Midi Olympique

Vannes prolonge l’euphorie bretonne

Vannes prolonge l’euphorie bretonne

Le 12/05/2019 à 16:07Mis à jour Le 12/05/2019 à 18:47

PRO D2 - Euphoriques, les Vannetais se sont offert un festival offensif face à Mont-de-Marsan (50-10). Pour leur première participation aux barrages de Pro D2, les Bretons ont inscrit six essais à des Montois réduits à quatorze à la 46ème minute de jeu. Vannes se déplacera à Brive pour les demi-finales.

Pas de quartier ce samedi après-midi non loin du port de Vannes. Dans un stade de La Rabine surchauffé, les joueurs bretons ont complètement dominé leurs homologues montois absents des débats et réduits en plus à 14 en début de deuxième période (carton rouge pour Paulino, 46e). Le RCV menait déjà largement à la pause (30-10) et a donc continué de survoler la partie en deuxième période avec un total de six essais inscrits dont un triplé de Curtis.

C’était déjà historique de se retrouver en barrage de Pro D2 mais la vague bretonne va continuer de déferler sur ces phases finales. Face à l’un des grands habitués de ces rendez-vous, les coéquipiers d’Anthony Bouthier ont répondu par une impressionnante maîtrise. Tout leur a réussi et dans tous les compartiments du jeu. L’axe gauche de la mêlée dominateur avec Sénéca, le jeu au sol avec une moisson de Jones et l’animation offensive d’une ligne de trois-quart complètement débridée à l’image de Bouthier, Duplenne, Holder et Curtis qui ont marqué à eux quatre les six essais vannetais. Un festival de jeu, d'offload, de chistera, parfois les deux en même temps dans un écrin plein à craquer et sous un beau soleil breton, les joueurs du duo Spitzer / Fraser ont tout simplement déroulé face à des Montois apathiques.

Vidéo - La magnifique occasion de Vannes gâchée par un en-avant

01:28

Le calvaire montois

À l’image de certains déplacements cette saison, le Stade Montois a vécu un très long cauchemar ce dimanche à La Rabine. Comme la semaine dernière lors de la 30e journée, les Landais étaient cueillis à froid d’entrée par Curtis (2e) avant la réaction quasi-immédiate de Laborde (6e). Mais dès la 7ème minute s’en était fini du chassé croisé dans ce barrage avec une seule pénalité de Shingler avant la pause soit un cinglant 41-3 encaissé sur le reste de la partie. Rémi Talès espérait au micro d’Eurosport que son équipe allait "entrer dans ce quart de finale" mais cela a été pire dans le deuxième acte avec Maselino Paulino qui a laissé ses coéquipiers à 14 dès la 46e après un plaquage à l’épaule au visage de Burgaud. Mr Marchat a évidemment vu rouge laissant encore moins d’armes aux Montois. C’était la dernière de plusieurs joueurs et surtout de l’entraîneur Christophe Laussucq en partance pour Agen mais cela n’a pas évité ce naufrage collectif.

Vidéo - L'énorme plaquage de Paulino qui voit rouge

04:33

Après quatre demi-finales consécutives en Pro D2 (dont une finale d’accession en 2015), Mont-de-Marsan ne goûtera pas de nouveau au dernier carré. La fin d’un cycle et d’un duo emblématique d’entraîneurs mais aussi d’une saison qui aura été très délicate avec de nombreux blessés et une sérénité qui n’est finalement jamais arrivée. En revanche, la fête sera très belle ce soir dans le Morbihan car c’est Vannes qui ira défier Brive dimanche prochain à Amédée-Domenech (14h15) pour sa toute première demi-finale de Pro D2. Et vu l’impressionnante démonstration du jour (50-10), qui s’inscrit dans la lignée des huit derniers matchs (7 victoires, 1 défaite bonifiée à Béziers), tous les rêves sont permis pour ces irréductibles bretons.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0