Icon Sport

PRO D2 - Nevers toujours leader, Bourg-en-Bresse écrase son adversaire, Béziers dans le top 5

Nevers a eu chaud, Bourg-en-Bresse écrase son adversaire, Béziers dans le top 5
Par Rugbyrama

Le 07/12/2018 à 22:17Mis à jour Le 07/12/2018 à 23:42

PRO D2 - Nevers se fait peur mais conforte sa 1ère place au classement, Bayonne reste derrière, Bourg-en-Bresse cartonne Mont-de-Marsan et se donne de l'air dans la lutte au maintien, tout comme Vannes et Montauban qui dominent leurs adversaires. Défait à domicile, Colomiers, perd gros ce soir. Massy reste à la dernière place... Les résultats de cette soirée.

Aurillac - Vannes (17-23)

Succès des Bretons (17-23) à Jean-Alric, une victoire construite notamment grâce à une première période de grande qualité pour les hommes de Jean-Noël Spitzer. On connaissait la qualité des Bretons à s'exporter loin de la Rabine et cette capacité à ramener des points régulièrement. Ce constat sera perçu très rapidement à Jean-Alric avec une nette domination des débats pour des Bretons totalement décomplexés face à des Cantaliens timorés et très empruntés dans leur entreprise. 3 essais inscrits par Hickes (17 ème, 0-8), Le Bail (36 ème, 3-18) et Tafili (40 ème, 3-23) seront à la conclusion de mouvements d'envergure et de séquences intenses dans le camp des locaux. Une première période nette et sans bavure pour la bande à Spitzer, dans les attitudes et l'efficacité. Comme réplique, les Aurillacois très fébriles en conquête directe, n'étaient pas en mesure d'inverser la tendance et voyait défiler le tableau d'affichage avec crainte.

En seconde période, le rythme moins soutenu et les intentions manquant de précisions, les Aurillacois ne parvenaient pas à redresser le destin de la rencontre. Au courage, grâce à une fin de match de belle facture, deux essais viendront ponctuer cette révolte par Salles (10-23, 72 ème) et Colliat (17-23, 78 ème). Insuffisant pour faire trembler les Bretons solidaires malgré une dernière balle de match cafouillée par les Cantaliens sur les 30 mètres Vannetais dans les ultimes minutes. Un deuxième succès à l'extérieur qui permet aux Bretons de glaner quelques places et de s'installer en milieu de classement, au détriment des locaux qui retombent dans leurs travers et restent bloqués à 29 unités avant le périlleux déplacement à Bayonne la semaine prochaine.

Vidéo - Un 2ème succès synonyme de remonter au classement pour les Bretons

02:13

Bourg-en-Bresse - Mont-de-Marsan (50-13)

Sur leur pelouse de Marcel Verchère, les Burgiens n'ont pas fait de détails (50-13). Après avoir étrillé Soyaux-Angoulême pour leur précédente sortie à domicile (31-6), Bourg-en-Bresse a remis le couvert en faisant exploser le troisième de la poule, Mont-de-Marsan. En première période, les Aindinois ont dominé de la tête et des épaules. Ioan Debrach ouvrait le score au pied. S'en est suivi une période de flottement avant que le match n'ai clairement changé de rythme avec trois essais en moins de cinq minutes. C'est d'abord l'Aindinois Arnaud Perret qui inscrivait le premier essai de la rencontre, bien servi par Cyril Veyret. Mais, dans la foulée Ropate Ratu sonnait la révolte pour le Stade Montois. Puis, Pierre Santallier en conclusion de son propre coup de pied remettait les pendules à l'heure.

À la pause, Bourg-en-Bresse avait déjà fait une grosse partie du travail (23-8). Dans le second acte, les Montois tentaient de se révolter pendant quelques minutes. Mais, Bourg-en Bresse résistait avant de reprendre l'ascendant. Au pied, les Aindinois creusaient l'écart avant que l'arbitre n'ai donné un essai de pénalité logique pour les Bressans, après une multitude de mêlée dans les cinq mètres adverses. En fin de rencontre les Bressans se sont même offerts le luxe de décrocher le bonus offensif. Au final Bourg-en-Bresse s'impose largement (50-13).

Le promu a répondu présent et s'offre un quatrième succès consécutif à domicile. De son côté Mont-de-Marsan a une nouvelle fois déçu hors de ses bases et repart bredouille de Bourg-en-Bresse. Pour le Stade Montois, cette défaite est la cinquième consécutive à l'extérieur. Les Landais devront réagir dès vendredi prochain lors de la réception de Carcassonne pour rester dans le bon wagon.

