Icon Sport

Brive s’invite en finale face à Bayonne

Brive s’invite en finale face à Bayonne

Le 19/05/2019 à 16:06Mis à jour Le 19/05/2019 à 16:38

PRO D2 - L’affiche de la finale de Pro D2 est connue. Dimanche prochain au stade du Hameau de Pau, c’est le CA Brive qui défiera l’Aviron Bayonnais. Les Brivistes se sont défaits des Vannetais au terme d’une demi-finale maitrisée. Les Corréziens ont fait parler leur puissance devant leur public d’Amédée-Domenech. Ils s’invitent en finale au terme d’un succès convaincant (40-20).

Vannes d’abord pragmatique

On attendait la furia offensive des Bretons pour tenter de faire vaciller l’édifice briviste. Mais les Vannetais se montrent tout d’abord pragmatiques et cherchent à rester en place et à mettre sous pression leurs adversaires. Le plan de jeu des hommes de Jean-Noël Spitzer fonctionnent parfaitement dans un premier temps. Ils gênent les Brivistes dans le secteur de la conquête et prennent les devants par un essai marqué par Mourot après une combinaison des avants Blanchard et Neparidze après touche (6-10, 22e). En face, les Corréziens cherchent à emballer la partie. Samuel Marques anime ainsi, jouant plusieurs pénalités à la main pour rythmer cette rencontre. Indisciplinés, les Corréziens récoltent un carton jaune par Muller mais réagissent par leur puissance physique. A 14 contre 15, ils réussissent à repasser devant au tableau d’affichage juste avant le retour au vestiaire. Grâce à un essai de Voisin (16-13, 39e).

Brive tout en puissance

Dans le deuxième acte, les Corréziens reprennent leur travail de rouleau-compresseur entamé avant la pause. Avec du jeu à une passe et des avancées près des rucks, les Brivistes mettent en difficulté leurs adversaires. Les locaux règlent la mire en touche et enchaînent plusieurs ballons portés. Sur l’un d’eux, ils réussissent à faire plier les Vannetais devant. Un essai de Giorgadze (23-13, 46e). Les Brivistes étouffent alors leurs adversaires. Mourot récolte un carton jaune (50e) et le CAB profite de sa supériorité numérique pour plier la rencontre. Grâce à des éclairs d’Olding pour lancer Scoles (61e) puis Galala (70e) vers des essais.

Si Brive est efficace en attaque et réussit un 28-0 qui tue le suspense, c’est aussi grâce à une défense de fer. Les Corréziens gagnent la bataille des rucks autour d’un monumental Peet Marais, parfait gratteur. En fin de partie, Anthony Bouthier signe son au revoir au club breton en inscrivant un essai symbolique. Son slalom dans la défense adverse rappelle ainsi que Vannes aura offert un joli coup de fraicheur dans ce championnat. Toutefois, le match est plié. Brive s’impose 40-20 et défiera Bayonne en finale de Pro D2 dans une opposition de style. Surtout, les Corréziens ont désormais deux cartouches pour réussir à remonter en Top 14.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0