Icon Sport

Grenoble à l'arrêt, le VRDR retrouve le sourire... Les enseignements des matchs en retard

Grenoble à l'arrêt, le VRDR retrouve le sourire... Les enseignements des matchs en retard
Par Rugbyrama

Le 22/12/2020 à 21:27Mis à jour Le 22/12/2020 à 21:32

PRO D2 - La belle victoire du BO à Oyonnax, Grenoble qui ne met plus un pied devant l'autre et qui s'enlise, Valence Romans qui regoûte à la victoire ou Carcassonne qui s'impose au finish... Voici les enseignements des match en retard.

Colomiers n'a pas lâché

Match serré à Michel-Bendichou et on pouvait s'y attendre entre le cinquième Colomiers, très solide à domicile et le leader Perpignan, qui restait sur cinq victoires consécutives. La première mi-temps va être un duel de buteurs entre le Catalan Melvyn Jaminet, encore très bon ce soir, et Thomas Girard. À la pause, c'est le buteur visiteur qui permet aux siens de mener 12-6.

Mais Colomiers va mettre sa patte sur la rencontre en deuxième mi-temps. Le premier essai va être un tournant car il sera de pénalité et va entraîner un carton jaune contre Fa'asalele (56e). Moins de dix minutes plus tard, c'est Anthony Coletta qui franchit la ligne adverse (64e), pour créer un petit break au score. Une pénalité de chaque côté et le score final est de 23-18. Perpignan reste leader avec un point d'avance sur Vannes tandis que Colomiers reste bien placé pour les phases finales.

Biarritz est très costaud

Ils étaient restés près des Alpes après leur victoire à Grenoble pour préparer au mieux le match de ce soir. Les Basques ont réussi un gros coup en allant gagner à Oyonnax, troisième au classement. Les Oyomen ont pourtant mieux débuté avec trois pénalités inscrites par Le Bourhis. Très solide en défense, le BO a su contrer son adversaire, à l'image de l'interception du néo-zélandais Francis Saili (24e). À la pause, le BO était devant au score 13-12.

Le deuxième période va être très tendue mais encore une fois, Biarritz va réaliser une énorme performance grâce à sa défense de fer, symbolisée par le capitaine Steffon Armitage, qui a gratté un nombre encore important de ballons. Deux pénalités de Bosch et Hart vont mettre les Basques sur orbite. Une dernière pénalité Oyonaxienne ne changera rien. Deuxième victoire consécutive à l'extérieur pour le BO qui s'impose 19-15. Avant les fêtes, Oyonnax espérait mieux.

Valence Romans regoûte enfin au succès sous le brouillard

Les Drômois attendaient cela depuis la troisième journée, soit le 18 septembre dernier. Ce soir, en match en retard de la cinquième journée, le VRDR s'est enfin imposé face à Montauban 14-10. Sous un brouillard on ne peut plus épais où il était difficile d'y voir quoi que ce soit, les hommes de Johann Authier ont pris le match par le bon bout en menant 14-0 à la pause grâce à un essai de Lacour (9e) et à la botte de Maxime Javaux.

Rien n'allait pour Montauban en première mi-temps mais les visiteurs vont corriger le tir par la suite, en campant dans le camp adverse. Stirzaker, pour son retour, va inscrire l'essai de l'espoir (55e) et la botte de Caminati va ramener l'USM à portée. Mais les locaux vont sortir les barbelés pour finalement tenir. Valence Romans reste dernier mais peut largement croire au maintien. Contre-performance côté Tarn-et-Garonnais mais un événement : c'est le premier point de bonus de la saison pour les hommes de Florian Ninard.

Le SAXV au bout de l'ennui

C'est un tout petit match qui s'est produit au stade Chanzy. Mais la victoire est ultra importante pour Soyaux-Angoulême qui s'est montré plus solide que Grenoble. Le score était de 6-3 à la pause avec la botte de Dorian Jones côté charentais et celle de Selponi pour les Grenoblois.

Les 40 dernières minutes vont se résumer à une unique pénalité inscrite par Mathieu Ugalde (52e). La fin de match sera très tendue, se cantonant dans les 22 mètres locaux. Mais ces derniers vont tenir et obtenir une nouvelle victoire. En face, Grenoble poursuit son chemin de croix, c'est la quatrième défaite consécutive pour les Grenoblois, seulement douzièmes du championnat, loin voire très loin de ce qui était espéré.

Carcassonne coiffe les Montois

Mont de Marsan va avoir beaucoup de regrets. En effet, les Landais ont longtemps mené la danse au score face à Carcassonne. À 3-3, les Montois vont prendre le score grâce à un essai de Smaïli (24e), transformé par Saubusse. À la pause, le score était de 10-6 pour les visiteurs.

Ces derniers vont pourtant bien débuter au retour des vestiaires avec une nouvelle pénalité. Mais tout va changer lors du carton jaune contre Laval (56e). La minute suivante, les Carcassonnais vont inscrire un essai par Doumenc suite à un maul. Le score va être de 16-14 toujours en faveur des Montois. Mais le sauveur des Audois va être un ancien joueur de Mont de Marsan : Romuald Séguy. À dix minutes de la fin, il va passer un drop synonyme de victoire pour les locaux. Carcassonne passe onzième devant Grenoble tandis que les Montois restent à une dangereuse quatorzième position.

Contenus sponsorisés