Rugbyrama

Pro D2 - Montauban, enfin la bonne équation ?

Montauban, enfin la bonne équation ?
Par Rugbyrama

Le 27/07/2018 à 17:53

PRO D2 - L’USM va entamer sa cinquième saison en Pro D2. Après deux échecs lors des deux dernières saisons en phase finale, les Sapiacains ont bien l’intention de jouer les épouvantails lors de la saison 2018/2019.

Jeff Dubois au service de Montauban

Jean-Frédéric Dubois, a rejoint cette année le club Tarn-et-garonnais. L’ancien adjoint de l’équipe de France est venu prendre en charge les arrières de l’USM suite au départ de Chris Whitaker. L’entraîneur de 45 ans aura fort à faire lors de la prochaine saison. Arrivé au sein d’un staff plus que satisfaisant en termes de résultats, l’ancien Parisien devra faire ses preuves. Son prédécesseur australien avait lui apporté une réelle touche au sein de la ligne arrière montalbanaise. Le Dacquois est lui à l’aube d’un nouveau challenge qu’il faudra relever de la meilleure des manières.

Jean-Frédéric Dubois, nouveau coach de Montauban

Jean-Frédéric Dubois, nouveau coach de MontaubanIcon Sport

Pierrick Esclauze, éternel leader

Pour sa 5e, et peut-être sa dernière, saison au sein du club "vert et noir" Pierrick Esclauze endossera une fois de plus le costume de capitaine et de meneur d’hommes. Accompagné d’Amédée Domenech, les deux joueurs auront la lourde tâche de mener une fois de plus les Sapiacains vert les hauteurs du championnat. Avec respectivement 13 et 12 capitanats la saison dernière, Esclauze et Domenech seront sans aucun doute les hommes forts de cette nouvelle saison du côté de Montauban. Véritables guerriers sur le terrain, les deux avants ont toujours montré l’exemple depuis leur début sous le maillot de l’USM.

Pro D2 - Pierrick Esclauze (Montauban)

Pro D2 - Pierrick Esclauze (Montauban)Icon Sport

La colonie aurillacoise débarque

Si Montauban performe Pro D2 lors des dernières saisons, c’est qu’elle arrive à garder une continuité au sein de son effectif. Depuis maintenant 2 ou 3 ans, les dirigeants montalbanais ont fait le choix de ne pas recruter beaucoup d’éléments, mais aussi d’en faire partir le moins possible. Cette intersaison n’a pas dérogé à la règle du côté de Sapiac. L’USM est l’équipe de seconde division qui a procédé aux moins de mouvements cet été. Pour autant, le club a réalisé un recrutement intelligent. Les pertes de joueur important Olivier Caisso, Clément Darbo ou encore Taleta Tupuola ont toutes été compensées, avec l’arrivée de quelques Aurillacois. Utu Maninoa, Alex Luatua et Robert Lilomaiava ont compensé ses départs numériquement.

Pro D2 - Robert Lilomaiava (Aurillac)

Pro D2 - Robert Lilomaiava (Aurillac)Icon Sport

Un centenaire de plus en Pro D2

Comme beaucoup de clubs présents en Pro D2, l’USM est un club possède aujourd’hui plus de 100 ans d’existence dans le rugby hexagonal. Lors de toutes ses années, les Montalbanais ont réussi à conquérir un titre de Champion de France en 1967, mais aussi plusieurs titres de deuxième division, le dernier datant de 2006. Aujourd’hui plus installés en Pro D2, les coéquipiers de Pierrick Esclauze pourraient cette saison ajouter un trophée de plus à leur vitrine.

Le Top 14 en ligne de mire

Voilà deux saisons que les Montalbanais participent aux phases finales de Pro D2, avec une défaite en finale et une autre en demi-finale, ils ont réalisé deux saisons pleines en seconde division. Pour leur cinquième saison dans l’antichambre du Top 14, les "vert et noir" auront encore de grosses ambitions, avec notamment leur recrutement aussi bien en joueur qu’en entraîneur. Grâce à un effectif quasiment inchangé, un public présent dans tous les instants, les hommes de Jeff Dubois auront bon nombre d’arguments pour espérer accrocher les phases finales. Et pourquoi pas pour la troisième fois, rêver de l’étage supérieur ?

Par Clément Gay

Contenus sponsorisés
0
0