Icon Sport

Pro D2 - Les Montois avec le bonus, Colomiers avec des doutes

Les Montois avec le bonus, Colomiers avec des doutes

Le 01/11/2018 à 22:33Mis à jour Le 02/11/2018 à 17:47

Pro D2 - En ouverture de cette 10e journée de Pro D2 ce jeudi, Mont-de-Marsan est venu à bout de Colomiers 38-10 (avec bonus offensif) à Guy-Boniface. Les Landais ont clairement accéléré dans le deuxième acte, laissant les Columérins à leurs doutes en bas de classement quand les Montois prennent provisoirement la tête de la hiérarchie.

Comme souvent en Pro D2, le scénario "réalisme injuste" s'est appliqué à ce SMR - USC, deux équipes séparées de 10 points au classement avant la rencontre. Après ce match avec trop de ballons tombés, on peut comptabiliser un écart de 15 points. En effet, c'est avec un succès bonifié (38-10) que Mont-de-Marsan s'est finalement imposé. Injsute donc pour la Colombe car jusqu'à la 65e, le score n'était que de 17-10. Mais le coup d'accélération des hommes d'Auradou et Laussucq aura été décisif.

28-0 en deuxième période en faveur des Jaune et Noir. Plus besoin de vous faire un dessin. Alors que les Haut-Garonnais avaient très rapidement marqué le premier essai par Costa Repetto (5e) avant de rentrer à la pause sur un prometteur 10-10, tout semblait bien en place pour les hommes de Baragnon. Surtout, si les abeilles avaient riposté par capitaine Brethous (14e), les balles laissées en route dans les deux camps proposaient un tempo lent idéal pour une équipe souhaitant ramener des points d’un déplacement pourtant périlleux.

Vidéo - Les Montois avec le bonus, Colomiers avec des doutes

03:38

Infirmerie et double réception pour l’USC

Après un discours de mi-temps qu’on peut imaginer appuyé, les Montois ont clairement pris les choses en mains. Les mêlées ont d'abord tourné en leur faveur. La possession aussi. Et puis surtout, le coaching a été judicieux. Car si Gerber y était allé de son essai (43e) avant de sortir sur blessure à la cheville, la vista de Talès a éclairé cette fin de match. Les jambes de Cabannes (67e), le punch de Torfs (71e) et la vitesse de Brethous (79e pour un doublé) ont éteint toute ambition adverse en même temps que victoire et bonus ont apporté du bonheur à Guy-Boniface.

Décidément en souffrance cette saison, la Colombe en vient à espérer que de l’infirmerie viendra l’espoir. Avec un nombre important de blessés qui pourraient revenir peu à peu à la compétition, d’autres atouts seront à disposition des coaches de Colomiers. Et puis, Aurillac et Nevers vont successivement se présenter à Michel-Bendichou avec un impératif de deux succès lors de cette double réception. Treizième au classement, cette inquiétante USC pourrait même se retrouver relégable à l’issue de cette journée. L’appel à l’âme de ce club et de ses hommes sera alors crucial.

Contenus sponsorisés
0
0