Vidéo - Bourg-en-Bresse a fait exploser Mont-de-Marsan

02:24

Colomiers - Bayonne (0-6)

Au bout du suspens. Ou de l'ennui. A voir. Plus de 5 minutes après la sirène, les Columérins ont eu la balle de match sous les poteaux bayonnais, suite à une mêlée. Longue à être disputée, l'épreuve de force n'a pas permis à l'USCo de remporter la rencontre. Comme tout au long de ce triste match, Poët et ses coéquipiers ne sont pas parvenus à trouver la faille dans une défense basque imperméable.

Dans des conditions compliquées, avec du vent et de la pluie, les Bayonnais ont assuré le service minimum et s'imposent 6-0 grâce à deux pénalités signées Bustos Moyano (32e) et Tedder (72e), permettant ainsi d'accrocher une troisième victoire à l'extérieur et d’asseoir leur position en haut de tableau. Colomiers tombe de son côté pour la troisième fois à domicile et reste en bas de classement.

Vidéo - Service minimum pour les Bayonnais

03:21

Montauban - Massy (15-9)

Ce duel du bas de tableau a tenu toutes ses promesses dans le combat mais c'est tout car le déchet technique a été hallucinant tout au long de la partie. Aucune des deux équipes n'a réussi à bonifier ses temps forts autrement que par le pied de ses buteurs. Montauban menait à la pause grâce à quatre pénalités de Bosviel contre un drop de Lorée et une pénalité de Graaff (12-6). Et en deuxième période, il a fallu attendre le money time pour voir Massy revenir dans les clous du bonus défensif avec une nouvelle pénalité de son arrière sud-africain (12-9, 74e).

Mais son homologue sapiacain était également dans un bon jour et a conclu son 100% au pied (5/5) avec une ultime frappe qui a scellé la victoire des siens (15-9). Montauban n'a pas montré un beau visage si ce n'est en défense et en mêlée mais enchaîne une troisième victoire consécutive, la deuxième de suite à domicile. Massy a eu les occasions de faire basculer cette rencontre mais n'a pas réussi à les mettre au fond. Dommage pour la lanterne rouge de Pro D2 qui aurait vraiment mérité mieux ce soir.

Vidéo - Montauban enchaîne avec une 3ème victoire consécutive

02:54

Nevers - Soyaux Angoulême (13-12)

Nevers a souffert ce vendredi face à Soyaux-Angoulême. Devant une formation charentaise remaniée, le leader de la Pro D2 a bien failli passer à la trappe. Au cours d'une rencontre étriquée, rythmée par les fautes de mains et les pénalités, l'USON s'est imposée sur la plus petite des marges, 13 à 12. D'abord contrarié au cours de la première période, Nevers s'est montré particulièrement peu inspiré en attaque. Dominateurs dans les phases de ruck, les Angoumoisins ont eux concrétisé leur moindre occasion par le pied d'Erwan Nicolas. Davantage en difficulté au retour des vestiaires, le SA XV a encaissé l'unique essai de la rencontre par Stéphane Bonvalot (46e).

La suite ? Une fin de match à suspense. Le pied de Nicolas Vuillemin a assuré la victoire nivernaise. A quelques minutes de la sirène, Benjamin Magnoac a eu la balle de match. Mais à plus de cinquante mètres des perches, le jeune arrière de Soyaux Angoulême n'a pas converti cette ultime pénalité. Entre regrets et fierté, le SA XV vient mourir à un point de Nevers. Dans la douleur, les joueurs de Xavier Péméja signent une quatrième victoire consécutive et restent invaincus à domicile (7 sur 7). Le club nivernais restera en tête du championnat à l'issue de la 14ème journée.

Vidéo - Nevers a souffert mais reste en tête de la Pro D2

02:35

Biarritz - Béziers (21-23)

Tous les clubs du Pro D2 ont rêvé de le faire depuis deux ans, l’ASBH, elle, l’a fait. Les Biterrois ont fait tomber Biarritz à Aguiléra, ce qui n’était plus arrivé depuis 32 matchs. En tête à la pause (6-10) grâce notamment à un essai de Suchier (32e), les partenaires de Jonathan Best ont connu un gros creux au cœur de la seconde période. Guiry (51e) et Nicoué (62e) ont permis au BO de passer en tête (21-13) mais le club basque n’a pas été en mesure de tuer le match.

Et il s’est fait punir à quelques secondes du terme sur un essai en force de Desroches (79e), tandis que Porical, très précis au pied, à inscrit la transformation de la gagne. Grâce à cet exploit, Béziers fait son entrée dans le top 5.

Vidéo - Exploit de Béziers qui fait tomber Biarritz invaincu depuis 2 ans à domicile

03:06
Contenus sponsorisés
0
0