Twitter

Pro D2 - Charly Trussardi (Béziers) : "Je commence à prendre confiance"

Trussardi : "Je commence à prendre confiance"
Par Rugbyrama

Le 11/08/2018 à 09:56Mis à jour Le 11/08/2018 à 12:35

MATCH AMICAL - Auteur avant-hier de son match référence avec Béziers, le numéro neuf de 21 ans prêté par Clermont a marqué des points dans l’optique de la première journée de Pro D2 (réception d’Angoulême vendredi prochain).

Son équipe, qui a rivalisé avec Montpellier (20-24), est montée en puissance lors de son dernier match amical (défaites contre Nevers 21-22 et face à Agen, 12-31). Malheureusement, Alipate Ratini a disjoncté et fut sanctionné d’un rouge mérité pour un plaquage cathédrale dangereux. Il sera suspendu (au minimum) pour la première journée de Pro D2.

Rugbyrama : Comment avez-vous vécu votre duel à distance avec Ruan Pienaar, un Springbok aux 88 sélections champion du monde…

Charly Trussardi : C’est un joueur que j’admire depuis mon enfance. Je l’avais déjà affronté avec Clermont l’an passé (son premier match avec l’ASM, disputé à l’Altrad Stadium). Et ça c’était très bien passé pour moi. On va donc dire que c’est toujours un plaisir d’affronter Montpellier (sourire) ! Après, Pienaar m’a encore impressionné par sa gestion, son intelligence de jeu et, surtout, sa facilité gestuelle.

Vous avez été l’auteur d’un premier acte remarqué, avec notamment une superbe percée et une bonne animation de jeu. Ce match vous met-il en confiance ?

C.T. : Oui et j’en ai vraiment besoin en début d’année, car j’a i encore beaucoup de travail à fournir. Il y a des points de mon jeu avec lesquels je ne suis pas à l’aise. En particulier ma passe. Je dois la bosser pour gagner en assurance. C’est mental, plus que technique. Je dois encore prendre confiance en moi. Après, je suis content de ma première mi-temps et de ma prestation défensive. J’ai beaucoup plaqué et j’ai aussi eu deux occasions personnelles.

Votre entente avec le numéro dix Thibauld Suchier semble elle-aussi prendre forme...

C.T. : Je trouve aussi. Thibauld m’aide beaucoup, comme “Popo” (Porical) et “J.B” (Barrère). Tous les anciens du club sont là pour m’encadrer et me mettre en confiance. Et c’est vrai que Thibauld a été aujourd’hui (jeudi) d’une aide précieuse pour moi. On commence à se trouver dans l’animation du jeu et c’est encourageant pour la suite.

L’ASBH a aussi réussi à rivaliser avec l’équipe du MHR (certes privée de nombreux joueurs, blessés) sur le premier acte (13-17)…

C.T. : Montpellier avait une très belle équipe de départ et était venu pour jouer le jeu. Cela fait donc plaisir de rivaliser. Je pense que ce test a été très utile pour nous, afin d’appréhender le match face à Angoulême avec plus de certitudes.

Dans quel sens ?

C.T. : Il y a eu beaucoup de progrès effectués par rapport à nos deux défaites contre Nevers et Agen. On commence à se trouver, à avoir des structures et à clarifier des choses. A jouer, tout simplement, ce que l’équipe n’était pas encore parvenue à faire. Nous réalisons aussi un bon match défensif. Tout le monde a respecté les placements et on a bien circulé. Nos avants ont aussi été à la hauteur dans le combat, en réussissant à déstructurer la majorité des mauls adverses.

Ce qui n’a pas été le cas de la mêlée, mise en grandes difficultés…

C.T. : Oui, mais avez-vous vu les beaux bébés présents en face de nous ? Il faudra travailler ce secteur pour être au niveau de tout le monde en ProD2. Ce soir (jeudi) je ne dirai pas que c’est excusable, mais presque !

Votre équipe a affiché une très grande agressivité, parfois limite. Le groupe s’était-il "monté la tête" toute la semaine ?

C.T. : (Sourire) On jouait Montpellier, quoi ! C’était une super chance pour nous et tout le monde en avait conscience. Tous les joueurs de notre équipe n’attendent que ce type de match, face à des stars, des mecs observés habituellement à la télé. C’était génial et on voulait être à la hauteur…

Certes mais votre indiscipline vous a coûté très cher, vous obligeant à jouer en infériorité numérique (deux jaunes et un rouge) ?

C.T. : Il y a eu aussi des fautes non sifflées, selon moi. Ça aurait donc pu être pire ! L’indiscipline est un point qu’on a ciblé et sur lequel on a beaucoup de progrès à faire. Nous devons nous calmer et être plus intelligents sur ce point.

Ratini sera déjà suspendu pour la première journée de ProD2, suite à son placage cathédrale…

C.T. : C’est embêtant pour lui, sa confiance mais aussi pour le collectif qui perd un bon joueur. Et puis, je n’aime pas forcément voir ce genre de geste, sur le terrain. J’espère que Ratini ne sera pas gêné par rapport à sa sanction et reviendra vite avec nous.

Propos recueillis par Julien Louis

Contenus sponsorisés
0
0