Icon Sport

Nevers enfin qualifié… L’USON libérée !

Nevers enfin qualifié… L’USON libérée !

Le 10/05/2019 à 10:31

PRO D2 - Avec 26 journées sur 30 passées dans les qualifiables, Nevers n’a définitivement obtenu son billet pour les phases finales qu’à l’occasion de la toute dernière journée de saison régulière. Au soulagement d’une qualification attendue depuis plusieurs semaines succède l’enthousiasme d’un premier barrage en Pro D2, que les hommes de Péméja ont envie de "croquer" ce samedi soir à Bayonne.

Un grand soulagement après deux mois de disette

Dimanche 5 mai, autour de 18 heures aux abords du stade du Pré-fleuri, les échanges d’après-match entre joueurs aurillacois et neversois ne trompent personne. Les sourires affichés par des Auvergnats maintenus in-extremis renforcent le sentiment de soulagement, mais tout en retenu, de leurs adversaires bourguignons.

Pourtant sur l’ensemble de la saison, la qualification de l’USON paraît logique, mais son coach Xavier Péméja aurait préféré la célébrer plus tôt : "Ce qui est terrible c’est de ne pas avoir gagné depuis le 3 mars et de se retrouver en dehors des qualifiés juste avant la dernière journée. J’avoue que je n’avais jamais connu cela dans ma carrière d’entraîneur, comme quoi on apprend toujours des choses… C’était un match particulier où il fallait éviter la tension qui peut faire déjouer. On a bataillé jusqu’au bout, à l’image de notre saison finalement."

Pro D2 - Thomas Ceyte (Nevers)

Pro D2 - Thomas Ceyte (Nevers)Icon Sport

Si Nevers rêvait d’offrir un match de barrage à son fidèle public, le scenario et l’intensité de cette ultime journée de saison régulière s’en approchait pour le centre Rudy Derrieux : "On a préparé ce match comme un véritable huitième de finale. Notre public a répondu présent et nous a aidés à nous transcender en seconde période. Maintenant, on est soulagé d’avoir atteint notre objectif et on a hâte de jouer ce match à Bayonne. On se souvient du parcours de Castres la saison passée, alors qui sait ce qui peut arriver maintenant !"

Un déficit d’expérience, mais une soif de découverte

L’USON s’avance donc avec gourmandise vers ses premières phases finales de Pro D2. En face, Bayonne est un habitué de ces joutes de fin de saison et aura l’avantage de l’expérience pour l’entraîneur des Jaunets : "Ce sont des matchs fabuleux à jouer et encore plus à remporter ! C’est une satisfaction de pouvoir participer à ce barrage dès notre deuxième saison à ce niveau. Bayonne aura l’avantage du terrain et de l’expérience, mais un match couperet c’est toujours unique."

Pourtant, le coach n’oublie pas les difficultés récentes : "Ce groupe a besoin de connaître cette expérience des phases finales pour continuer de grandir. Maintenant il s’agit de savoir ce qu’on va faire de ce match : jouer comme ces deux derniers mois ou bien se sentir enfin libéré pour retrouver notre allant de la première partie de saison. J’ai hâte de voir comment on va se comporter, car un match de barrage c’est quelque chose de rare. J’espère que mes joueurs vont le jouer à fond !"

Xavier Péméja (Coach de Nevers)

Xavier Péméja (Coach de Nevers)Icon Sport

Parmi les joueurs les plus utilisés cette saison (24 feuilles de match) Rudy Derrieux a senti un nouvel état d’esprit au moment de retrouver l’entraînement en ce début de semaine : "Tout le monde était content de se retrouver pour préparer ce match unique. On sent que le sourire est de retour et que les esprits sont un peu plus légers. Il y a une véritable excitation à disputer des phases finales et tout le monde a déjà envie d’être sur le terrain samedi."

Un match destiné à récompenser le bon travail d’une saison pour le groupe nivernais ? Un peu plus que cela aux yeux du coach : "Il faut aborder ce match comme une finale, avec l’envie de le gagner pour nous bien sûr, mais aussi pour tout Nevers, son public et son président. On doit jouer ce match comme si c’était le dernier."

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0