pointe de vitesse et de sa vista, qui lui ont permis de marquer trois essais pour sa nouvelle équipe.

Tom Écochard (Perpignan, 17 étoiles)

Déjà un homme important de l'effectif perpignanais ces dernières saisons, le demi de mêlée formé à l'Usap a continué sur sa lancée lors de l'exercice 2019-2020. Avec la jeune révélation Matteo Rodor, il a formé une charnière de petite taille (1,73 m et 1, 70 m) mais terriblement imprévisible et joueuse, incontestablement une des satisfactions de la saison du club catalan, deuxième di classement au moment de l'interruption du championnat.

Jules Le Bail (Vannes, 15 étoiles)

Joueur important dans l'équipe de Jean-Noël Spitzer depuis 2017, Le Bail a encore franchi un palier cette saison. Il s'est imposé comme un titulaire en puissance en démarrant 16 matchs de Pro D2. Au moment de l'arrêt du championnat après seulement 23 journées, il présentait déjà autant de temps de jeu que sur chacune de ses deux premières saisons bretonnes. Une progression de plus pour le joueur de 28 ans, qui retournera la saison prochaine à La Rochelle, où il avait déjà évolué de 2010 à 2017.

Jules Le Bail (Vannes) face à Montauban

Jules Le Bail (Vannes) face à MontaubanIcon Sport

Christophe Loustalot (Mont-de-Marsan, 14 étoiles)

Ancien espoir de l'Aviron bayonnais, le demi de mêlée de 28 ans s'épanouit dans les Landes depuis quatre ans. Joueur de petit gabarit (1,69 m, 76 kg), il est un excellent gestionnaire de jeu et possède un jeu au pied de grande qualité, aussi puissant de précis. Mais il est aussi capable d'emballer un match quand les conditions le permettent grâce à ses capacités d'accélération. Titulaire indiscutable à son poste, il a prolongé à Mont-de-Marsan jusqu'en 2023.

Joris Cazenave (Nevers, 12 étoiles)

À 25 ans, le Vauclusien a quitté Colomiers après cinq saisons passées chez les Bleu et Blanc, afin de rejoindre la Bourgogne. Le joueur formé à Clermont s'est immédiatement adapté à sa nouvelle équipe et s'est imposé comme le titulaire à la mêlée. 18 rencontres de Pro D2, 15 titularisations et quatre essais plus tard, Cazenave s'est logiquement immiscé dans la discussion des meilleurs numéros 9 du championnat.

Clément Darbo (Provence Rugby, 12 étoiles)

À 34 ans, l'ancien pensionnaire de Pau, Grenoble ou encore Agen continue de rendre service, et même plus, en Pro D2. Pour sa deuxième saison à Provence Rugby, le Béarnais a compilé 11 titularisations en Pro D2. Prenant parfois le relais de Florent Massip dans l'exercice des tirs au but, il a apporté toute son expérience à l'équipe provençale, glanant quelques succès de prestige, notamment face à Perpignan lors de la deuxième journée.

Clément Darbo (Provence Rugby)

Clément Darbo (Provence Rugby)Icon Sport

Léo Coly (Mont-de-Marsan, 10 étoiles)

Pour sa deuxième saison dans le groupe professionnel, l'international U20 champion du monde en 2019 a grapillé du temps de jeu. Derrière Christophe Loustalot, il a tout de même été titularisé à huit reprises en 19 feuilles de match. Numéro 9 athlétique et bon buteur, celui dont le contrat court jusqu'en 2022 est un des plus grands espoirs du rugby landais.

Damien Añon (Carcassonne, 9 étoiles)

Placé sur le banc pour ses huit premiers matchs de la saison, le demi de mêlée formé au Racing 92 a connu une bien meilleure deuxième partie de saison, projeté sur le devant de la scène par la blessure de Josh Valentine lors de la 17e journée. S'en sont suivies cinq titularisations d'affilée et deux essais pour Añon, qui a marqué de bons points en vue de la saison prochaine, où trois demis de mêlées, dont Valentine devraient avoir quitté le club.

Qui est le meilleur demi de mêlée du Pro D2 2019-2020 ?

Sondage
5903 vote(s)
Edoardo Gori
Tom Écochard
Jules Le Bail
Christophe Loustalot
Joris Cazenave
Clément Darbo
Léo Coly
Damien Añon
Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés