Icon Sport

Pro D2 – Oyonnax donne l’impression d’en avoir sous le capot

Oyo donne l’impression d’en avoir sous le capot

Le 16/01/2019 à 09:10

PRO D2 - Si les Oyonnaxiens ont débuté l’année en dominant Colomiers, ils savent qu’ils restent parfois irréguliers dans la performance malgré un énorme potentiel. Avec désormais Béziers en ligne de mire, toujours à Charles-Mathon, l’envie doit s’accompagner d’une harmonie dans les résultats. Ou quand précision rime avec gestion.

Le mot "gestion" est surement l’un de ceux qui a le plus d’importance dans le Haut-Bugey cette saison. Car Adrien Buononato a le luxe de pouvoir puiser dans un effectif qui donne l’impression de pouvoir battre n’importe qui mais qui semble aussi parfois souffrir d’un peu d’inconstance. Son dernier match contre Colomiers en est la preuve, avec une prestation sur 80 minutes résumant parfaitement les forces et les faiblesses de cette équipe. Le jeu séduisant a parfois contrasté avec ces plaquages manqués qui ont provoqué l’ire du staff.

S’il y a un bonus offensif au final, la prestation a manqué de continuité. Conséquence d’un manque de fraicheur ? Plutôt d’un manque de précision du fait d’un engagement pas toujours à la hauteur. "On a des ambitions, on reçoit beaucoup sur la phase retour et il faut que l’on soit capable de faire le plein à domicile. Faire le plein contre un mal classé, tout en le respectant, c’est un objectif et ça demande un engagement total", confie Adrien Buononato qui sait que son travail consiste en partie à gérer les états de forme et de concentration.

" On a fait un pari, celui de la fraicheur et de la rotation"

En guise d’explication, l’entraineur avait donné le maximum de jours de congés à ses joueurs pendant la coupure et précise avoir "Fait un pari, celui de la fraicheur et de la rotation du groupe qui l’a intégré. Un joueur ne change pas de statut après 20 minutes passées sur le terrain. Il n’y a pas des titulaires et des remplaçants. Il doit y avoir quinze joueurs à 100% tout le temps sur le pré. Dès qu’un joueur baisse, un autre rentre." Ce choix n’est pas anodin car le jeu d’Oyonnax dépend de la capacité à mettre du volume, donc à disposer de coffre.

Pro D2 - Adrien Buononato (entraîneur d'Oyonnax) contre Béziers

Pro D2 - Adrien Buononato (entraîneur d'Oyonnax) contre BéziersIcon Sport

Ce choix de gestion a d’ailleurs été suivie de performances comme ce succès à Carcassonne sans les leaders habituels. "On a vraiment envie d’avoir un groupe avec des joueurs capables de prendre le relais et il y a une belle émulation", insiste Buononato qui fait aussi le choix d’utiliser les jeunes pousses avec parcimonie. Du troisième ligne Sacha Zegueur à l’ailier Aurélien Callandret, certains sont là pour prendre le relais quand des cadres éprouvent le besoin de souffler. Mais pour l’heure la régularité n’est pas totale malgré cette méthode.

" On peut voir et ressentir l’irrégularité"

Oyo reconnait son inconstance. "On peut voir et ressentir l’irrégularité. Contre Montauban, on joue, on arrive à trouver des espaces, à franchir, à imposer notre jeu et à le faire subir aux équipes adverses. Le week-end d’après, on échoue à Bourg-en-Bresse. Notre problème c’est que les équipes bossent sur ça et il faut que l’on soit plus fort pour imposer notre jeu sur 80 minutes", analyse Etienne Herjean qui portait le brassard lors du dernier match. Force est de constater d’ailleurs que lorsque les Oyomen y parviennent, ils semblent inarrêtables.

Pro D2 - Etienne Herjean (Oyonnax) contre Colomiers

Pro D2 - Etienne Herjean (Oyonnax) contre ColomiersIcon Sport

Sûr de sa force et donc de sa faiblesse, le club de l’Ain se tourne vers Béziers avec envie et caractère. "On tombe souvent sur des stratégies qui cherchent à pourrir les ballons pour nous éviter de faire du jeu et essayer de nous faire disjoncter", concède Herjean qui voit surtout que "Dès qu’il y a de la vitesse, ça roule. Dès que l’on arrive à avoir des libérations propres et rapides, on envoie le ballon à l’aile et nos ailiers finissent le travail. Il faut que l’on arrive à avoir cette faculté à gagner nos duels et à avoir une plus grosse performance."

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0