Icon Sport

Provence rugby contrarie Oyonnax

Provence rugby contrarie Oyonnax

Le 14/04/2019 à 16:06Mis à jour Le 14/04/2019 à 17:42

PRO D2 - Provence rugby tient en respect Oyonnax, désormais co-leader de Pro D2. Vainqueurs du match de clôture de la 28e journée (29-26), les coéquipiers de Florent Massip assurent quasi définitivement leur maintien. À l'issue d'une fin de match étouffante.

Provence Rugby jouera bien en ProD2 la saison prochaine. Sauf improbable retournement de situation, dans le sprint final du championnat. Les Aixois ont quasiment validé leur billet en venant à bout d'Oyonnax (29-26), ce dimanche, sur une pelouse décidément imprenable pour les cadors de la division. Mais le Stade Maurice David est passé tout près d'un renversement de table sur le gong. Oyonnax, qui a couru derrière le score tout au long de la partie, s'est retrouvé à deux doigts de signer une première victoire à l'extérieur en 2019. L'équipe d'Adrien Buononato manque l'occasion de s'assurer dès aujourd'hui une demi-finale à domicile.

A 50 centimètres près

Provence Rugby a donc bien failli se faire crucifier. Par un Dug Codjo poussé en touche in extremis sur la balle de match et qui n'a pas caché sa déception, à peine le match terminé, de ne prendre qu'un point, au micro d'Eurosport. Pourtant, au regard du scénario, Oyonnax peut s'estimer plutôt bien payé. Face à un adversaire décidé à faire un pas définitif vers le maintien, l'USO n'a tenu que 3 minutes avant d'encaisser les premiers points. La faute à un jeu au pied contré de Ben Botica dans ses 40m et un premier essai signé Florent Massip (3e).

L'artilleur provençal, auteur de 24 des 29 points de son équipe, impliqué sur l'essai de Narumasa (47e), a réalisé une partie pleine. Même s'il a sans doute ruminé, dans ce finish irrespirable, ses deux échecs face aux perches dans le money-time.

Vidéo - Provence solide à domicile fait tomber Oyonnax

02:31

Oyo se contente d’un point

Avant de voir revenir Oyonnax sur ses talons en fin de match, suite à une interception de Gondrand qui a totalement relancé le suspense (70e), Provence Rugby a livré une solide prestation. Avec notamment une incontestable domination au sol et, surtout, en conquête. A l'image de Taumalolo qui a mis au supplice Mirtskhulava puis Laclayat (25e, 58e), dans l'exercice de la mêlée fermée. Pour autant, à force de manquer les occasions de tuer les matches, les coéquipiers de Joe Edwards se sont exposé. Et face à Oyonnax, ça se paye cash. Comme sur cette passe difficile de Bau pour Narumasa, à l'origine de l'essai en contre de Tim Giresse 90m plus loin (39e). Mais pas de hold-up en revanche, sur le gong de la seconde période.

Oyonnax, maladroit, sans doute gêné par un fort mistral en première période, se sait revenu de loin dans cette partie. Raison sans doute pour laquelle le staff a demandé les trois points, après la sirène, pour repartir de Maurice David avec un bonus défensif qui devrait suffire à décrocher une demi-finale à domicile. La première place de la phase régulière se jouera certainement le 25 avril. Avec la réception de Brive, à Charles Mathon, pour le choc au sommet de la J29 entre les deux co-leaders de Pro D2. Un bémol toutefois pour l'USO avant ces quelques jours de repos. Le club haut-bugiste n'a toujours pas levé les bras à l'extérieur, en 2019.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0