Icon Sport

Pro D2 - Bourg-en-Bresse, un promu enfin pris au sérieux

Bourg-en-Bresse, un promu enfin pris au sérieux

Le 11/12/2018 à 16:12Mis à jour Le 13/12/2018 à 11:03

PRO D2 - Avec deux bonus offensifs glanés sur les deux derniers rendez-vous à domicile devant Soyaux-Angoulême (31-6) puis Mont-de-Marsan (50-13), le promu Bressan étonne. Fort de ses succès, il ne navigue (provisoirement ?) plus en zone rouge. Retour sur la montée en puissance des Violets.

En Fédérale 1, l’US Bressane avait la réputation d’être une équipe joueuse, capable d’enflammer un match. Pour exposer ce modèle en Pro D2, les techniciens burgiens savaient qu’il leur faudrait forcément un peu de temps. "Le début de saison nous a permis de nous mettre au pli de cette division" analyse l’entraîneur des avants Thomas Choveau. Après des débuts délicats (nul contre Vannes et défaite face à Carcassonne à domicile, lourdes défaites à l’extérieur), Bourg est plus solide depuis quelques semaines.

Pro D2 - Lucas Lyons (Bourg-en-Bresse)

Pro D2 - Lucas Lyons (Bourg-en-Bresse)Icon Sport

Prime à l’initiative

Sur la structuration de son équipe, l’US Bressane est déjà atypique (20,5 JIFF sur 23 joueurs, alignés en moyenne depuis le début de saison). Et les Violets ont choisi de miser aussi sur un projet de jeu qui leur ressemble. Bourg peut manquer de puissance par moment mais s’évertue à s’appuyer sur les atouts de ses éléments. Avec des ailiers de "poche" (1,72 m pour Santallier, 1,75m pour Charlat) ou encore un n°8 "poids plume" (Wavrin à 108 kg), les Burgiens sont plutôt dans une logique d’évitement que de collision.

Dans cet esprit et toute proportion gardée, l’USB a quelques accointances avec le Stade toulousain. Ce projet de jeu demande du sérieux et de la rigueur en règle générale mais fait surtout la part belle aux initiatives. Les techniciens posent un cadre avec plusieurs options. Et sur le terrain, les joueurs choisissent la meilleure. "En fait, nous avons le droit de nous tromper" apprécie l’ailier Pierre Santallier.

Une défense plus hermétique pour une attaque plus prolifique

Bourg semble avoir débloqué la machine sur le plan offensif, avec 8 essais sur les deux derniers matchs à Verchère, pour un total de 17 réalisations depuis le début de la saison. L’USB reste l’attaque la moins prolifique de Pro D2 mais les progrès sont évidents. Les Burgiens avaient des intentions, désormais ils les concrétisent. En fait, les progrès offensifs des Violets s’expliquent notamment par… une meilleure défense. "Nous devenons pénibles à jouer, défendons bien, mettons l’adversaire sous pression" apprécie Thomas Choveau.

En défendant mieux, les Burgiens peuvent jouer des ballons de récupération et lancer leurs joueurs d’instinct. "Nous sommes dans une belle phase de progression" constate le centre Arnaud Perret. Les Violets se sont décomplexés. Ils n’ont plus l’appréhension de ne pas être au niveau et tentent des choses, jouent leur partition. "Au début, nous nous demandions pourquoi nous étions là et nous nous laissions faire", reconnait le demi de mêlée Paul Ravier. Ce n’est plus le cas… "Nous avons une équipe qui joue libérée, en confiance, surenchérit Thomas Choveau. Bien sûr, il y a des erreurs mais le groupe est investi et veut bien faire".

Avec au bout, l’espoir de réussir ce qui n’a pas été réalisé lors des deux précédentes accessions. "Le maintien ne s’est jamais fait ici, rappelle en effet le 2e ligne Thibault Lombard. Nous devons garder le cap, il faut s’accrocher". Pour cela, Bourg doit surfer sur cette dynamique positive. "Il faut continuer, insiste l’ailier Pierre Santallier. Aller à Brive et recevoir Oyo avec les mêmes intentions de jeu". Perfectionniste, l’entraîneur Yoann Boulanger prévient : "Il faudra avant tout être capable de renouveler ce genre de prestation vue contre Mont-de-Marsan. Et notre défense peut être encore plus hermétique".

Le promu va désormais se mesurer aux anciens pensionnaire du Top 14, Brive et Oyonnax. Sans crainte mais avec enthousiasme.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0