Icon Sport

Pro D2 - Brive renoue avec le succès à l’extérieur

Brive renoue avec le succès à l’extérieur

Le 20/01/2019 à 16:01Mis à jour Le 21/01/2019 à 08:27

PRO D2 - Brive s’offre une deuxième victoire à l’extérieur cette saison (11-23). Les Corréziens ont fait tomber Chanzy, l’antre de Soyaux-Angoulême pourtant imprenable jusqu’ici. Les anciens pensionnaires du Top 14 ont imposé leur puissance aux Charentais dans une partie âpre.

Brive, de pack et d’épais !

Brive n’avait plus gagné à l’extérieur depuis le 20 septembre et un court succès à Vannes. Avec cette victoire, les Corréziens reviennent à hauteur des Bayonnais, avec qui ils partagent la 3ème marche du podium. Cette semaine, l’entraîneur briviste Didier Casadeï avait bousculé ses avants. Piqués, ils ont reçu le message 5/5. Impressionnants en première période, les avants corréziens s’appuient sur une mêlée dominatrice qui met à mal celle du SA XV. Cette mêlée permet aux visiteurs de revenir à hauteur des Angoumoisins pourtant entrés du bon pied dans la partie. Olding valide au pied l’avancée de son pack (6-6, 26ème).

Ensuite, le solide Fa’Aso’O est à la conclusion d’un mouvement collectif des visiteurs. Pragmatiques, les anciens pensionnaires de Top 14 valident ici leurs premiers temps forts et tournent avec 7 points d’avance à la pause (6-13). La domination des Brivistes ne faiblit pas sur l’entame du second acte. Encore derrière une mêlée conquérante, Waqaniburotu vient inscrire le deuxième essai après un relais de l’arrière Scholes (6-20, 48ème).

Pro D2 - Stuart Olding (Brive)

Pro D2 - Stuart Olding (Brive)Icon Sport

Les Charentais sont assommés, le trou est fait. La suite de la partie est moins aboutie pour les visiteurs, qui ont le mérite de continuer à contrarier les locaux. En fin de match, ils éteignent la réaction charentaise pour préserver un avantage leur assurant un deuxième succès hors de leur base cette saison. Avec cette victoire, Brive écarte (provisoirement ?) un adversaire candidat aux places en phases finales et revient au niveau de Bayonne, sur la 3e marche du podium.

Soyaux-Angoulême touché

Les Angoumoisins sont touchés ! Chanzy a vacillé, l’antre des canonniers a chuté. Les joueurs du binôme Laïrle-Ladauge avaient pourtant pris un bon départ, la botte de Nicolas sanctionnant l’indiscipline adverse. Mais ensuite, l’équipe charentaise se dérègle. Bousculée en conquête et imprécise dans son jeu au pied d’occupation, elle concède un 0-23 entre la 19ème et la 59ème minute.

Un énorme trou d’air à peine masqué par une réaction d’orgueil à l’heure de jeu, concrétisé par un essai de Mau sur une action menée par l’entrant Ayestaran (11-23). Une réaction certes mais encore de l’imprécision par la suite, qui empêche les locaux de décrocher le moindre point dans cette partie.

Pro D2 - Adrien Ayestaran (Soyaux-Angoulême)

Pro D2 - Adrien Ayestaran (Soyaux-Angoulême)Icon Sport

Un coup d’arrêt pour des Angoumoisins qui devront trouver le moyen de réagir au plus vite. Sinon, la course aux places qualificatives pour les phases finales deviendra trop difficile. Après la 18ème journée, ils pointent à 5 longueurs du 6ème, Béziers. Un écart pas irrémédiable, à condition de réagir. Vite.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0