Rugbyrama

Pro D2 - Mont-de-Marsan : petit club aux grands projets

Mont-de-Marsan : petit club aux grands projets
Par Rugbyrama

Le 30/07/2018 à 18:39Mis à jour Le 30/07/2018 à 18:40

PRO D2 - Stoppé dans leur élan en demi par Perpignan, les Landais n’ont malheureusement pas réussi à accrocher une place en Top 14. Cette saison, comme depuis plusieurs années déjà, ils font partie des sérieux candidats aux phases finales. Relégué en Pro D2 depuis 2013, Mont-de-Marsan n’a depuis qu’un seul mot d’ordre : la performance.

Laussucq et Auradou, duo gagnant

Sous contrat avec le club depuis 2013 et jusqu’en 2019, Christophe Laussucq poursuit son œuvre au sein du groupe, avec à ses côtés, David Auradou, arrivé un an plus tard. Un combo qui semble porter ses fruits puisque depuis, la symbiose des deux entraîneurs a permis au groupe de s’installer dans le paysage de l’antichambre du rugby français. On ne change pas une équipe qui gagne, les deux hommes seront donc une fois de plus aux côtés de l’effectif montois pour cette saison de Pro D2, la tâche sera, comme toujours, ardue.

Pro D2 - Christophe Laussucq (Entraineur de Mont-de-Marsan)

Pro D2 - Christophe Laussucq (Entraineur de Mont-de-Marsan)Icon Sport

Julien Tastet : le joueur et l’âme d’un club

Le troisième ligne et capitaine de Mont-de-Marsan a déjà passé la moitié de sa vie au sein de ce club. Après l’équipe junior, il entame sa carrière de joueur professionnel sous les couleurs de ce même club. Une loyauté sans faille qui lui aura fait connaître les montées et descente au sein du rugby professionnel, mais aussi l’ivresse des phases finales. Il n’est pas osé de penser qu’il sera une fois de plus à la tête de ce XV ambitieux.

Pro D2 - Julien Tastet (Mont-de-Marsan)

Pro D2 - Julien Tastet (Mont-de-Marsan)Midi Olympique

Talès le retour de l’enfant prodige

Né à Mont-de-Marsan, l’ouvreur retrouve cette saison les couleurs du club qui l’a vu grandir. Après La Rochelle, Castres, et bien sûr le Racing, il profite du départ de Mathew James pour se dégotter une place aux seins des rangs des « jaune et noir », un atout majeur dans la quête de la performance. Il est suivi par d’autres nouveaux arrivants comme le deuxième ligne argentin Leandro Cedaro d’Agen, ou encore Jens Torfs, un international belge de 26 ans débarqué de l’USAP.

Habitué des phases finales

Quatrième la saison dernière, le club à une fois de plus été à l’affiche des phases finales de la saison de Pro D2, comme une impression de déjà. Finaliste à l’issue de la saison 2014/2015, le Stade Montois s’est incliné d’un petit point face au SU d’Agen (15-16), l’année d’après Aurillac coupe court aux espoirs du groupe landais (28-13), et depuis deux ans l’histoire se répète. Eliminés dans le dernier carré par Montauban (24-13) puis cette saison par Perpignan, les hommes de Christophe Laussucq aimeraient rompre le sort dans cette nouvelle édition.

Vidéo - Perpignan et son public ont mérité de prendre la route vers Toulouse

02:39

Que cette année soit la bonne

À l’image de son palmarès, le club tentera une nouvelle fois de réaliser son rêve de retour dans l’élite du rugby français. Si les ambitions n’ont pas encore été assumées par l’ensemble du groupe, il ne peut en être autrement, cette année Mont-de-Marsan voit grand et souhaite accrocher les phases finales pour se hisser jusqu’au titre de champion.

Par Fanny Roustan

Contenus sponsorisés
0
0