Midi Olympique

Pro D2 - Louis Marrou, le symbole carcassonnais

Marrou, le symbole carcassonnais
Par Rugbyrama

Le 02/10/2018 à 17:00Mis à jour Le 02/10/2018 à 17:58

PRO D2 - Révélation du début de saison du côté de Carcassonne, le centre de 25 ans s'affirme peu à peu comme un vrai talent du ProD2. Il est la pépite de la semaine.

Il est vrai que l'US Carcassonne n'est pas le club le plus "starisé" du ProD2, n'a pas le plus gros budget non plus, ni même l'effectif le plus à même d'accéder à l'échelon supérieur. Pourtant, les Audois ont démontré qu'avec un groupe homogène, un état d'esprit irréprochable et un bon recrutement, l'osmose autour d'un club réputé familial pouvait prendre très vite. Au sein de la formation jaune et noire, a même éclos cette saison un jeu trois-quart centre casqué, véloce, dont les qualités de punch font des ravages depuis quelques matchs en ProD2.

Lui, c'est Louis Marrou, joueur de 25 ans et pur produit de la formation grenobloise, avec qui il disputa même un match de top 14 en 2014, avant de parcourir chaque week-end les terrains de l'antichambre de la première division, d'abord à Aix-en-Provence, puis à Carcassonne, qu'il rejoignit en 2016. Dans le Sud-Ouest, au sein de la ligne de trois-quarts du 3ème de ProD2, le jeune numéro 13 s'épanouit : "Cette année l'ambiance est vraiment super ici, le groupe est plutôt soudé et tout le monde est vraiment gentil et avenant, assure le principal intéressé. Notre état d'esprit est le bon, ce qui est plus facile lorsque l'équipe gagne. Notre début de saison est certes une surprise mais nous travaillons dur pour ça, c'est donc juste le fruit de notre implication, dans la continuité de notre fin de saison dernière."

Pro D2 - Louis Marrou (Carcassonne) contre Béziers

Pro D2 - Louis Marrou (Carcassonne) contre BéziersMidi Olympique

Heureux de faire partie d'une équipe qui tourne à plein régime en ce début de saison, il faut dire que Louis Marrou était même devenu une pièce importante de l'effectif audois, disputant pas moins de 49 matchs lors de ses deux premières saisons sous les couleurs jaunes et noires, inscrivant au passage cinq essais. Mais cette année, l'ancien provençal semble avoir franchit une étape, à l'image de son club, en pointant dans l'en-but adverse par trois fois, en seulement deux titularisations !

D'ailleurs, son festival de la 5ème journée face à Bourg, fut élu essai de la semaine sur notre site. Rappelez vous : sur une attaque au large anodine, Marrou décide de feinter la passe. Il attaque la ligne, renverse son vis-à-vis, raffûte l'autre centre du promu avant de faire une course chaloupée de 30 mètres en passant en revue encore quatre défenseurs ! Un festival qui démontre l'évolution offensive de ce centre plutôt robuste (1m84 pour 98 kg), d'habitude plutôt réputé pour ses timbres que pour ses exploits personnels ballon en main.

Remise en question

Si le second centre de l'USC réalise de telles performances en ce moment, au-delà de l'influence positive que peut avoir un groupe qui vit bien sur les individualités, c'est que joueur de 25 ans est passé par une petite remise en question. Non content que l'un de ses poulains n'exploite pas forcément tout son potentiel, son manager Christian Labit, qui l'avait déjà eu sous ses ordres durant une saison du côté de Provence Rugby, ne s'est alors pas gêné de le placer sur le banc en début de saison. "Christian me connaît bien et je pense qu'il voulais que je fasse plus d'efforts, admet Marrou. Il a su me piquer comme il le fallait en me mettant remplaçant lors du premier bloc pour me montrer que rien n'était acquis et c'est ce qui m'a motivé pour regagner ma place". Un choix gagnant de son coach, habitué des gestions d'effectifs depuis de nombreuses années maintenant.

Voilà comment en cinq matchs cette saison, dont seulement deux comme titulaires, le natif de l'Isère s'est mué en vrai attaquant, inscrivant déjà autant d'essais que lors de toute la saison dernière. D'ailleurs lui ne le cache pas, il "souhaite continuer à marquer et battre son record de cinq essais inscrits lors de sa saison avec Aix." De toute évidence ses performances au centre du terrain coîncideront certainement avec la suite de la saison réussie ou non de son équipe. Car derrière un Louis Marrou en forme, c'est toute la ligne de l'USC qui peut jouer derrière lui avec de la vitesse.

Pro D2 - Louis Marrou (Carcassonne) contre Béziers

Pro D2 - Louis Marrou (Carcassonne) contre BéziersMidi Olympique

D'ailleurs, le prochain déplacement dans son ancien chez lui, à Provence Rugby, s'annonce périlleux, mais pourrait en cas de points pris ajoutés à une bonne performance face à Bayonne la semaine suivante, faire définitivement basculer Carcassonne dans le haut du tableau. Comptez en tous cas sur les audois pour "ne pas faire d'impasse". C'est sur ces paroles fermes et affichées que Louis Marrau s'avance vers la suite de la saison, toujours plein d'entrain et de d'ambitions. La fougue de la jeunesse paraît-il. Le renouveau carcassonnais plus certainement.

Par Théo Fondacci

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés