Icon Sport

Deux victoires sur le gong... Les résultats des matchs reportés de la 5e journée

Deux victoires sur le gong... Les résultats des matchs reportés de la 5e journée
Par Rugbyrama

Le 29/11/2019 à 21:55Mis à jour Le 29/11/2019 à 22:16

PRO D2 - Aurillac, Montauban, Nevers et Béziers rattrapaient leurs matchs reportés pour cause de staphylocoque. Les Aurillacois et les Nivernais ont-ils réussi à gagner à domicile ? Une chose est sûre, les scores ont été très serrés... Voici les résultats des matchs reportés de la 5e journée.

Aurillac 16 - 18 Montauban

Aurillac et Montauban se retrouvaient, ce soir, pour rattraper ce match de la cinquième journée de Pro D2, qui avait été annulé à cause d’une épidémie de staphylocoque. Les deux équipes, situées dans la seconde partie du tableau, avaient besoin de points pour s’écarter de la zone rouge. L’enjeu prenait le pas sur le jeu, dans un premier acte haché et globalement dominé par Montauban. Pendant la majorité de cette première mi-temps, les visiteurs occupaient le camp adverse, avaient la main sur le ballon, mais ils ne parvenaient pas à prendre le large. En effet, les hommes entraînés par le duo Bouilhou-Dubois laissaient passer neuf points au pied sur des tentatives lointaines de Bosviel, et à la pause, ils ne menaient que de trois unités, 3-6.

Les Aurillacois revenaient métamorphosés en seconde période. Plus tranchants dans leurs courses, plus agressifs à l’impact, à l’image des charges incessantes de Shaun Andedorff, ils prenaient logiquement l’avantage avec un essai signé Coertzen, après une remontée de 80 mètres. Alors qu’on les pensait à l'abri à l’heure de jeu, avec dix points d’avance (16-6) , les Cantalous allaient pourtant laisser échapper cette précieuse victoire dans les dix dernières minutes. Tout d’abord, Uta Maninoa ramenait les Montalbanais à cinq points, grâce à un essai en force à la soixante-dixième minute (16-11). Puis sur la dernière action, après un nouveau ballon porté à 5 mètres de l’en-but d’Aurillac, Pierre Sayerse était servi petit côté pour ramener les deux équipes à égalité (16-16).

Jérôme Bosviel, après avoir manqué trois tentatives en première période ne tremblait pas et donnait la victoire à l’USM, 16-18. Montauban, auteur d’une grosse première mi-temps, l’emporte sur la sirène. Aurillac accroche une maigre consolation avec un point de bonus défensif.

Nevers 16 - 13 Béziers

Pour cette rencontre décalée, Biterrois et Neversois se retrouvent dans un stade Pré Fleuri plein à craquer. L'occasion pour deux équipes du milieu de tableau de jouer sans véritable pression ? Que nenni. Biterrois et Nivernais ont bien compris qu'une victoire leur permettrait de recoller au top 6 et surtout de s'éloigner de la zone de relégation. Et l'enjeu qui entoure cette rencontre a complètement bridé les acteurs en première période. À ce point ? Oh que oui, puisqu'il faut attendre 37 minutes pour voir Nevers ouvrir le score, par l'intermédiaire de Zack Henry. Le reste de la mi-temps ? Une succession de pénalités, de maladresses et d'échecs face aux perches. Et à ce petit jeu, c'est Zack Henry (1 sur 2) qui prend le meilleur sur Jérôme Porical (0 sur 3, dont un manqué à 22 mètres face aux perches (!).

Au terme de la première période, les locaux mènent ainsi 3-0. La seconde période sera un peu plus enlevée. Et les Biterrois prennent rapidement le meilleur. Suite à un bon ballon-porté, c'est Yannick Arroyo qui inscrit le premier essai de la rencontre, et permet à son équipe de prendre pour la première fois l'avantage au score (45e, 3-7). Vexés, les avants de Nevers réagissent immédiatement, et Hugo Fabrègue (51e) rend la monnaie de leur pièce aux Héraultais suite à un... ballon-porté ! Nevers reprend alors l'avantage au score : 10-7. La suite de la rencontre ? Un duel de buteurs, entre Zack Henry (+ Kylian Jaminet) d'un côté et Adrien Latorre de l'autre. Et à ce jeu, le Biterrois est le plus prompt, puisqu'il permet à son équipe de recoller au score : 13-13, à la 65e minute.

Fin du match ? C'était sans compter sur un ultime grattage de Fabrègue, à 45 mètres de sa ligne, une touche bien captée par l'alignement neversois sur la ligne des 22 mètres et une faute des Biterrois. À 22 mètres face aux perches, Henry ne se fait pas prier et, plus de trois minutes après la sirène, réussit une ultime pénalité. L'ouvreur anglais offre la victoire à son équipe : 16-13, et permet à Nevers de mettre son adversaire du soir à trois longueurs au classement général. Les joueurs de Xavier Péméja ne sont désormais "plus qu'à" deux points de Carcassonne, 6e de ce championnat de ProD2. De leur côté, les Biterrois enchaînent un deuxième revers consécutif, mais connaissent surtout leur cinquième défaite lors des six dernières journées.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0