Icon Sport

Rachat de Béziers : un premier pas décisif !

Rachat de Béziers : un premier pas décisif !
Par Marc Duzan via Midi Olympique

Le 26/05/2020 à 11:08Mis à jour Le 26/05/2020 à 12:30

PRO D2 - Après deux meetings particulièrement houleux, la réunion de lundi soir a permis d'apaiser les relations entre les actionnaires actuels de l'ASBH et les investisseurs présentés par Christophe Dominici. Sauf catastrophe, le rachat du club n'est plus qu'une question de jours...

Hier soir, dans les locaux de la mairie et en présence de Christophe Dominici, Robert Ménard (le maire de Béziers), Pierre-Olivier Valaize (le président de l'ASBH) et le promoteur immobilier Louis-Pierre Angelotti, le plus influent sponsor du club, s'est tenue une réunion de toute première importance en vue du rachat de Béziers. Si les deux premières entrevues, qui s'étaient déroulées début mai, entre les investisseurs emirati et les actuels propriétaires s'étaient très mal passées, ce dernier meeting a en revanche permis de réchauffer les relations entre les deux parties. A ce sujet, il est a signaler que Christophe Dominici avait été écarté des deux premières réunions. Lundi soir, l'ancien ailier du Stade français apparaissait donc pour la première fois de façon physique à la table des négociations.

Que s'est-il donc passé au cours de ce dîner ? Christophe Dominici et ses conseils, ont demandé aux actuels propriétaires (Valaize et Angelotti) de leur livrer les comptes du club. La requête a été facilement acceptée. De leur côté, Valaize et Angelotti ont exigé des garanties qui ne leurs ont pas été fournies jusque-là... Les deux prochaines journées seront donc mises a profit par les avocats de l'ancien ailier du Stade français afin d'éplucher les comptes en question. Une fois ce travail réalisé, une nouvelle (et ultime?) réunion aura lieu jeudi matin a Paris en présence des investisseurs emirati, du maire de Béziers et de Christophe Dominici. Si les comptes de l'ASBH sont jugés viables par les avocats des investisseurs, il n'y a donc aucune raison pour que les argentiers amenés en Biterre par "Domi" ne deviennent très bientôt les nouveaux propriétaires de ce club légendaire du rugby français. Si la négociation aboutit, les Emirati injecteront entre 8 et 10 millions d'euros dès leur arrivée au club. Quant a Christophe Dominici, qui s'est déja penché sur le recrutement, il deviendrait de facto président ou directeur sportif de l'ASBH.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés