Getty Images

L’USAP s’impose à Sapiac et revient au contact de Colomiers

L’USAP s’impose à Sapiac et revient au contact de Colomiers

Le 08/03/2020 à 15:47Mis à jour Le 09/03/2020 à 09:30

PRO D2 - Après la victoire bonifiée de Colomiers devant Provence Rugby, l’USAP devait s’imposer à Sapiac pour garder le rythme imposé au sommet de ce championnat de Pro D2. Les Catalans l’ont fait en remportant 27 à 23 un joli bras de fer face à des Sapiacains bien décidés à ne pas lâcher sur leur pelouse. L’USAP finit parfaitement ce bloc de match avec un troisième succès consécutif.

Cette victoire leur permet de revenir à une unité du leader columérin. Et de creuser un peu l’écart sur les poursuivants grenoblois et oyonnaxiens, désormais à 9 longueurs.

Sapiacains bien lancés

Les Montalbanais réussissent à bien contrarier les Catalans sur le début de match. Avec une mêlée conquérante et un Maxime Mathy inspiré, les locaux prennent les devants. Ils accentuent l’écart avec un essai de Sitauti (10-0, 22e) tandis que le buteur catalan Jonathan Bousquet n’est pas dans ses standards habituels (2/6). Mais du côté du 13e de Pro D2, le moindre grain de sable peut venir enrayer cette dynamique. Surtout face à une équipe du calibre de Perpignan. Ce grain de sable est une faute du jusqu’ici impeccable capitaine Stéphane Munoz. Sanctionné d’un carton jaune (24e), il laisse ses partenaires à 14 et le cours du match s’inverse.

Sur un essai en première main bien conclu par Taumoepeau tout d’abord (25e) puis grâce à la puissance du paquet d’avants pour un essai de pénalité (10-12, 35e). En 9 minutes, l’USAP a gommé son retard même si Montauban reprend provisoirement les devants par un essai du revenant Munoz juste avant la mi-temps (17-12).

Perpignan accélère, Montauban s’accroche

Alors que Montauban a repris 8 longueurs d’avance par la patte de Mathy, les Catalans font à nouveau parler la poudre. En deux temps - trois mouvements et surtout en moins de trois minutes, ils assomment à nouveau les Sapiacains par un déboulé victorieux de Pujol et un essai de Cocagi suite à une pénalité vite jouée par Deghmache près de l’en-but (20-24, 49e). Perpignan est devant et l’écart de 4 points ne bouge pas malgré des échanges d’amabilité sur pénalités entre Silago et Bousquet. Toutefois, les Sapiacains ne veulent pas lâcher à domicile. Avec bonheur, ils voient la pénalité de l’arrière catalan Bousquet heurter les deux poteaux (!) et les laisser en vie à la 78e minute.

Mais une conquête en touche déficiente en cette fin de partie (5 ballons perdus dans le dernier quart d’heure), les empêche d’espérer mieux qu’un bonus défensif, à l’image d’un dernier lancer cafouillé et d’une fin de match sifflé donc sur cet en-avant. Montauban s’incline 23-27 et regrettera son passage à vide du premier acte en infériorité numérique et cette fin de partie avec une touche déficiente.

En face, satisfaction pour l’USAP d’enchaîner un troisième succès de rang, la cinquième victoire à l’extérieur cette saison pour les partenaires de Mathieu Acébes. Au classement, Perpignan reste un solide dauphin de Colomiers, avec une unité seulement de retard sur l’équipe de Haute-Garonne. Et surtout l’USAP creuse fortement l’écart avec les poursuivants Grenoble et Oyonnax qui possèdent désormais 9 longueurs de retard sur le club catalan. Et les Sang et Or auront l’occasion de creuser encore cet écart à la reprise, avec l’accueil jeudi 26 mars… d’Oyonnax.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés